Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 20 Déc - 12:08

Jaime

Ca a commencé.

Certes, les événements se précipitant, il ne sera pas question de créer une rivalité entre gens de Trestefort, façon de distraire et de se rapprocher de l’Ennemi. Oui, Mademoiselle de Charousse s’unira au Duc Tiber et semble regretter mon souhait de quitter l’école (ne serait-ce que la mise en garde envers d’éventuelles tentatives d’assassinat, je comprendrais, mais là…). De fait, je doute à présent de ma décision.

Mais ça a commencé.

La flagellation publique des quatre courtisanes a précipité les décisions, le retour d’un grand de San Andrea nous a désigné un successeur à l’actuel gouverneur, ce qui bouille en moi m’a poussé à… défier publiquement, devant la conjuration réunie, en présence de son Eminence le Cardinal, le Juge. Etant donné la nature des propos, rédigés de rouge, signés de mon sang, je doute que ce soit, justement, au premier sang. On aura même décidé de son remplaçant et l’empoisonnement de ses six féaux, anciens étudiants et gardes du corps. Car on aura beau dire que je m’attaque à une carcasse, cette charogne n’en est pas moins une ancienne Lame.
Allons, du courage, après tout, Antonin acceptant la prison (laquelle s’est effectivement trouvée fermée à mon approche, diantre !), je ne vais pas trembler des genoux devant un hémorragique. Comme je le lui ai écris, quoique de façon légèrement indigne et ironique, autant d’en bas que de l’âme, qu’il n’a d’ailleurs pas très haute. Finalement ma rapière ouvrira en quelque sorte le bal. Si une Sorcière, un jour, me l’avait prédit, je l’aurais traitée de folle !

Benzidi

Tout paraît se précipiter.
Les Filles de Sophie de San Andrea sont réunies. Elles travaillent en binôme depuis quelques semaines, à saper les fondations de cette affreuse dictature. Des cibles sont donc désignées – le gouverneur, ses affidés, une Strega hélas devenue folle. Evidemment, à l’aune de ma condition de naissance, je parais le mieux placer pour m’occuper d’elle. Mes consœurs me fourniront le prétexte, l’alibi. J’appliquerais ma méthode. Laquelle ? Cela reste à voir. Je n’apprécie pas de tuer, je dois encore me rapprocher de la cabale qui a à cœur de libérer la cité.

Ce que j’avais pris pour un signe d’ouverture, dans la bouche du Marchezo, suite au trépas de la Dame [Spadzini], n’était peut-être qu’un encouragement, un réconfort. Seulement s’avancer de trop serait lever des soupçons ; ça n’est pas ce que je souhaite. Sa fille la Comtessa est assidue mais s’éloigne trop et trop vite pour m’offrir cette opportunité. Ne me reste donc plus qu’une façon de faire, dite « à l’ancienne » : le vœu chevaleresque. Entre deux assassinats…

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 20 Déc - 12:11

Pour répondre au niveau d'engagement; il me semblait qu'on puisse évoluer, d'où la réponse. Pour un médecin, je suppose donc que la réponse la meilleure soit: engagé (soins et interventions si nécessaire).

Ouala. :duel:

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 20 Déc - 12:42

Merci à tous deux. cheers rodeo cheers

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 28 Déc - 14:21

Lequel d'entre-vous doit se charger de récupérer Angelo di larini ? Me trompé-je ou les gardes du corps de Siro sont censés l'amener ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 28 Déc - 14:23

bah à la base Siro a envoyé ses hommes de longue date le chercher... au final comme Jaime a eu les même infos le dit sergent devait venir prendre le pti dej chez Siro le lendemain matin. Avec Jaime en guest star du coup Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 28 Déc - 14:36

parfait!

Et Antonien est censé être délivré sur l'échafaud ou avant ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 28 Déc - 15:06

bah lui a demandé avant le premier coup de fouet en place public.. après ça tient de l'organisation de tout le monde... et du Destin Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 28 Déc - 15:16

Oki! Merci cheers

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 29 Déc - 11:43

Un p'tit déj' donc Smile

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 9 Jan - 22:15


Siro
La guerre a commencée. Le déclenchement devait être le châtiment de Monsieur de La Cour, un gentilhomme nouvellement arrivé en ville qui a pris la place des courtisane emprisonnées. Courageux ! Mais cela à surtout commencé par l’affrontent sur la plage de deux groupuscules d'adolescent, se terminant dans le sang. Vendetta. Assassinat, vengeance. Tout est bon pour ce défouloir qui est le résultat d'une marmite de frustration ignorée par les adultes. Ma faute. En parti je pense. Le plus rude est de voir que Luchina ne m'a pas fait confiance. Je l'aurai laissé faire si elle m'avait donné de bons arguments. Mais enfin, elle est sauve c'est tout ce qui compte. Ce qui conduisit Benzidi à officier au palazzo toute la journée avec des blessés.
Pour ma part, ne voulant pas que le prince Mondavi soit prévenu trop rapidement je décidais de roder sur le port. Bien m'en pris car le gouverneur et son aide de camp eisenor ont pris la mer. Quelques passes d'armes et carreaux d'arbalète plus tard, je me trouvait à bord avec Elio. Je l'avoue il m'a sauvé la vie plus d'une fois ce jour, et j'aurai aimé lui rendre la pareille. Tant pis, il aura du vin en attendant.
Nous avons ferraillé comme des beaux diables sur le navire mais ils étaient en surnombre et nous n'avons pu que nous frayer un chemin vers une embarcation de fortune. Une barque. Et là, il a fallu... ramer. Ces muscles non usités dans mes bras et autre part se sont réveillés. Une fois à quai Luchina m'attendait, les yeux plein de reproche pour m'avoir signaler de ne pas visiter ce eisenor. Je dois bien avouer que cet individu était presque transparent pour moi dans le combat. Mais je lui accorde que j'aurai du être plus attentif...

Nous avons terminé la journée, Elio et moi, a intercepter Luciano Lucani qui prenait la poudre d'escampette. Au final le sang n'a pas coulé. Heureusement, face à lui mon mes scrupules m'auraient probablement laissé sur le carreau. C'est maintenant un prisonnier de choix chez le nouveau gouverneur. Et nous nous trinquons à cette première victoire car la ville est prise. Nous allons maintenant devoir tenir...

coming soon : Antonien de La Cour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 11 Jan - 23:45

Antonien de la cour

C'était une journée pas comme les autres. J'avais mangé ma pomme dans cette cellule sale ou je m'étais même fais un ami. Un rat. Bon l'amitié fut courte mais c'était déjà pas mal.
Ensuite j'ai été conduit à l'écghffaud pour 100 coups de fouet. Non mais laissés moi rire. Heureusement que je ne suis pas réellement coupable de ce crime et que ce n'était qu'une pale copie des manufacture Lucani. Je crois qu'ils ont un sens de la justice aux airs de Salut Public. Mais enfin, le juge est venu me salir le nom en public et le coup d'envoie des festivités a été lancé. J'aurai quelque part aimé recevoir quelques coups de fouet. Pas pour le plaisir, mais je commence à prendre gout à ce jeu de courtisane moi. Ca m'aurait fais une belle dette de massages... Ensuite, tout a été très vite. Le Juge était pas mal blessé mais toujourd vivant. Je lui ai donc fait une crampe définitive d'estomac au couteau. Ensuite, voulant couvrir la fille du gouverneur j'ai tente de le suivre. mais la foule est quelques spadassin m'ont coupé dans l’élan...

Après un bref repos de quelques minutes j'ai vite compris que deux courtisanes n'avaient pas été libérées et que Luciano Lucani les avaient en otage. Mais où ? Je crois que je ne suis pas fute-fute des fois Laughing . En attendant je me rendais chez l'ambassadeur Vestini ou la fille du gouverneur avait terminée sa course nocturne. Elle avait apparemment combattu. c'est un peu floue cette histoire. Enfin autant que le plan de cette ville. Je me suis perdu....et perdu. Au final l'ambassadeur n'était pas présent, la jeune fille allait bien et Don Jaime voulait tellement m'aider que je ne pu qu’accepter.
Nus avons pas mal cherché,. je ne pouvais pas demander une strega puisque la seule que je connaissais était alitée et je juré de la faire sortir vivante de la ville. Il nous restait donc nos méninges, et les amis de Trestefort de Don Jaime. Tout ceci nous conduisit sous le cimetière où les courtisanes étaient enfermée. Le temps de les sortir de là, la ville était prise. Au passage j'ai récolté quelques maigres indices sur une de mes quêtes et le sourire de deux courtisanes. Pas mal. J'ai été finir la nuit seul. Ça parait triste dit comme ça mais après avoir amené un peu de senator en plus à Marie de Charousse, j'appris qu'une veillée allait avoir lieu pour les jeunes montaginois tombé dans ce conflit sur la plage... Ne connaissant pas grand monde et ne me sentant pas très investi j'ai préféré discuter dans mon bain avec une bonne bouteille de vin... baignoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 12 Jan - 14:56

Jaime

Une aube blâfarde, un Juge qui tient mal sur ses jambes arrive à l'heure, accompagné de son témoin, dans les jardins. Le vent porte l'embrun, nous nous mettons en garde, nous saluons. Froideur, pas un mot, rien d'autre que cet instant figé, éternel. Un instant... De foi.
Les lames se croisent, se frôlent, tierces, quartes, ouvertures, ripostes, étincelles. La mesure, Jaime, la mesure ! Je crois entendre le Comte mon maître d'arme, mon ancien professeur, j'ose un entrechat, je marque, je me fend, le tranchant de mon adversaire trouve mon front - je me désengage, je lui souris.
J'ose !
Et pourtant il me dévisage. La douleur, celle qui le tue, le pousse à me meurtrir. Nous jouons sur le fil du rasoir, il m'accule, me force à l'extrémité. Et je tombe dans le piège, il tâte le fer, contre sans effort. Un dernier assaut. Le Juge grimace, me perce la poitrine. Du fond de mon regard, c'est une explosion de noeuds de la Destinée - m'a-t-elle portée un instant durant ? Mon ultime souvenir ? Je crois voir le visage de ma défunte mère.
Puis je meurs.

Benzidi

Réveillé avant l'aube, voici qu'on force la porte de ma modeste chambre ! Il y a du soin dans l'air, de la médecine à fournir ! Et... Voici mon élève, Lucchina, blessée et flanquée de son garde du corps légèrement esquinté et d'Augusta Ambrogia elle aussi bien... entamée. Sous la cuisse. Jeunesse fougueuse, dites donc. Ainsi que la fiille du Gouverneur, quasiment éventrée ! Lucchina devra m'aider pour lui sauver la vie.
Voilà, les futurs adultes de Montaigne, emportant avec eux un peu de sang Vodacce, ont vidé querelle sur une plage, cette nuit. Un vrai massacre. Ma jeune élève n'est pas au mieux de sa forme morale. Je ne fais aucun reproche, je l'écoute, je crois - je suis fatigué.
Je voudrais dormir, et encore une urgence ! Théus, ces gens ne pensent qu'à s'entretuer ! Il s'agit du jeune Castillan à qui je devais remettre une missive de Tiziana. Son état me laisse craindre le pire. Perte massive de sang, plaies multiples, perforations, la liste est longue. Je me retrousse les manches...


_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 13 Jan - 14:10

Jaime

Réveil.
Odeur de fleur, douce et délicate. Eclats de voix, des vêtements propres, que je prends pas le temps d'enfiler. Des bandages... Sur mon torse, mon bras, mon front. Je crois savoir où je me trouve: la villa de l'ambassadeur Vestini. Plutôt que de prendre le temps de me vêtir, voici que je m'enrobe de ce drap immaculé (sacré docte que voilà, qui drape ses patients et change leur literie !) et sort, rapière à la main. Tel le sénateur sur les marches antiques de Numa.

Tulio est là, accompagné de ces fameux castillans à ma recherche. Il éructe: "Je savais qu'il serait ici, l'hérétique !" Deux cadavres déjà jonchent le sol, terrassés par Lucchina et les gardes de la demeure.
"Me voici, dis-je. Vous !"
Mon doigt accusateur désigne l'infâme que je m'étais décidé à occire, le traître, le vil.
"Je vous ai recueilli, je vous ai sauvé la vie, j'ai empêché la corde de se resserrer autour de votre cou, la hache de vous trancher le col et c'est là votre façon de me remercier ! Ne comptant sur aucune faveur, rien, je vous ai arraché à la dive bouteille, votre ivresse, et pour quoi ? Votre bile, votre haine !"
Il blanchit; l'un des spadassins m'invective en retour:
"Est-ce vous, Monsieur, qui allumez des feux de votre seul regard ? Etes-vous Don Jaime Estéban de Rios di Estivo di Barcino, l'hérétique?"

Flottement.

A cet instant, je sais que je garderais ce titre. Merci Monsieur l'Imbécile à la Guitare, vous résolvez mes conflits intérieurs à la place de mon âme et de mon peu d'intelligence.
"Je suis celui-là, Monsieur, mais je suis au regret de vous décevoir: je n'allume pas de feu de mon regard ! Alors déguerpissez, que je ne vous vois plus, vous qui me traquez tandis que je chasse des meurtriers ! Bandes d'idiots et d'imbéciles, quelle inquisition arriérée représentez-vous ? Ce damné Verdugo, maudit soit son nom, ne vous a-t-il pas averti de sa destitution ? Et toi, Tulio, toi dont j'ai sorti la fille du bourbier du commerce de la chair, comment oses-tu les amener sur le seuil du marchezo Siro Alezio della Vestini ? Hors de ma vue, ne réapparaît jamais, mécréant, lombric, lâche, traître !"
"Vous n'avez pas mis sa fille sur le trottoir ?" grince l'un des assaillants.
Les demeurés inquisiteurs pâlissent, j'enrage:
"Moi ? Ignares ! Vous aussi, partez, je voux exile ! Et vous osez vous en prendre à un blessé ! J'étais à l'agonie ce matin !"
sur quoi j'arrache le bandage de mon front. Ouch ! Lucchina:
"Jaaaaaimmmeee..."
J'adore son ton de reproche.
Et la voici qui décide de les faire partir... Nus à travers la ville. Bel exil, non ? Sur quoi, tout de même je regarde le soleil; il est tard. A cette heure, la révolution est en marche. Je suis faible.

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 15 Jan - 20:06

Acte II : le prince contre-attaque...



vidéo just for fun

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 18 Jan - 17:05

on l'attend de pied ferme. Pfff et l'autre qui croit avoir un empire... lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 13:15

Une semaine s'est passée depuis la prise de Sant'Andrea.

Voici ce qui a changé...:

Gouverneur : Gualterio Gonzagua della Lucani
Les rose-Croix se sont trouvé une nouvelle vocation, le protéger.
Juge/ Prévôt de police :Edurardo de benedictis
Capitaine de la garde : Gemmo di larini
Le port : pour le moment la capitainerie est prise en otage par les partisans du nouveau gouverneur et les deux têtes dirigeantes sont : Apollonio Giamberti et Manon Lévêque, pirates et alors ? Apollonio est maître dans l'école Lucani et a priori tout à fait d'accord pour être loyal au nouveau gouverneur.

Le cardinal della Spada lucani maintient une garnison de 100 Lames de Salomon envoyées pour la protection de l'église, par Numa.
Les Montaginois ont accueilli une soixantaine d'hommes, dont deux unités de gardes de la lune.

Plusieurs courtisanes des deux écoles ont reçu des cadeaux : des gardes du corps capables de rester discrets, tout en étant diablement efficaces. Nul ne sait qui sont les personnes à l'origine des présents, peut-être plusieurs ?
En tout, on en compte une centaine.

La gazette a réouvert...


Question pour Jaime : veut-il reprendre un poste d'enquêteur ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com


Dernière édition par pandore le Lun 30 Jan - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 13:57

Don Jaime Estéban di Rios di Estivo di Barcino, citoyen honoraire de Casigula Rosa (je le rappelle, tout de même) et enquêteur officiel de feu Monsieur le Juge, se propose et accepte cette charge, avec tout ce qu'elle comprend.

Non mais oh. :duel:

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 14:03

Citation :
Don Jaime Estéban di Rios di Estivo di Barcino, citoyen honoraire de Casigula Rosa (je le rappelle, tout de même) et enquêteur officiel de feu Monsieur le Juge, se propose et accepte cette charge, avec tout ce qu'elle comprend.

Non mais oh. :duel:

excellent. Te voici donc citoyen réel de Sant'Andrea avec le titre de lieutenant de la police criminelle.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 14:06

Tu travailleras donc pour le "juge" rebaptisé prévôt de police de la ville de Sant'Andrea.
Concernant trestefort, tu peux tout simplement - si cedla te convient - rester membre de l'école, comme d'autres reste ad vitam aeternam apprenti ou compagnon d'une école d'armes.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 14:37

Ouah.
Un vrai travail de groupe ? Prévôté et tout et tout ?
Ca va déménager, dites donc.
Quant à Trestefort, oui, avec serment si nécessaire de ne jamais en divulguer les secrets (en cas d'âmes chagrines, on ne sait jamais...) bouge pas

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 30 Jan - 15:00

Pas besoin d'un serment, en fait...
Tu es entré dans l'école, donc tu as déjà prêté serment (au moins implicitement).
c'est un peu pareil que pour les écoles d'armes, tu vois ? Smile

Sinon, oui, l'idée est montaginoise (enfin, d'inspiration montaginoise) et comme SA est une ville cosmopolite...


_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 6 Fév - 15:32

Antonien de la Cour : cette révolution locale est vraiment une aubaine. j'ai pu visiter quelques palazzi abandonnés avant qu'ils ne soient pillés par des criminels et j'ai donc pu utiliser l'argent trouvé pour payer une sorte de dette. la personne est maintenant libérée d'un poids, j'ai enfin pu honoré ma parole auprès d'une jeune fille de bonne famille et l'avenir se dessine radieux. Evidemment les rumeurs de guerre vont bon train, mais... Je fréquente une courtisane, je négocie de bonnes choses, ma quête des yeux de braises progresse et au moins on ne va pas s'ennuyer dans les jours à venir. Sans compter cette sympathique fête des fleurs ou j'ai pu particulièrement apprécier le défilé de courtisanes... J'avais une bonne place puisque je me suis sacrifié et ai laissé mon siège à la basilique pour la grand messe. Donc la vie est belle et vive le nouveau gouverneur !!! rodeo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 6 Fév - 16:08

Siro Alesio :
Je crois qu'ils ont fait le bon choix de gouverneur. Sa première action politique a été de faire une Fête des Fleurs. Messe du Cardinal grandiose, défilée sublime et journée radieuse. Le matin je trouvais tout de même un pli de mon Prince avec ses nouvelles directives. Sous peu cela sera officiel je pense, je suis ambassadeur permanent sur place. J'espère que Galaad et Valeria le seront aussi. Ils viennent juste d'arriver pour représenter la Eisen. De quoi se réjouir en tous cas. Ma mission est de... non je ne vous le dirai pas, un ambassadeur se doit de préserver certains secrets.
Il ne reste plsu qu'a prévenir Rebecca, et Luchina... La pauvre a du passer s'acheter de robes pour la fête. difficile journée; De son coté Jaime, après l'engouement de l'adoption de deux enfants se rend compte que les élans du cœurs sont suivis par ceux de la responsabilité et des choix... pas faciles.
Il ne me reste plus qu'a œuvrer pour trouver une épouse au gouverneur... ou qu'une épouse se propose à lui spontanément, mais en attendant, la Dame Lucani a reçu un pli et le Comte de Gualdalmedina aussi. Je m'en vais écrire à ma chère et tendre qui est encore trop loin de moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 6 Fév - 16:35

Eh oui, billet implique certaines responsabilités Smile (tu ne croyais pas t'en tirer à si bon compte ? hi hi!!!
Quant à Antonien, je suis heureuse de savoir que sa quête des yeux de braise l'amène à fréquenter des personnes intéressantes. Et lui aussi, va devoir prendre quelques décisions... Twisted Evil

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 19 Fév - 15:38

Siro :
nous avons pu dignement fêter l'arrivée de l'ambassade Bernoilli. Ils ont tout de suite été dans le bain de la ville, car pou leur bal, des assassins sont venus se frotter à nous. D'abord, grâce à Don Jaime, nous avons cru que la cible était le gouverneur, mais sur le terrain, nous nous sommes rendu compte qu'il y avait plusieurs cibles. Dont moi. Étonnant, je croyais que le prince Mondavi m'appréciait Smile

Tout c'est bien terminé de justesse, ma fille va bien et je suis très fier de son attaque sur le mécréant voulant porter atteinte à ma vie. C'était un chaos général mais de notre coté tout le monde est en vie.

A part cela, j'ai pu partager un café avec les nouveaux ambassadeurs et nous avons convenu d'une réunion informelle avec les autres,...ambassadeur.Car comme nous sommes neutre nous sommes obligés de prévoir notre propre défense. Nous inviterons tout de même une personne de la vile, pour que nos ambassades restent sur un territoire neutre aussi : Dame Verene. La neutralité dans la neutralité... superbe Smile

Le Prince Mondavi ne tardera pas à attaquer, nous le sentons tous. Mais par les terres et ce premier assaut visait les têtes "dirigeantes" de la ville. Comme pour mettre à bas les éventuels généraux d'une armée. Bien pensé cher Prince, mais largement sous estimé.
Une prochaine fois peut être !

L'autre plaisir de ces derniers jour est d'avoir diner avec Luchina, nous avons pu partager un bon moment et nous allons réaménager un peu le palazzo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Les Secrets de la 7e Mer-
Sauter vers: