Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 6 Jan - 22:50

Nous sommes donc repartis nous joindre aux autres invités pendant que Jaime repartais en enquête, et que ma chère et tendre - toujours à bondir sur les moindres dangers - envisageait déjà d'aller tater du Mondavi pour le faire parler.
Mouis bon d'accord, . De toute façon je n'avais pas le choix et cela ajoute un point dans le panier de "ces femmes nous manipulent mais on aime ça". Nous sommes donc revenu vers le banquet pou j'ai pu échanger un peu avec ma soeur et ensuite prendre l'excuse, après trois phrase avec e détestable Mondavi, d'aller chercher une coupe de vin pour laisser ce méchant personnages dans les mains expertes de ma fiancée.
C'est en allant vers ce vin que m'est apparu l'attitude de Perla. je la trouvais trop joyeise pour une femme qui venait de perdre une personne de sa délégation. je demandais donc à une stregha Villanova de vérifier certains filaments.
Chose faite je me lançais vers Monsieur Libelli della Falisci pour essayer de le prévenir d'une triste nouvelle...
affraid

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 9 Jan - 19:24

Tout compte fait Giaccomo dut attendre. Mon Prince m'intercepta. Il avait probablement dû discuter trop longuement avec Giovanni car la malice de ses yeux glissa sur sa langue afin de procurer un son totalement fourbe : il me proposa soit de prendre la succession de mon père à la tête des ambassadeurs de Vestini le moment venu soit de devenir son Billet. La seule réponse que je pus faire étant en rapport à mes scrupules et ma future affectation à Sant Andrea, du coup il me proposa de donner ma réponse à la fin de ma mission dans la ville Mondavi.

Ce qui avec le recul est assez étonnant. Vais-je n'y rester qu'un cours séjour ? Est ce que je prépare le terrain pour quelqu'un d'autre ? Ai-je une mission que je ne connais pas encore en plus de la mise en place de l'ambassade ?
On verra bien. Je me redirigeais donc vers le Falisci....Mais Jaime m'intercepta à son tour. Après une brève discussion et une petite mesquinerie d'auto-satisfaction de ma part on se divisa la tache pour que j'occupe Perla le temps qu'il dévoile les indice à Giaccomo.

....
(la suite bientôt, par bout entre deux coups de pinceaux Smile )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 9 Jan - 19:33

Et bravo pour ce tour de force - non pas gérer la villanovisation de M.E. della vestini, mais l'interprétation d'un PNJ le temps d'un duel... (Félicitations à tous les deux d'ailleurs)

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 9 Jan - 21:06

oui un très beau moment de roleplay ce conflit fraternel Smile

mais reprenons.
J'en profitais donc pour mentir honteusement à Perla , lui disant que je souhaitai des information sur Sant Andrea et ses consœurs là-bas. Pas grand chose en retour à part que c'est un Lucani qui a repris les ateliers familiaux mais point grave du tout, je l'avais occupé suffisamment pour que Jaime accomplisse sa mission. Je cherrchais donc ma chère et tendre des yeux pour voir que ce crétin de Mondavi s'approchait d'elle kissme très près pour lui offrir quelque chose....

Autant vous dire que mon humeur changeais un peu pour prendre les envies d'un requin :requ1: face à ce marin d'eau douce... Mais il ne me fallut que quelques seconde pour rendre une façade de circonstance et encaisser le coup. Jaime revenais et peut de temps après j'eus le plaisir de pouvoir danser avec Rebecca. Elle me dit alors que c'était des boucles d'oreille et que la pierre maudite reçu plusieurs semaines avant avait la même source.
:v13: Sant Andrea allait être superbe avec des gens comme ça. Il va falloir que je me mette à m'entrainer pet pourquoi pas devenir maitre de la Pointe au cœur plus tôt que prévu pou défendre, si ce n'est Rebecca et Luchina, au moins leur honneur le cas échéant. Dites donc, on peut avoir dans le passé de sa principauté un chevalier Blanc sans l'être totalement. Là je virais au gris pour tout avouer et ne pensais pas que du bien de la famille dirigeante Mondavi. Mais point d'amalgame ou de raccourci, il fallait voir sur place, se trouver des alliés, affuter ses poison et perfectionner ses lames ou l'inverse, toujours est-il qu'on ne touche pas au gens que j'aime, et si la fourchette dans l'œil :monster: de mon cousin étais vite sortit des esprit, je tenais moi à me la rappeler et peut-être devenir moins tendre qu'il n'y parait assaut

Mais en attendant tout cela j'étais avec ma chère et tendre et nous passâmes une fin de soirée avec Jaime, Rachele et son frère et ma fille fort sympathique. Il n'y avait plus qu'a quitter l'île le lendemain matin et apprendre peut de temps après que la femme de Giacomo Libelli della Falisci avait malheureusement succombé. pale

J'envoie donc mes sincères condoléances à la famille.... pale

En plus de cela, en attendant la suite j'envoie aussi un parfum à Ombretta

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 9 Jan - 21:12

Spoiler:
 

Un peu de piquant entre Rebecca et toi, histoire de pimenter votre relation:)

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 21:15

Nous sommes bien arrivés à Sant Andrea. En quelques heures on a vite senti la nouvelle atmosphère de la ville. Une froideur de petite ville portuaire un soir d'hiver ou le vent souffle, chargé de cette humidité qui s'immisce partout. En peu de mot : pas très amical. Mais mon Prince m'a donné une mission et j'ai vite décidé de ne pas me laisser corrompre par la tristesse de la ville ou encore d'user des même méthodes que mes opposant (tueurs, violeurs et autre).

Une fois les bagages posés, j'ai donc offert la soirée aux domestiques et défini les priorités des gardes du corps venu avec moi : les Vestini mais aussi les deux Villanova. Ensuite nous nous somme rendu à ma trattoria préférée, celle des amoureux ne pouvait pas faire mieux l'affaire pour Rebecca et moi ce soir d'arrivée en ville. Sauf que c'était quasiment désert car cela ne suivait pas la mode princière. Trop osé pour le retour en force des traditions. Oui ici les femmes ont retrouvées "leur place ancestrales" et tout est codifié : streghe en noir, sensavista en gris neutre et courtisanes en rouge. Je me demande si ca ne serait pas plus simple de les marquées comme j'ai cru comprendre les fermiers le font avec le bétail. J'ai vraiment du mal à comprendre la méchanceté et l'arrièrisme des gens des fois. Toute société doit évoluée, mais vers l'avant, vers cette liberté et bienveillance humaine dont Theus nous a doté .... Oui je sais, mes cours de philosophie de l'université reviennent vite des fois Smile

Il en faudra un tas de cette philosophie. Avec aussi un peu de cynisme, saupoudré de fourberie, de délicatesse sur un lit d'hypocrisie et de fioriture... Un vrai diner de Trestefort pour la politique. Mais une mission est une mission et la première éape, outre éviter d'avoir trop peur pour Luchina et Rebecca, c'est de se faire des alliés. C'est pour quoi nous avons fait un saut à l'école de de courtisane Lucani ou nous avons eu pour information que l'université à elle aussi changée ( il faudra réviser les plan pour Luchina).

Pour trouver d'autres alliés en attendant d'organiser notre fête à la tratorria des amoureux que j'ai décidé de mécèner officieusement, nous nous sommes embarqué directement pour la demeure du comte de Guadalmedina. Jaime y était aussi pour des choses personnelles et j'ai donc décider sur place avec une bonne discussion, d'oeuvrer pour le bien de ces gens comme je pourrais, tout en préservant les apparence de frêle politicien. Pour ce faire dans les étapes a venir il va falloir contacter les montaginois notamment le duc Cédric Deneuve de Surly mais aussi s'entrainer un peu plus dans l'école de la pointe au cœur, voire, de pousser plus loins des entrainent d'escrime...Mais l'avenir me le dira, nos armes seront d'agir comme un Vestini digne de ce nom doit le faire.

cheers scratch kissme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 21:43

Sant'Andrea va devenir le centre d'un renouveau traditionaliste de bon aloi en Vodacce. Bon, rassurez-vous, c'est plus ou moins comme ça dans toute la Mondavi, mais ici précisément, peut-être parce qu'il faut faire un exemple, c'est particulièrement vrai!
Quant à se faire des alliés, mais bien sûr! pas de problème!
Tiens, il faut que tu me dises qui tu comptes inviter pour ta soirée (maîtres de guilde, juges, ambassades, gouverneur, etc.) et donc au préalable il me faudra un petit jet d'esprit+politique...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 21:46

j'ai pas politique Sad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 22:17

j'ai des xp, je peux ouvrir politique à 1 si tu veux pour faire mon jet.. Au pire Rebecca a peut être ça ou j'irai m'endetter auprès de C Deneuve de Surly. Je compte de toute façon ratisser large, iniviter les maitres de guildes et autres grand (même les grand-sadique:) )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 22:18

Citation :
j'ai pas politique Sad

Tu rigoles ? Bah va falloir l'ouvrir!
Bon, il va falloir prendre des renseignements alors, et agir avec étiquette et diplomatie...

Et sinon, oui, t'endetter auprès de CDdS est une bonne idée! Tu peux ouvrir politique si tu veux, ça me paraît assez indispensable!!! Et tu as le niveau ce me semble

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 22:21

oki Smile

alors un jet de diplomatie pour aller m'endetter : 27 (+13 avec la réputation si tu acceptes)
pour le jet de politique c'est moins glorieux Smile 26 baignoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 28 Jan - 23:34

Ok, ça marche je te ferai un petit topo en privé sur la politique locale alors!!! mais de toute façon cela te servira aussi à ne pas faire d'impair avec le gouverneur et les siens

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Sam 29 Jan - 0:26

oui je ne sais pas pourquoi j'avais zappé cete compétence... je vais m'y plonger avec plus d'ardeur Twisted Evil

en tout cas essayer pour le moment videur lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 1 Fév - 13:34

Prêts pour la suite ? Juste au cas où...n'oubliez pas de vous rafraîchir la mémoire sur cle forum avant la partie! Smile

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Sam 5 Fév - 16:07

Nous sommes parés.... Car des héros il y en aura tout le temps !!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 7 Fév - 15:22

Et des héros, il y en a pour tenir tête aux traditions obscurantistes de certaines mauvaises personnes ! rodeo

Jaime, première partie...

... baignoire car voilà ce Don pouponné, rhabillé, sa garde robe jetée puis à nouveau remplie, le cheveu taillé et plein de bonnes intentions ! Le Comte de Guadalmedina s'ets fendu d'un "pretty women-like", de façon à ce que Jaime ne lui fasse pas/plus honte. Côté relooking, des têtes ont dues se tourner sur son passage... Jusqu'au palais de justice !

En effet, un cadavre lui est imputé... Abusée, assassinée, énucléee, une prostitué a été retrouvée... Et, bien évidemment, Jaime serait l'auteur du crime (tout le monde sait combien il est méchant et déteste les femmes Suspect ).

Le juge, "racluro 2, le retour", est pas mal renseigné à propos du jeune castillan; trop bien, même. A se demander s'il n'a pas intercepté le courrier à son père... Et il est très curieux du vrai nom de la dame Marie, dite de "Charousse" (et moi je suis Hiérophante, tiens).
Tout se complique, Jaime a fait sa forte tête (le contraire aurait été surpenant) et s'est ramassé quelques gamelles, pour un résultat pas vraiment glop: le visage enflé et un oeil au beurre noir, ainsi qu'une lèvre fendue.
Avec pour utlimatum de retrouver le meurtrier qui, lui, courre les rues et affine ses techniques et ses fantasmes...

Mais on en se laissera pas faire, foi de castillan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 8 Fév - 12:10

Citation :
Mais on en se laissera pas faire, foi de castillan !

Eux non plus, foi de Mondavi!

Twisted Evil lol!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mar 8 Fév - 14:26

... Un Castillan est toujours plus entêté qu'une saleté de Mondavi arriérée (Tigrano représente le futur de sa famille et de sa principauté, l'évolution sous ses plus belles formes, le rêve, quoi...).

On les aura ! :duel:

Jaime, seconde partie...

... Le voilà donc dans de beaux draps ! Investigateur débutant, même si plein de bonne volonté, facilement perdu dans les rues de San'Andra, il va devoir se plonger dans ses bas-fonds. Avec licence de sa douce pour se frotter, si nécessaire, aux prostitués (tant qu'il se lave après, on croit rêver Shocked ).

Et c'est décidé: Jaime l'aime et la souhaite. Elle n'est peut-être pas qui elle veut bien faire croire (serait-ce une fille du défunt Empereur), mais il s'en moque. Plus que belle, elle est rayonnante. Humaine. Et ambitieuse. Ne veut-elle pas prendre la tête de toute l'école de Trestefort ?
L'avenir s'annonce en teintes étranges...

Surtout que Jaime a décidé de recevoir les enseignements d'une école d'arme ! Torrès attendra un peu, Aldana peut-être pas...

Et un déjeûner en compagnie du Marchezo et de sa fiancée plus tard, le jeune Don (faut s'y faire) s'en va enquêter, en attendant d'officier le soir même... au dîner du gouverneur... skullpi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Mer 9 Fév - 22:08

Sant Andrea mon amour.... ou mon "a mourir".
Choisissez. de bon matin, trop tôt, je suis réveillé par des gens de la garde qui viennent me chercher pour identifier un corps....
Je comprend mieux pourquoi il est normal de se lever à 9h ou 10h, les mauvaises nouvelles ne s'attardent pas, elles s'en vont dans leur terrier.

Donc bon gré mal gré je me prépare et nous arrivons par un matin humide et brumeux au bâtiment principal de la garde de la ville. Nous c'est moi et mes gardes du corps. Le corps est en effet celui de cette pauvre Anita. Il y a deux autres cadavre, je n'ai "pas trop à me plaindre" sous entendra le docteur sur place, qui me parle de la prostituée retrouvée dans un filet de pêche avec tellement de blessure qu'une seul mot résume le tout "horreur". Et une autre femme tuée par son mari. Crime passionnel. L'homme aura une amende affraid bah oui quand même c'est ma l de tuer sa femme....
En partant je demande à mes hommes de m e conduire sur le lieu du drame pour essayer de trouver un indice que la garde n'a pas vu ou simplement ignorée. Ils sont là pour le ramassage de corps, pas savoir qui a fait le meurtre.... Et oui étranglée la pauvre, mais surtout rhabillée avec... une ancienne robe de ma fiancée et un petit mot.... Il est évident que je ne suis pas enquêteur... Il est évident que cette ville est pourrie par la décrépitude, il est évident que je suis e mauvaise humeur aujourd'hui. Nous rentrons. Tête basse. Yeux plissés. Esprit dans tous les sens pour savoir qui en veut à ma fiancée. Je fais demander Jaime qui lui à l'esprit de déduction pour ce genre de chose. mais entre deux la réponse est claire. celui qui a écrit cela,...c'est l'actuel prince Mondavi... "A qui le tour".

Le mauvais concours que présente cette vie locale avec cette grande porte fermée à clé qui dit "non" , qui dit "désolé pas d'entrée au Paradis ici, Theus a fermé l'accès".


Un brin de toilette plus tard Jaime arrive et nous partageons un déjeuner avec lui et il nous explique ses malheurs. Nous essayons Rebecca et moi de détendre un pu l'atmosphère, mais il est vrai que le Don qu'il est(devenu?) a parfois un sang castillan qui tourne en boucle pour préciser que lui à vu un cadavre. Quel cadavre n'est pas horrible. Mais sans vouloir faire de comparaison avec le cadavre étiqueté "horreur" , je reste plus touché par "l'étranglée en rose habillée de la robe de ma fiancée".

Mais la peur ne fera pas avancer notre programme pour cette ville, la rancœur devra attendre aussi longtemps que les vendettas que j'imagine entasser ici devront se mettre en ordre bien ranger... rodeo

Sant Andrea nous voila, nous allons te rendre le soleil que tui as perdu et cela, non pas dans le sang de la vendetta, mais plutôt avec notre esprit et notre bonté.
Prochaine étape donc : faire de l'ambassade un lieu gai et fleuri.

Mais en attendant nous nous rendons a l'académie d'escrime pour ratisser large niveau alliés et attendre notre entretien avec le Duc Deneuve de Surly.... Ce qui nous amène forcément à la suite des événements à venir: le diner chez le Gouverneur le soir même. cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 18:36

C’est un sentiment étrange qui m’habite aujourd’hui. Il fait nuit et je reviens d’une soirée médiocre dans une ville dirigée par des gens médiocre avec une blessure au cœur que je n’aurai pas cru pouvoir voir un jour. Demain, cela sera mon premier duel officiel. J’entends par là le fait que cela soit programmé dans mon agenda et non un duel spontané sur le pouce. C’est une réaction plus froide. Peut-être trop froidement raisonnée. Je ne sais. Il s’est passé de nombreuses choses en quelques temps et avec tout ce qui se passe présentement, je ne peux m’en ouvrir à personne. M’en ouvrir à ma sœur ou à mon ami Giovanni serait les inquiéter et donc les ferait réagir trop promptement. Cela irait dans le sens de mes ennemis. Prévenir mon Prince ou ma famille cela amènerait la même conclusion en plus de mauvaises pensées sur ma fiancée. Valéria ? Son pragmatisme est parfois sidérant, mais ne serait pas le bienvenue dans la situation présente. Les personnes potentiellement alliées en ville ? Elles ne sont pas mes confidentes et de plus elles n’ont pas besoin d’entendre mes malheurs en plus de leur quotidien. Ma fiancée ? Theus sait que je l’adore mais je crois que ce la ne peut pas être exprimé. Je me dois d’être Vestini. Je me dois d’être brillant et positif. Pour ma famille, ma principauté, mon Prince et surtout pour Rebecca. De fait, me voilà en train de prendre un livre blanc pour écrire à partir de maintenant mes pensées. Un livre qui sera peut être lu le jour de ma mort, peut être après. Non je n’y révélerai pas des secrets honteux mais peut être pourrais exprimer quelques pensées indicibles pour les faire connaitre post mortem aux gens qui me sont proche et pourront mieux comprendre mes choix. Ceux que je vais être obligés de faire à partir de maintenant.

Nous sommes le 14 quintus 1670. Cela fait deux jours que nous somme sen ville et nous avons pris nos quartier dans notre ambassade aux meubles couverts de draps, à la façade grise et aux murs gorgés d’humidité par le manque de feux dans les cheminées depuis trop de temps. Nous sommes arrivés et nous avons tenté d’y donner une vie. Les domestiques trouvent leurs marques, les gardes du corps alloués par mon Prince et le Prince Villanova – qui je le souligne par écris est un de mes amis proche – ont vite saisi l’immensité de leur tache. Giulio, Masario, Angelo et Donatello Masanda, de la famille gardienne de ma principauté œuvres en silence. Très professionnellement. Augusto Tericelli et Alberto Caracara, venus de Villanova paraissent plus bavards et offrent des conseils plus ou moins judicieux sur les situations. Ils essayent de faire au mieux et je pense de trouver leurs marques auprès de ma personne vis-à-vis de ma position envers leur Prince.

...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 18:42

...
Pour les domestiques ce fut très difficile. Le second jour Anita a été assassiné en allant au marché. Nous avons vite été prévenus par la garde pour identifier le corps. Etranglée. Dans une robe parme, appartenant à ma fiancée. Un message donnant le ton « A qui le tour ? ». A la morgue le docteur n’a pas du voir ma pâleur. Mon teint cireux du froid que cela m’a fait de voir qui était la cible et comment on pouvait s’en prendre à une personne si innocente pour me viser et cela à travers en plus la personne que j’aime. C’set effrayant tant de cruauté. Mais je ne pouvais rien faire d’autre que de rentrer chez moi, la tête froide pour soumettre le mot à ma fiancée. Elle eu quelques instants de silence avant de me dire que cela venait du Prince Mondavi. Homme dont elle avait déjà vu l’écriture. Homme qui s’en était déjà pris à ma sœur, indirectement à Giovanni Villanova et donc maintenant par défaut à moi-même en piétinant ma chère et tendre. Le midi nous avons eu la présence de Don Jaime. Je l’avais fait mander pour ses talents d’enquêteur avant d’avoir la réponse à la question du tueur. Mais lui aussi avait ses démon et avait eu un cadavre a voir de bon matin. Donc pas de quoi s’intéresser à nos problèmes.
La suite fut tout aussi troublant. Avant de nous rendre chez le Duc Cédric De neuve de Surly nous avons reçu un autre cadeau empoisonné. Un bouquet de fleur pour Rebecca. Avec un mot stipulant qu’il était offert de la part du Prince par son billet Ielo Cesare della Mondavi. Outre l’afront reçu dans le centre de la cible de mon orgueil vodacci par le message florale de la composition c’est un stylet qui se planta au dessus de mon cœur quand Rebecca stipula que ce n’est pas comme si c’était le Prince vu que c’était Ielo. Et et qu’il n’était pas comme son Prince. Des phrase pleines de sous entendus. Ou alors une imagination débordante de ma part. Une jalousie me saisi le cœur et l’esprit. Le rationnel n’existe pas et la discussion se continua sur le chemin nous menant chez le Duc ponctué du fait que Rebecca du endurer la présence de Bruna et que le dit Ielo était « charmant ». Le stylet pris la direction de mon cœur, comme une passe d’arme Ambrogia je fus planté. Souffflé. A cours de mot. Sans savoir ce qui se passait dans ma tête sur ce qualificatif peut-être innocent que jamais je n’aurai employé pour une de ces dites femmes qui s’étaient «approchée » de moi. Comme un der nier coup de grâce à cette infâme journée, la soirée du gouverna amena Ielo sous mes yeux pour me narguer de long baise mains et sourire à Rebecca qui apparemment lui rendait. A quel moment se rend on compte qu’on devient fou ? C’est une bonne question. Je faisais bonne figure à cette gigantesque farce vodacci et pensait déjà au défi que j’avais lancé à ce Ielo, par pli, pour le lendemain à midi.
Comment peut-on vivre sans respirer ? Comment peut on voir la personne que l’on aime le plus sur Théah se détacher de cet amour que l’on croit indestructible pour se diriger vers un homme, qui pour une raison que la raison ignore deviens l’Ennemi. L’homme à tuer, éliminer faire disparaitre. Comment peut-on se battre pour cet amour sans ressembler à ces infâmes traditionnalistes qui enferment leur femme en ville ? Cet amour que l’on croit à l’épreuve de tout est donc fragile, même si l’on croit se battre au quotidien pour celle de son cœur, sous toutes ces formes… Theus serait-il cruel pour me séparer de Rebecca ? Dois-je me transformer en ignoble personnage pour croire que Rebecca me revienne, tout en étant persuadé que ce n’est pas cet homme quelle peut aimer en moi ? Dois-je faire preuve de bassesses pour la rendre jalouse ? Non ce n’est pas moi. Je ne me suis jamais caché de rien envers Rebecca. M’aurait-elle caché des choses qui font qu’une fissure invisible à craquelé la Dame de Cœur qui nous uni ? Unissait ?
Je sais que cela peut paraitre futile de la part d’un Marcheso de s’étendre en ces mots sur des feuilles blanches. Mais ma famille à reçu une bénédiction voulant que nous soyons toujours marié par l’amour. Une sorte de bénédiction de santa Maria. Des gens sont probablement plus de problèmes que moi avec mes problèmes de cœur et je me devrais de faire face à tout cela sans sourciller. Mais même le Cavalier Blanc devait être humain avec ses failles. Je ne suis qu’un homme et Theus dois bien rire de me le rappeler à l’heure qu’il est. Peut-être que comme toute bénédiction un jour on paye le revers de la médaille et c’est à moi de porter cela pour les Sandrino della Vestini. Juste ? Non je ne crois pas. Mais si cela doit-être comment faire face.
Dois-je me laissé tenter par la noirceur qui baigne cette ville ? Si oui, serais-je toujours moi-même ? Non je ne crois pas pouvoir exister sous cette facette. Et c’est pour cela que comme je le disais plus tôt sur ce livre ouvert, je me dois de faire face pour toutes ces bonnes raisons. Je ne dois pas faillir, ne serait-ce que pour la meilleure des raisons d’entre toute : Rebecca. Comment un aveugle peut avancer s’il ne fait pas confiance à son instinct ? Mais mon instinct est brumeux. Je dois m’attacher à l’idée qu’au milieu de cette brume, à travers toute tempête il y a un phare avec un nom de femme. Rebecca. Peut-être que c’est plus clair pour le lecteur de savoir pourquoi je ne peux en parler. A quiconque. Mais l’enfermement est pour les criminels. Je dois croire que je suis dans mon bon droit d’aimer. Je ne peux être enfermé. Ce livre est ma porte pour voir la liberté. J’ai vu des gens apeuré en ville et des personnes qui font des choses anodines et formidables. Je me suis rendu compte à la morgue, que l’un des plus beaux métiers et les plus dénigré était peut-être celui d’embaumeur. Celui qui fait que toute personne regardant son proche peut garder une dernière image de lui avec une beauté reconstitué. J’espère que la dépouille d’Anita ne trahira pas cette vision que j’ai de ce métier. Nous l’enterrerons sous peu. D’ici là je me dis qu’il peut être intéressant de voir ce que donne ce métier. J’imagine qu’on ne peut en mécéner et que de toute façon vu les humeurs de la ville, ils doivent crouler sous le travail et les senator. Mais peut-être faut-il y jeter un œil. Peut être qu’ils sont la méthode pour redonner un beau visage à cette ville. Il y a beaucoup de « peut-être » dans ces premières pages.
...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 19:05

...
Post mortem

Spoiler:
 
Laughing

...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 19:17

...
Voilà, je suis maintenant d’une certaine manière libre de continuer. Car il le faut pour toutes les raisons déjà cité. Il y a tant de choses à faire, tant de bougies à allumer dans cette ville pour éclairer une ville qui a perdu son cœur. Si ce n’est cette mission que Theus veut donner à nous autres résistant de cette horreur et cette médisance je ne vois pas ce que je peux y faire. Cette nuit alors que j’entends les minuits sonné à l’église du quartier je prends donc ma décision. Avant un duel qui pourra peut-être mal tourné. En cet instant ou le feu faibli et Rebecca dort à point fermés, je prends les armes. Le Prince Mondavi veut m’attaquer, moi qui lui est pourtant rien fait. Mais je suis nobles plus de cœur que d’autres chose. Au moins j’aime à le croire. Cette nuit alors que cet infâme personnage à sorti des lames perfides pour me mener dans un niveau de Grand Jeu, nous allons être joueurs. Des pots seront brisés, nous allons peut être devoir faire des sacrifices, mais jamais on ne dira qu’un Sandrino de la Vestini aura perdu la foi en ses valeurs. Monsieur le Prince, si vous avez la chance de lire ces phrases un jour je vous défi ce soir au dernier coup de minuit. Et si votre arme est la peur, vous apprendrez peut-être un jour ce que ces quatre lettres veulent dire. Car je me battais jusqu’au bout, même si je dois sortir de tombe pour cela. Monsieur vous aurez peur, Monsieur vous vous en êtes pris à ma sœur, ma famille et mon aimée. Monsieur je peux mourir d’une de vos lames empoisonnées. Mais je ne partirai pas selon vos valeurs. Je tomberai selon les miennes et vous n’en souffrirez que plus car vous pourrez voir que la bonté Vestini n’a d’égale que la colère que vous venez de m’offrir à votre égare, pour vous et vos pions. Monsieur je ne vous aime pas et vous allez le savoir. Que vos traditions bien pensante fassent échos dans la tête des petits oiseaux que vous élevez vous regarde, mais que vous les imposiez par la force je vous dirai NON ! J’en fais appel au regard de Theus qu’il prenne acte de cette mise en demeure car je transcenderai la mort pour rappelez cela si nécessaire.
Mais après cette mise en bouche comme dirai Jaime, me voilà fin près pour mettre en branle divers actions. Nous allons dans un premier temps enterrer Anita, évidemment. Si je passe le cap de ce duel, je pense que je me recentrerai sur moi-même e. Si je suis le seul à m’entendre autant que je me connaisse bien. Je vais donc m’acheter une peu de matériel et me remettre au portrait. Car l’Art est une arme qui parfois est trop méprisée, je vais donc me refaire aux plein et déliés en me mettant aux autoportraits. Il n’y a pas mieux pour se connaitre je crois que se dessiner et se redessiner. Dans cet esprit puisque les académies d’art se refermes sur elles mêmes j’irai chercher conseil auprès des embaumeurs pour trouver les couleurs juste. Le teint, le rendu de peau deviennent essentiel dans cet exercice. Quand je me sentirai près je pourrais alors voir ce que cela donne avec le portrait d’autres personnes. Pendant cette préparation je vais me faire un petit laboratoire. N’est-ce pas Valéria qui me disais qu’on ne peut essayer que sur soit même ? Pas de poison. Comprendre le fonctionnement de la vie, comprendre ce qui se trouvait aussi dans les écrits des vieux savant Mondavi. Cela peut toujours servir. Nous ferons donc quelques expériences pour tester cela. Il faut aussi que j’affute mon style de bretteur et que je contact la maîtresse de mon école pour lui précisé ma prochaine arrivée et passer l’épreuve de mettre. Si ce n’est Camille de Bascone qui vient à vous, vous devez aller la chercher !
Mais avant d’aller plus loin je dois me préparer au duel de demain. Nous verrons si de fait mon apprentissage Ambrogia est utile. Car j’en viens à remercier, secrètement, mon père de m’avoir mis dans cette école. Pas pour les fourberies que l’on peut en faire car cela manque de panache, mais pour apprendre à les encaisser, …et les comprendre.
blast

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 19:21

Snifff!

Pour l'instant tout ce que je peux te donner est une réponse visuelle.
Les frères Masanda :



Augusto Tercelli


Alberto Caracara

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 19:38

Citation :
Pendant cette préparation je vais me faire un petit laboratoire. N’est-ce pas Valéria qui me disais qu’on ne peut essayer que sur soit même ? Pas de poison. Comprendre le fonctionnement de la vie, comprendre ce qui se trouvait aussi dans les écrits des vieux savant Mondavi. Cela peut toujours servir. Nous ferons donc quelques expériences pour tester cela.

Tu veux faire quoi exactement ? Tester des poisons sur toi ? Te plonger dans l'autoportrait et l'étude cadavérique ?

Citation :
Il faut aussi que j’affute mon style de bretteur et que je contact la maîtresse de mon école pour lui précisé ma prochaine arrivée et passer l’épreuve de mettre. Si ce n’est Camille de Bascone qui vient à vous, vous devez aller la chercher !

Elle sera ravie de te voir, et t'accueillera de pied ferme pour une épreuve!
Citation :

Mais avant d’aller plus loin je dois me préparer au duel de demain. Nous verrons si de fait mon apprentissage Ambrogia est utile. Car j’en viens à remercier, secrètement, mon père de m’avoir mis dans cette école. Pas pour les fourberies que l’on peut en faire car cela manque de panache, mais pour apprendre à les encaisser, …et les comprendre.

Duel il y aura, au pied des glaïeuls ce qui est très Rimbaud "les pieds dans les glaïeuls, il dort..."

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Les Secrets de la 7e Mer-
Sauter vers: