Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 13 Fév - 20:08

répondu en privé Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 17 Fév - 12:12

Quinze jours se passent entre la fin de ce scénario et le suivant.


- Giulio Demetrio de Profeta Chiesa, maître de a guilde des luthiers, prend la direction de l'opéra Orfeo. Les frères Monteverde ayant gracieusement laissé leur charge de dirigeants d'opéra pour payer des dettes et poursuivre leur carrière d'enseignants à l'école de musique. Rudolph Ingrid Von Sieger, eisenör violoniste serait assez proche du nouveau directeur.

- Elio Cesare della Mondavi après avoir battu en duel le marcheso Siro Alesio di Sandrino della Vestini, s'est mis à fréquenter assidûment la villa du Sans-souci, apparemment au nom de son prince.

- L'enquête sur la mort du maître joailler : le domestique chargé de porter le menu aurait falsifié celui-ci, il aurait été payé (grassement : 50 sénators) pour cela par un "homme masqué en noir", et voilà. Il sera donc exécuté publiquement : sur le port, comme un pirate.

- L'enquête sur la mort de la prostituée : que fait Jaime ?

- Des rumeurs disent que le gouverneur se serait arranger pour faire livrer une guillotine à Sant'Andrea...



_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 17 Fév - 13:20

Oups. Désolé pour le Marchezo... :duel:

Jaime va poursuivre son enquête en découvrant les bas-fonds de San Andrea, en compagnie de Toulio (on va bien se marrer). L'objectif est de s'intégrer au mieux à ce milieu (contacts, connaissances, etc.)

Il va également se pencher sur les archives de la morgue et tenter de compiler les affaires antérieures qui se recouperaient (sans Toulio!)

Tout en courtisant assidûment Marie. Parce que quand même cheers !
Ce qui va l'amener à soutenir dès que possible Trestefort, de son mieux ! (et bosser les projets du comte de Guadalmedina, les commandes diverses et variées etc.)

Et commencer son apprentissage Aldana, si l'oncle du Rex Castillus est toujours partant et trouve du temps.

baignoire

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 17 Fév - 13:44

Noté. Je fais un petit topo demain matin.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Jeu 17 Fév - 14:36

j'évite les trucs trop "blanc" bien sur Smile


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 18 Fév - 13:17

Waow! Quelle robe!!!


Concernant Jaime :
Citation :
Jaime va poursuivre son enquête en découvrant les bas-fonds de San Andrea, en compagnie de Toulio (on va bien se marrer). L'objectif est de s'intégrer au mieux à ce milieu (contacts, connaissances, etc.)

c'est Tullio... Il me faudra quelques jets de connaissance des bas-fonds, contacts et orientation citadine.


Citation :
Il va également se pencher sur les archives de la morgue et tenter de compiler les affaires antérieures qui se recouperaient (sans Toulio!)

Quelques ronds de jambe pour avoir l'aurisation du juge... et pas mal de patience. Alors pareil : un jet d'étiquette, puis un jet de recherches

Citation :
Tout en courtisant assidûment Marie. Parce que quand même cheers !
Ce qui va l'amener à soutenir dès que possible Trestefort, de son mieux ! (et bosser les projets du comte de Guadalmedina, les commandes diverses et variées etc.)

Marie et toi avez pu avoir ce fameux dîner en amoureux à la tour, avec un grand-père et son petit en violonistes. Son entretien avec le juge s'est apparemment bien passé. Elle accepte bien sûr d'être courtisée, mais il va falloir me dire comment... Ah, et vous allez accueillir deux nouveaux pensionnaires à Trestefort. Pour l'école : elle t'a envoyé essentiellement sur des dîners vodacci, et un soir préparer un repas pour dix chez Rudolph Ingrid von Sieger (qui recevait des musiciens).

Citation :
Et commencer son apprentissage Aldana, si l'oncle du Rex Castillus est toujours partant et trouve du temps.
A raison d'une heure par jour, oui. Ponctuel tu seras. Droit tu te tiendras. As-tu les compétences de base ? Escrime et courtisan ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 18 Fév - 14:24

Citation :
c'est Tullio... Il me faudra quelques jets de connaissance des bas-fonds, contacts et orientation citadine.

Compétences que je comptais développer, justement !

Citation :
Quelques ronds de jambe pour avoir l'aurisation du juge... et pas mal de patience. Alors pareil : un jet d'étiquette, puis un jet de recherches

Ca roule !

Citation :
Marie et toi avez pu avoir ce fameux dîner en amoureux à la tour, avec un grand-père et son petit en violonistes. Son entretien avec le juge s'est apparemment bien passé. Elle accepte bien sûr d'être courtisée, mais il va falloir me dire comment... Ah, et vous allez accueillir deux nouveaux pensionnaires à Trestefort. Pour l'école : elle t'a envoyé essentiellement sur des dîners vodacci, et un soir préparer un repas pour dix chez Rudolph Ingrid von Sieger (qui recevait des musiciens).

Comment? Cadeaux, surprises, envois de petits pouèmes (parfois un tantinet provocateurs - Jaime a la compétence - et ce malgré l'état de décomposition de la ville. Je suis certain qu'il reste des endroits où préparer une petite promenade surprise !
Bref: Jaime. Spontané, gentil, parfois légèrement sauvageon. Naturel. Et bio.

Et la soutenir pour ses projets est aussi un geste (et romantique et politique, du coup).
Deux nouveaux pensionnaires? Suspect ...

Citation :
A raison d'une heure par jour, oui. Ponctuel tu seras. Droit tu te tiendras. As-tu les compétences de base ? Escrime et courtisan ?

Ces entraînements j'ai. Quand sage comme lui je serais... :duel:

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Ven 18 Fév - 14:48

OK. On voit ça tout-à-l'heure

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Sam 19 Fév - 13:02

Nous sommes le 17 quintus 1670.

Je suis de retour à la lueur d'une chandelle dans ce livre blanc qui m'invite à lui parler. Je ne sais comment la situation évoluera ici. On a fouillé mon courrier il y a peu. Étonnant moi qui croyait pouvoir avoir confiance en mes domestiques. Ou alors je suis peut-être de venu complètement fou à croire que tout le monde m'en veut et m'espionne. Il faudra faire encore plus attention donc.
Mon Prince ne m'a toujours pas répondu. J'ai pourtant reçu un pli des îles Vestini confirmant qu'un navire apporterait la robe pour Rebecca sous peu. Il doit être occupé. De mon coté j'ai commencé de nouveau les dessin, études de pigment et autres élément d'érudition qui m'occupe l'esprit au lieu de le torturer de mauvaises pensées. Je vais voir à maîtriser un peu mieux les parfums en les faisant durer plus longtemps sur la peau mais peut être aussi à les mélanger à de la poudre pour voir ce qu'on peut développer dans cette cosmétique. Et de toute façon je referai des parfums en ville. Une arme sans limite pour séduire dans la noblesse. Un présent de valeur donc politiquement intéressant. Mon laboratoire de parfumeur - entre autre - à reçu ses premiers éléments.
D'un autre coté il faut aussi que je m'intéresse à créer un code secret pour échanger avec mes alliés en la place. Et un autre pour les lettres quittant la ville. Plus je me trouve prisonnier de cette situation plus j'ai de choses à faire. Je me demande si les prisonniers sont ainsi une fois aux fers. Mais non suis je bête. Seuls les noble prisonniers ont ce luxe, les autres n'ont que la paille humide et les rats.

Peu importe, il faut aussi que j'investisse dans quelques boutiques...pourquoi pas ouvrir ou faire ouvrir une confiserie... A étudier, il me faut de toute façon établir des bases solides et me faire des alliés afin d'assurer mes arrières ou celles du prochain ambassadeur. Construire, toujours et encore. Car construire à cette facette positive, combattant le nihilisme local.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 20 Fév - 19:38

Citation :
Peu importe, il faut aussi que j'investisse dans quelques boutiques...pourquoi pas ouvrir ou faire ouvrir une confiserie... A étudier, il me faut de toute façon établir des bases solides et me faire des alliés afin d'assurer mes arrières ou celles du prochain ambassadeur. Construire, toujours et encore. Car construire à cette facette positive, combattant le nihilisme local.

Absolument!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 20 Fév - 20:35

26 quintus 1670

Les jours passent et ne se ressemblent pas. L'horreur dans les rues et les salons de Sant Andrea ne fait qu'évoluer crescendo. Il y a quelque jours j'ai reçu le Billet de mon Prince. Je suis officiellement missionné par ses soins pour agir en son nom et qualité et relève aussi directement de sa protection. J'en suis assez fier. Je crois que mon Prince est vertueux, et en plus de l'affection amical que je lui porte je le respecte énormément pour ses compétences. Le porteur du pli a eu le mérite d'officialiser les choses. Avoir Giovanni Serpenti avec un ton quasi paternel devant soi en lisant le Billet faisant de vous jusqu'à la mort un des bras Princier est un instant assez unique. Malheureusement encore un instant que je n'ai pu partagé avec Rebecca qui n'était pas présente et n'a pas remarqué cette chevalière plus que cela après. J'imagine qu'elle est dans ses sombres pensées. Sombre pensées validée par son père l'autorisant , je l'appris en fin de soirée a rejoindre le Prince Mondavi sur son île. J'ai cru un instant avec la préparation de la fête et le sourie de ma fiancée trouvant sa nouvelle robe qu'un rayon de soleil pointait à nouveau dans ma direction. Croire. Espérer. Des verbes qui trouvent beaucoup trop d'importance à l'ambassade ces jours derniers. Il n'y a guère que la lumière de cette chandelle qui peu danser légèrement sans se soucier de quoi que ce soit.
Mais avant cette fameuse fête une délégation de Falisci est arrivée. Trois personnes de l'école d'armes de Montsange. L'héritière du style d'arme mais aussi son homme d'arme et un représentant du cardinal Falisci. La Dame de Montsange est venu pour donner du baume au cœur à la communauté montaginoise, mais pas seulement de ce que j'en ai déduis. Ses talents son nombreux et sa curiosité avec des limites frôlant l'étiquette pour certains. C'est une personne fort agréable et elle me rappelle un peu la fraicheur de Valéria qu'en l'esprit ailleurs elle évoque les possibilité d'un poison. Sauf qu'elle parle de son école et son défunt père et que Valéria, bien que m'ayant envoyée quelques herbes épicées, n'est pas présente en ville. D'une certaine manière cela me rassure. Valéria est trop appréciable pour être aussi en danger. J'en en sais pas pourquoi j'ai des pulsion protectrices pour des gens sachant si bien se défendre. La venue prochaine de Luchina doit y être pour quelque chose.
Mais pour en revenir à la soirée elle s'est presque bien passée. En soit les gens étaient présent et avec le venin aux dents tant attendu pour certains. La gentillesse pour les autres et les tentatives d'alliances pour les derniers. Tout allait bien ou presque, avec du vin et des mets délicats de l'école de Trestefort. Elio est arrivée et je réussi même à être courtois. Probablement des scrupules venus du tréfonds de mon âme me rappelant mon état minable de la fin de mon duel contre lui. Pourquoi ma colère à-t-elle pu prendre le pas sur mon style. Je m'en veux terriblement d'avoir manqué de panache.... Pour quelqu'un qui aspire à être maitre, c'est un comble une si belle erreur tout de même. J'en parlerai à la Dame de Bascone, peut-être que le fait de s'en rendre compte est une chose qui ne m'éliminera pas d'office du statut auquel j'aspire. D'ailleurs il faut que je lui envoie un courrier. Mais c'est un peu repousser la narration de l'inévitable que de parler de moi. Le drame est arrivé aux alentours de minuit quand le corps pendant à la fenêtre du troisième étage fut trouvé. La maître d'armes Lamiel est morte ce soir assassinée. Et non pas qu'elle eu pu avoir un dernier souffle tragique comme un homme au grand nez par un pot de fleur, ou un duel grandiose prouvant à tous ses qualités d'âme et de cœur... non elle a été droguée, violée, et pendue. Elle est restée tel un bout de viande un e bonne heure avant qu'on s'en rendre compte. Et moi je courrais espérant trouver Rebecca qui avait disparu. Sans raison comme une espèce de moinillon dans une pièce fermée. Je perd un peu pied dans cette ville et aurait du être plus présent pour les gens de la soirée. Lamiel, la dame qui a sourit à Rebecca est morte ce soir et j'éprouve beaucoup de peine. J n'ai tiré le fer qu'une fois amicalement contre elle. Je n'ai échangé que trop peu de mots, l'œil soupçonneux sur son regard lancé plusieurs fois à Rebecca. Même si je crois je le fiait par jeu. Ce n'est pas une personne que je connaissais bien. Et pourtant c'est une mort qui me touche. La manière et les raisons de sa mort y son probablement pour quelquefois. Autant que le départ décidé de Rebecca pour l'île Noire. Au moins je me retrouve bien là. Trop sensible. C'est une valeur qui est sûr autant que mes œillère volontaire que je porte quand je regarde Rebecca. Ces œillère qui me donne une totale confiance en elle au risque de le regretter peut-être un jour. Ces œillères. Des voiles qui font que je m'en remet à la tête de coupe que j'ai envers elle plutôt que de tenter de m'agripper du bout des ongles au pied de ce symbole, le griffé et le déchiré. Après tout, ma mère m'a prévenu de ce futur. La croyance est la survie, la croyance est la vie. Je crois en Rebecca et ce n'est pas un Monstre sur un Trône que me fera prendre le chemin du doute.
Je suis en guerre et ce soir, la guerre prendra forme avec les conjurés que j'ai amené à me rejoindre dans un coin sombre de cette capitale pour établir les plans d'une résistance.

Mais la matinée est bien avancée, je voudrais essayé de préserver le visage de Lamiel pour le peindre à sa mémoire. Je vais me lancer dans cette ébauche. Mais avant il me faut confectionner ce parfum pour Rebecca. Car j'ai lu dans un livre parlant de l'esprit et la mémoire que le sens olfactif était le plus fort. Je vais tenter de refaire ce parfum qu'elle portait, ce soir là avec le masque. Ce soir de ce baiser volé....


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 20 Fév - 20:40

Citation :
Mais la matinée est bien avancée, je voudrais essayé de préserver le visage de Lamiel pour le peindre à sa mémoire. Je vais me lancer dans cette ébauche. Mais avant il me faut confectionner ce parfum pour Rebecca. Car j'ai lu dans un livre parlant de l'esprit et la mémoire que le sens olfactif était le plus fort. Je vais tenter de refaire ce parfum qu'elle portait, ce soir là avec le masque. Ce soir de ce baiser volé....

Rien que ça te vaudrait des dés d'héroïsme!!!!!!!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 20 Fév - 20:42

tu sais bien que c'est pur les dés d'héroïsme que je fais tout ça Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 11:52

Il me faudra quelques jets tout de même. Et un peu de temps pour réaliser les deux oeuvres... picturale et ofalctive

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 12:08

pour le parfum je ferai tout pour qu'elle l'ai avant de partir. rodeo

pour le portrait si Rebecca veut bien prendre la pause je le finirai pour l'offrir à l'école de Valroux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 12:38

et comme ça ça fait un prétexte pour qu'elle reste avec toi!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 13:20

ah bon ? Rolling Eyes Rolling Eyes

sauf si ça l'ennui bien sûr Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 13:21

elle pourrait avoir un rendez-vous... Mais non,bien sûr!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 13:31

elle pourrait avoir quoi ? sniper

lol! lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 14:30

Jaime, journal presque intime (et vite détruit)

Je ne sais plus que faire. Si ma colère est retombée, elle soulève tout un tas de question... Reprenons.
Une série de meurtres à caractère sexuel, doublés d'une volonté de mutilation (mais pourquoi les yeux?). Une seconde série, que nous pourrions rapprocher de la première, mais sans rapport dans le motif et les victimes... Quelque chose cloche. Quelque chose qui me fait froid dans le dos.
S'ils ne sont pas deux, l'auteur unique serait d'une bestialité à peine humaine.
J'espère que mon "nouveau réseau" d'informateurs et de vigilants sera utile... Mais j'espère tant de choses.

Comme j'espérais que la soirée de Siro serait délicate mais pleine de réussite (pour lui, pour la ville, pour nous tous). Résultat des courses: une dépouille, des doutes à la pelle, et pas des plus simples.
Pauvre Lamielle. Je ne la connaissais pas, mais personne ne mérite ce sort. Je ferais tout pour trouver le coupable. Le ou les. Et je les livrerais à qui de droit. Mais cela risque d'être long et douloureux. Je le ferais néanmoins. Je n'ai pas la tête à ça, mais au-delà du devoir, il y a quelque chose en moi que cette ville n'altérera pas: ma soif de justice. D'une justice belle, les yeux ouverts.

Me voici donc au pied du mur. Marie était dans les bras du Duc Tiber. Celui-ci, ivre, drogué, semblait la désirer. Et elle ne s'en défendait que par principe, il m'a paru. Comme si je n'étais qu'une autre étape dans ses plans, ou un amusement. Pour une fois que je m'attache tout à fait à quelqu'un, je dois faire face à des secrets et des mystères que je ne comprends qu'à moitié, voire au quart. Et encore: sombrer dans la rage, ça n'était pas une bonne idée, mais mon sang s'est exprimé, voilà tout.

Que n'ai-je pas vu chez elle qui mérite que Marie s'entretienne ainsi avec un autre homme? Trois mois sans nouvelles, sans signe de vie? Fort probable. Suis-je son jouet, gentiment accepté et vite mis de côté? Pourquoi cette vie nocturne? Pourquoi tant de non-dits?
S'il faut aller de l'avant pour la conquérir (Théus, j'ai horreur de ce champ lexical!), j'irais! Mais j'ai bien peur... de maintenant la craindre, car elle a mon coeur entre ses mains.

Que les Saints nous gardent: Sant Andrea pourrait tout aussi devenir un guet-apens, si ce n'est déjà fait. Et enfin j'aimais entièrement. J'aime toujours, d'ailleurs, complètement, pas pour un soir, une semaine, un mois. Jusqu'à présent ça n'avait jamais été si compliqué.

Vamos ! Je demeure un castillan habité par le feu! Alors en avant! rodeo

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 14:52

Citation :
Que n'ai-je pas vu chez elle qui mérite que Marie s'entretienne ainsi avec un autre homme? Trois mois sans nouvelles, sans signe de vie? Fort probable. Suis-je son jouet, gentiment accepté et vite mis de côté? Pourquoi cette vie nocturne? Pourquoi tant de non-dits?
S'il faut aller de l'avant pour la conquérir (Théus, j'ai horreur de ce champ lexical!), j'irais! Mais j'ai bien peur... de maintenant la craindre, car elle a mon coeur entre ses mains.

Eh oui, Marie est une femme pleine de mystères et de surprises!

Citation :
Que les Saints nous gardent: Sant Andrea pourrait tout aussi devenir un guet-apens, si ce n'est déjà fait.

Smile

Citation :
Et enfin j'aimais entièrement. J'aime toujours, d'ailleurs, complètement, pas pour un soir, une semaine, un mois. Jusqu'à présent ça n'avait jamais été si compliqué.

Vamos ! Je demeure un castillan habité par le feu! Alors en avant! rodeo

Là, j'aime!!!!!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 21 Fév - 16:30

Tu ne pensais tout de même pas que Jaime se laisserait abattre? Un petit peu, très temporairement, pour la forme, mais c'est bien tout!
Wink

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 6 Mar - 11:10

26 quintus 1670
Je note cette page au 26, mais nous sommes très tôt le 27. Je viens de rentrer au palazzo, avec mademoiselle de Montsange. Nous nous sommes croisés au retour de ma réunion. Un hasard ou une destiné je ne sais mais, cette réunion ayant servie à quelque chose cela m'a fait plaisir de croiser une visage connu, surtout quand j'ai cru apercevoir le Duc Elio embrasser Rebecca. Pourquoi s'arrêter pour se faire souffrir et voir cela de loin. Non continuer, malgré le regard surpris de la montaginoise. De toute façon, mais si c'est très naïf de le voir ainsi, c'est lui qu'il l'a embrassé, et même si le bref instant ou j'ai cru voir la scène elle ne le repoussait pas je préfère voir un coupable et rester sur ma volonté de croire en notre amour. Mademoiselle de Montsange, sera bientôt mon maitre d'armes et sans lien avec se point se demandait pourquoi je ne voulais pas rendre ma fiancée jalouse. Pour la même raison que la dernière fois. Peut-être souffrir mais préserver un cercle vertueux et non un cercle infernal qui effilerai notre filament de coupe, que je continue à croire indestructible.
Sur un autre ordre d'idée mes plans se mettent en place, la peinture pour l'école de Valroux avance bien et la recomposition de mon parfum pour Rebecca aussi. Donc, j'imagine que le Prince Villanova me pousserai à faire fi de ces petits problème de cœur. Ce qui n'est pas facile, mais je vais suivre ce conseil que je me donne par sa voix dans ma tête. Il faut continuer....se battre. C'est pourquoi, une fois maitre de la Pointe au cœur je me dirigerai vers une autre dame pouvant m'apprendre une école. Et là encore, une école peut connue et je pense pouvant me correspondre. C'est intéressant pourrait me dire un confesseur que je fasse ces écoles peu connue, dirigées par des femmes et loin des chemins de l'école Ambrogia. Mais, j'imagine que la Destiné à ses raison que ma rapière ignore.
Jaime est je crois un peu piqué plus qu'au vif par cette montaginoise, qui je le crains, le mène trop par le bout du nez. Évidemment ce sont leurs histoire et cela ne me regarde pas, mais sous son profile de gentille cuisinière, elle à la fâcheuse manie de remonter des petites pointes aigre doux, couvert de poison et sans scrupule. Est-ce cela qui attire le castillan ? Elle est dangereuse ? En tout cas elle ne l'aide pas beaucoup dans son enquête, nous verrons l'avenir ce qu'il advient d'eux mais j'ai cru déceler un mauvais pas, au moins au yeux de sa dulcinée, de la part de Jaime. C'est étonnant comme les gens essayent de se blesser des fois, ou faire les mauvais pas, choix en amour. Un peu comme une danse ou sciemment on marche sur les pied de l'autre pour qu'il se raccroche à vous... Après il est plus facile de décrire et analyser la situation amoureuse de Jaime, je ne sais même pas si au fond j'agis comme lui avec Rebecca. Si je lui marche sur le pied, on verra bien si au final elle me repousse et que je tombe par dessus la rambarde des étages ou si elle s'accrochera à moi. Ce qui me fais penser que je dois écrire quelques mots à l'île Villanova pour voir ou en est Luchina...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Lun 7 Mar - 14:43

Jaime

Don un jour, Don toujours...

Je ne sais pas si je suis à la hauteur; de quoi, me dira-t-on. Mais de tout, voyons ! Et si je ne suis pas encore certain de mes choix, de mes aptitudes, rien ne m'empêchera de tout faire pour y parvenir.
Ne serait-ce que par amitié. Rien que cela. Je dois beaucoup au Marchezo. Beaucoup trop pour le laisser tomber. Il a... changé. Enormément. J'ignore si c'est dû à cette ville et à son changement radical. Toujours est-il qu'il ne livrera pas cette bataille seul, loin de là.
Nous ouvrirons cette confiserie, de façon à faire passer les messages et les communications qu'autrement nous ne pourrions échanger.
Oui, je "hanterais" cette fichue guillotine. Juste pour le plaisir, d'abord, ensuite pour que les citadins la regardent de loin et ne viennent pas aux exécutions... Exécutions, d'ailleurs, que nous n'avons pas abordée à la conjuration...
Et bien évidemment, je m'attelerais à recouvrir les murs d'obscénités, si besoin est, pour provoquer quelques tensions; ils l'ont bien mérité.
Quant aux informations et petits secrets de chacun: la belette - moi ! - est déjà dans les murs, gare aux poules !

(Soupir)

Et j'ai vraiment la sensation d'avoir raté le coche, fichu le boxon et glissé sur une marche. Agresser le Duc Tibère de bon matin ne m'a valu que des reproches - mérités, mais à quoi avais-je la tête, par Théus ! Je regrette de l'avoir informé du décés de la Damoiselle Lamiel. Mais il fallait que quelqu'un s'y colle, la destinée a voulu que cette infime part de méchanceté en moi s'en charge.
Et cette parcelle mécréante a tendance à s'agiter, ces derniers temps. La souris se fait chat et le chat ne fait pas mine de le remarquer - à moins que la souris ne pense devenir chat et en réalité se contente de porter un masque. Quand donc le chat se décidera à achever la souris ? Car pour le moment, le félin parait s'éloigner et ne lui porter aucune attention digne de ce nom... Des repas et des minauderies, soit, guère plus... Juste un aveu pour la forme, et encore, pas de nouveauté !
Patience, patience... Le rongeur n'est en vérité qu'un masque. Très confortable, d'ailleurs trop, mais juste une apparence.

NB: il faudrait que j'arrête de profiter des cabales et des instants de faiblesse ou de douleur des gens pour leur annoncer que le Feu Sacré s'agite aussi dans mon coeur... Manquerait plus qu'on veuille me foutre sur un bûcher !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   Dim 27 Mar - 19:57

30 quintus 1670

Voilà qui devait arriver. Rebecca est partie. Faites chère Santa Maria que cela ne soit pas définitif. Nous sommes tristes tous les deux de la tournure des événement S. En tout cas j'en ai l'impression. J'ai souligné sont baiser à Elio. Elle m'a demandé lequel. Je suis un peu mort une nouvelle fois. Mais, j'ai confiance. C'est le mot de conduite choisi. Je me devais de le souligner. Point uniquement par jalousie, mais plus pour lui signifier que j'étais jaloux. Etrange d'user de ce terme, même si c'est naturellement "blessé" qui me vient à l'esprit quand je pense à leurs baiser, mais, je me devais de lui dire. Au moins pour quelle sache que je ne suis pas indifférent. Car non je ne le suis pas, évidemment, mais je me dois de ne rien dire par confiance envers Rebecca. De fait, le juste milieu entre l'encaissement et l'indifférence c'est plus difficile à trouver qu'il n'y parait. En tout cas elle est partie. Elle reviendra. C'est comme un arrangement entre Santa Maria et mes sentiments. C'est inévitable.
Des personnes 'inquiètent de ma situation. ce qui est touchant. Et quand j'abordai le sujet du départ de Rebecca avec le comte de Guadalmedina, sans en dire plus que cela il a commencé à réfléchir et comprendre certaines choses je crois. Et le fait de le voir avec des yeux calculateurs, une pensée est remontée, comme une sorte de vérité que je me cachai...que je me cache. Je crois que je prépare plus qu'il n'y parait la prise de la ville. Je crois que mes différents plans commencent à s'imbriquer correctement. Je crois que je peux le faire. Et je crois qu'a travers tout cela, je me dis que s'il arrive quoi que ce soit à Rebecca je part en guerre. J'ai l'impression de fait, que depuis les début, sas m'en rendre compte je prépare une guerre non pour les personnes qui souffrent ici. Je prépare une guerre non pour venger un acte qui pourrait avoir lieu. Je prépare un guerre, pour Rebecca. Cela ressemble à une histoire dramatique et romantique et je commence à peine à comprendre pourquoi des gens l'ont fait avant moi. On se demande pourquoi pour une femme on peu déclarer la guerre. Cela parait improbable, cela parait dément...Et en cet instant cela me parait tellement naturel que j'en ai froid dans le dos. Mais je crois que même si, comme je l'ai souligné à ma fiancée, elle devait me quitter, d'une manière ou d'une autre je ne l'oublierai jamais. Et jamais je ne pourrais renoncer à elle.
Ces sentiments ont une telle puissance en moi et ne peuvent être exprimé en dehors de mon esprit ou a peine transpirer sur ce papier... Renoncer , jamais. Alors combattre, toujours. Et si un drame devait survenir il est probable qu'un jour futur je continuerai a vivre "normalement". Mais oublier jamais. Cela serait oublier aussi toutes ces "rencontres" d'avant Rebecca. Cela serait me renier. Cela serait perdre face à ce monstre qui dirige la Mondavi. Plutôt mourir que cela.

Mais la journée ne s'est pas mal terminée du tout. Comme une percée de ces nuages noirs par un rayon de soleil Luchina est arrivée. Cela fait un bien fou de la voir. Elle qui se doute de tellement de chose elle qui aspire à ce que je lui confie ma tristesse. Ce n'est pas possible chère fille. Je suis votre père et malgré que vous puissiez vous doutez de ma tristesse, jamais je ne vous donnerai tel fardeau supplémentaire à porter. Chère Luchina invincible, qui a passé tellement d'épreuves. Non vous donner satisfaction serait vous voler encore un peu de votre jeunesse. ca serait un crime !

Et puis il y a eu aussi des plis. Dont un de ma maîtresse, ...d'école. Je vais donc d ce pas me rendre à Altamira. Passer cette épreuve qui fera de moi un maitre de la Pointe au Cœur et revenir en voguant sur des flots de panache pour me lancer dans une nouvelle école d'arme. Jamais mon père n'aurai pu se douter que je pratique autant les armes. Une ironie en soit, un paradoxe.... Et pourtant plus qu'une fin pour vaincre mes ennemis ou catalyser ma tristesse, un plaisir. Donc pour ce soir je rengaine ma plume, mais ja mais je ne baisserai les armes. Quand vous lirez ces mots Rebecca, car je n'en doute pas vous les lirez, vous saurez pourquoi je fais ce choix car vous êtes LA personne qui me connait le mieux, et qui ne perdra jamais confiance en moi j'espère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartus 1670 : Sant'Andrea, nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Les Secrets de la 7e Mer-
Sauter vers: