Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Sam 30 Avr - 23:09

Un titre en vaut bien un autre donc j'ai pris celui-ci. Il me servira pour titre de campagne ... ou pas. bref ici

Un mélange de noir, de fantastique et d'aventures urbaines pour un jeu qui puise à des inspirations aussi diverses que Le Faucon Maltais, Le Dahlia Noir, L.A Confidential, The Crow ou Usual Suspects, The Wire, Dark city...

Citation :
On retrouve bien tous les codes du genre dans ce Edge of Midnight : détectives désabusés et alcooliques, poupées hypertrophiées qui chantent divinement, flics et politiciens véreux, gangsters notoires, tueurs à gages sans scrupule, journalistes fouille-merde. La société est à l'image de ses habitants : décadente, corrompue, dépeinte en nuances de gris qui tournent bien plus souvent au noir qu'au blanc immaculé. Il faut dire qu'à la fin des années 40 dans ce United Commonwealth qui ressemble à s'y méprendre aux Etats-Unis et au Canada d'après-guerre, il y a assez peu de raisons d'espérer : la politique va main dans la main avec le crime, et tout le monde a au moins une patte un peu grasse. Et de toute manière, personne ne se souvient vraiment de ce qui a précédé la grande explosion de lumière blanche, celle qui a mis fin à l'Ordre de Nu, là-bas en Europe. Chacun a déjà bien assez de soucis avec sa vie de tous les jours, sans même parler des Gaunts, ces abominations dotées de capacités physiques hors du commun, ou des Warlocks, ceux qui savent manipuler la "Magie", et corrompre les lois de la Physique comme d'autres corrompent les juges.

[...] Personne ne se souvient vraiment, mais certains se demandent, et posent des questions. Ils sont quelques-uns ("The Few"), chez qui les souvenirs sont un peu plus vivaces, chez qui l'absence de traces concrètes inquiète, et qui finissent tôt ou tard par s'intéresser à ce qu'il y avait avant. Ils sont peu nombreux, disséminés dans tout le United Commonwealth. Et les personnages en font partie.
brève description issu du [...]
GROG

A part ça avant de se lancer dans ces sombres allées urbaines ou vous choisirez un personnage, il faut savoir ou vous mettrez les pieds. Et c'est vous qui déciderez ça. J'entends par là qu'un panel de villes est possible; Donc dites moi si vous préférez vivre dans l'une ou l'autre :

- Gateway : qui ressembleplus à San Francisco
- Paradisio plus du coté des star et de Los Angeles
- Central city : back to chicago ?
- Terminus : le bayou ça vous gagne ( mais ca peut faire répétitif avec Fireborn)
- Nova Roma : Washington DC et sa politique véreuse ?
- New Eden : nostalgique de New York City ?

A partir de votre choix je centrerai la première partie là bas avec les PNJs qui vont bien (et une campagne si ca vous plait) histoire de ne pas trop se disperser .

La balle est dans votre camp.....

_________________


Dernière édition par fablyrr le Lun 16 Juil - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 2 Mai - 11:02

Mon coeur saigne, John... Euh, mon coeur balance, Maître.

Deux "préférences": Gateway ("San Francisco") et New Eden ("New York").

A voté !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 2 Mai - 11:15

merci on verra ce que dit Pandore Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 2 Mai - 11:47

New Eden ou Paradisio

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Dim 15 Mai - 21:02

Voilà, vous avez maintenant des persos. c'est cool non ? Bon ceci dit je préfère prendre mon temps et installer ça doucement mais surement. construire un beau truc, même si au final ca ne marche pas, tant pis, je préfère tout affiner, laisser vieillir un peu le whisky avant de me lancer. Donc je vous mettrais sous peu plusieurs questionnaires à répondre avant d'écrire votre background; On construira donc ça étape par étape.

Pour l'instant les premières questions de routines (vous pouvez copier/coller dans un message pour votre perso si vous préférez.)

Nom :
Prénom :
Age :
Sexe :

Taille :
Poids:
Couleur des yeux :
Couleur des cheveux :
Ethnie et/ou couleur de peau :

Préférence sexuelle (nous sommes dans un cadre ou l'homosexualité est carrément tabou mais si vous voulez aussi jouer sur cette "moralité" là c'est à vous de voir :

Famille (2 personnes max et aucune si vous voulez) :
Pour chaque personne trois mots clés pour la définir :

Métier officiel :
Activité qui vous fait vivre (si c'est la même pas besoin de répéter) :

Couleur préférée :
Accessoire de mode préféré (chapeau, foulard, bas résille, lunettes de soleil, ...) :

Musique préférée à choisir : 1- Blues / 2- Jazz / 3- Cabaret 4- aucun intérêt pour la musique.
> essayez de me trouver un lien internet pour le type de musique choisi s'il y a lieu.

Musique du personnage (aucun rapport avec ses gouts, plus une musique que vous voulez coller au pj comme si c'était son thème musical, une ambiance) :

Boisson préférée (la boisson que boit presque tout le temps votre personnage (whisky, brandy, cocktail (lequel), champagne, eau plate :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 22 Fév - 15:39

... alors go to New eden...
je vais commencer à bosser le sujet Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Sam 7 Juil - 21:00

Vivian, Leland et X se sont rencontrés à la suite de la disparition inexpliquée de Bladxin R. Thomson, un homme riche d'une 50aine d'années au lendemain d'une soirée semi-privée dans une maison de jeu (cf. Big Sleep pour l'ambiance). X a interrogé Vivian, qui l'accompagnait, et Leland, qui a joué contre lui (tenu au poker) et c'est ainsi qu'ils se sont paerçus qu'ils se posaient des questions. Ils ne partagent pas forcément les mêmes valeurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 9 Juil - 14:37

Central city chronicle

La colonne sociétale de Henry Hill


Dans les jours à venir, je vous relaterai mon voyage à New Eden, la cité de la musique et des vices. Car oui ne vous y trompez pas, on parle souvent de notre belle ville comme une mégapole corrompue par la mafia, mais New Eden n'est pas une sainte. De ce que j'ai pu en apercevoir, délits et crimes longe le coin de chaque rue, non pas à cause de grandes organisations criminelles, mais de petits gangs beaucoup plus malsains qui battent le pavé.
Cette ville est grise. Le soleil s'immisce entre les buildings mais je vous déconseille fortement de vivre dans les gratte-ciel du carré des banques. Là-bas, certaines fenêtres n'ont jamais croisée un rayon de l'astre solaire. Au pied de ces tours de verre, d'acier et de béton grouille une population de fourmis en perpétuel mouvement. Le sol est parcouru par une foule sans fin où il faut jouer des coudes pour avancer, et je ne vous parle même pas quand vous essayer de prendre un taxi. Par ailleurs ces taxi semblent les seuls à pouvoir progresser à peu près normalement dans les rues. Si vous n'aimez pas, prenez le métro sur les quelques lignes que la mairie s'est évertuée à construire. Car oui certaines stations n'ont pas obtenu le budget pour être terminée et les sous-sols de New Eden sont tellement grands qu'il s'y agitent une population de criminels assez conséquent pour que le maire Dennis Cather continue le financement de l'Underground squad.
Vraiment notre ville est ce qu'elle est mais il y fait encore bon vivre et on ne se fait pas agresser en pleine rue juste pour se faire voler sa montre. Néanmoins New Eden à ses bons cotés : Cavalier Street, l'Art Museum, le Yacht club, etc. Mais je ne vous relaterai pas que les beau quartier car j'ai même été jusque dans le Gaunt District qu'ils nomment Manty's Lantern. Sang, corruption, jeu et musique... Allez nommer ensuite cette ville New Eden vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 10 Juil - 14:36

Petite publicité en attendant la suite....

_________________


Dernière édition par fablyrr le Mer 11 Juil - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 10 Juil - 18:23

c'est pas sexiste, tiens...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 10 Juil - 19:27

non c'est explicatif Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 11 Juil - 11:18

"A little Duz a Lot"



Voici ce que ça m'inspire, donc. Un pas de géant pour la femme, tiens...

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 11 Juil - 20:39

une bombe ? un soumarin ? fada

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 11 Juil - 20:41


Central city chronicle

La colonne sociétale de Henry Hill

Avant d’arriver en ville
Avant mes premiers pas dans le cœur de l’île d’Eden j’ai fait un petit tour du côté des banlieues. Vous savez ces endroits où la nuit venue il n’y a pas plus de bruits qu’un aboiement de chien, où le dimanche en été on est heureux de faire un barbecue après être revenu de la messe et où certains quartiers ont une codification chromatique de la barrière de leur jardin. Ici rien d’exceptionnel. Comme dans pas mal de grandes villes cela fonctionne en cercles concentriques où pouvoir et argent sont au centre et le centre ici est le quartier des banques. Mais en dehors de l’île, comme je disais les critères changent. Il y a quatre grandes banlieues : Brenton, Candesco, Hart Beach et Hoyle ridge. Quatre grands domaines où la petite maison de briques brunes règne en Maître, le crime y est mitigé et où tout le monde est logé pour pouvoir se rendre au travail le matin venu. Oui ne vous trompez pas, à New Eden il n’y a pas que la corruption. Il y a du travail et ce en dehors des banques et du port qui sont les deux cœurs de l’Eden. Outre les petits boulots du quotidien il y a notamment au nord une usine de caoutchouc, pas très loin quelques décharges, et au sud quelques manufactures de chaussure et de vêtement. Vous vous en doutez, ici le travailleur ne se bouscule pas plus que chez nous et évidemment c sont nos soldats patriotes qui en font principalement les frais. Les gaunts c’est encore un autre sujet ici, on dit qu’il y a un Father Moore, qui se battrait pour faire valoir les droits de ces monstres, notamment pour qu’ils fréquentent les mêmes bureaux de votes que les humains. Passons. Revenons à notre sujet qui est aussi intéressant localement qu’une vieille paire de chaussette oubliée sur le bord de la fenêtre tout l’été. Il n’y a pas grand-chose à dire sur les middle class des Edeners. Alors traitons le sujet de l’atypique Hart Beach. Contrairement à nous ils ont des cotes maritimes mais ils réussissent à nommer Beach un quartier qui n’a même pas de plage. Le génie civil c’est beau dans le coin ! On accède à ce quartier par deux ponts. Le vieux Jackson et le tout nouveau Hart Bridge sur deux étages. Soit disant pour fluidifier la circulation. Autour de ce quartier on a de la forêt percée par le chemin de fer et les autoroutes menant à notre belle Central et à Nova Roma.


Au nord du quartier il y a une communauté juive de diamantaire. Là vous pouvez vaquer dans le quartier au milieu de véritables forteresses. C’est à se demander si les banques ne feraient pas mieux de placer leurs économies ici. Le long de la mer on a tout de même une promenade avec vue sur Eden, mais il faut aimer le vent du large tout de même. Le reste est assez calme, on a l’impression qu’on ferme à clé plus par habitude qu’à cause de la criminalité. Cependant, en allant fureter dans les archives de certains journaux locaux, j’ai pu apprendre qu’en fait le crime et la violence du quartier sont plutôt silencieux et de l’autre coté de la porte. Ici on peut planter son mari violent d’un coup de couteau dans la gorge, frapper son épouse qui ne veut pas de vous ce soir jusqu’à transformer sa tête en ecchymoses, et ce n’est qu’au petit matin qu’on se rend compte de ce qui s’est passé. Alors moi je vous le dis cher lecteurs, arpentez le quartier ne sert à rien, foncer au centre de l’Eden pour voir du typique et de l’atypique, ici au mieux vous verrez une voiture de police garée devant une maison dans la brume matinale. Rien de plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 11 Juil - 20:49

c'est super intéressant. En revanche, avec la pub qui "agrandit les colonnes", c'est super chiant à la elcture. Tu crois que tu pourrais la réduire d'un cran ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 11 Juil - 21:18

"voualaa" Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Dim 15 Juil - 20:12

cette soirée chez les Lexington avait plutôt bien commencé, malgré la présence du gaunt de garde à l'entrée (même si certains, comme Max, sont gentils et serviables je n'arrive pas à m'y faire). Adam et Ellen m'ont chaleureusement accueillie, Vince comme à son habitude en faisait toujours trop (pour compenser son mètre 58 ? il serait charmant, pourtant, sans ce côté extravagant mal calculé), Patton était au piano.





Je me sentais inspirée. parce que c'était le jour de lan, parce que j'appréciais d'être dans cette belle demeure, avec des gens courtois, agréables... j'ai même rencontré ce couple de Terminus, Gideon et sa femme Kelly, si jolie et si peu assurée en dépit de sa belle voix.
Puis, tout a basculé. Ils sont entrés. Armés. Déterminés.
Cagoulés, sauf un dont j'ai pu voir un instant le visage. Je ne savais pas quoi faire, j'ai regretté une fois de plus de n'être même pas fichue d'avoir peur et de m'évanouir, comme le font les personnes censées, non j'étais consciente, les yeux bien ouverts à voir ce qui se passait et à enrager de ne pouvoir rien faire. Et puis, j'ai fait semblant de sombre. Une voix grave, un peu rauque "laissez, je m'occupe d'elle..."
Mon idée, c'était de faire quelque chose, de les avoir un par un (comment, je n'en avais aucune idée...) alors j'ai "repris conscience" en battant des cils, en tendant la main vers lui, bref je lui ai fait mon numéro, et je sais que ça a marché, je l'ai lu dans ses yeux de glace, la seule chose visible derrière cette cagoule. Et j'ai vu aussi que j'avais affaire à un tueur, autant pour les romans pour jeunes filles en fleurs dans lesquels l'héroïne tombe amoureuse du brigand sexy, là JE SAVAIS qu'il n'avait rien de gentil en lui, qu'il n'avait aucune limite. Et je n'avais toujours pas peur. J'étais juste paralysée par cette froideur, j'avoue même que pendant quelques minutes, j'ai aimé ça. Mais son homme de main a tiré sur ce pauvre Adam Lexington, il l'a froidement criblé de balles. l'attirance s'est brisée net, ne laissant place qu'à quelque chose d'indéfinissable. De la colère. Du mépris. De la haine, peut-être. Quand on est sortis, moi toujours prise en otage, il y avait Stacy grenadier dans la même position que moi, le côté "tendre" de son ravisseur en moins. Yeux de glace l'a d'ailleurs empêchée de se faire tuer, puis nous sommes montés dans cette voiture noire sous la neige, et j'espérais de toutes mes forces qu'il allait se produire quelque chose, que la voirute allait déraper, que j'allais pouvoir sortir - et même récupérer tous ces biens volés... mais non. Non, ils ont accéléré sur le pont, ils se sont arrêtés sur l'île d'Eden.
Puis il m'a fait descendre, m'a tendu la main. Je ne sais pas ce qu'il pensait, que ne pas me tuer suffirait à ce que je me sente reconnaissante et lui donne MON collier ? Eh bien non. Il a voulu me l'arracher de force, je l'ai tratié de lâche, et sa vraie nature de brute a refait surface, il n'a pas pu tirer cela dit. Il n'a pas pu me tirer dessus. C'est ma victoire, petite victoire sur lui ce soir. Cela signifie quon se reverra. Que je récupérerai mon collier. Et que je me vengerai, oh je ne sais pas comment mais je le jure je réduirai en fine poussière de larmes la glace de son regard.
Un homme m'a relevée, juste avant les 12 coups de minuit. Phileas Monroe. Avocat. Non marié. Il m'a offert un verre, m'a l'air d'un gentleman. Fiable, pour le moment. Et sexy.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 16 Juil - 9:17

merci pour le résumé Smile
et je suis content que ça vous ai plu rodeo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 16 Juil - 21:21

Bon alors vous avez évidemment noté que le sujet à changé de nom.

Paper Street, c'est le nom de ma première campagne Edge of Midnight que je vais donc essayer de construire avec es deux personnages si vous êtes tous les deux motivés.

Comme pour The Wire je compte mener un thème principal par campagne. On verra si l'idée tient le coup. Dès votre ok à tous les deux je me mettrai donc au boulot et vous proposerai donc une campagne qui aura pour thème de fond le journalisme. oui ne cherchez pas Paper Street sur la carte cela n'existe pas. Et non, vous n'avez pas besoin de changer de profession où subitement vous intéresser à tous les journaux de New Eden. Ça c'est ma partie de faire en sorte que vos persos entre dans le thème. Moi je vais surtout essayer de coller à vos persos et leur identité propre.


Une autre version du Noir Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 16 Juil - 21:25

Ca roule!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 16 Juil - 21:26

bon, ouiiiiiii

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 25 Juil - 14:20

Cha marche !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 25 Juil - 14:21

December, 31th 1948.

La famille Lexington fait désormais partie des cercles desquels il faut que je me rapproche.
Pour leur petite sauterie de fin d’année ils ont invité des joueurs. Des joueurs pour pimenter la soirée, s’offrir des sensations fortes. 50 $ offerts à l’entrée. Cinquante billets !

Mc Kay a pensé à moi, pour le coup. Je lui filerais une participation quand la poussière sera retombée.

Car poussière il y aura.

La veuve Hornet en était, radieuse, comme à son habitude. Ma chanteuse favorite et mon détective fétiche également. C’était drôle de nous voir évoluer dans ce beau monde, amusant de voir une des filles Grenadier s’installer à la table verte, face à, un croupier compétent.

Grâce en soit rendue à la fille Grenadier, aussi sublime que bonimenteuse, mais néophyte au poker, j’ai pu empocher quelques billets (un peu plus de 300 ! Le casse du siècle, si vous voulez mon avis).
La veuve s’est carapatée avec un tricheur, dommage, je l’aurais volontiers plumée, par défi.

Seulement les malabars ont débarqué, armes au poing, pour rafler tout ce qui avait de la valeur. Une entourloupe m’a permis de glisser mes gains dans une manche – manquerait plus que je perde une soirée de travail !
Et Mister Lexington s’est attribué de nouveaux trous, au fusil à pompe je crois bien. Les malfrats ont emmené une des gamines Grenadier et ma chanteuse favorite, qui ne m’avait même pas vu.

« Qu’on me donne les clefs d’une voiture ! »

Aussitôt j’hérite d’une Buick carrément bien carrossée. La classe. Mon détective fétiche monte à bord, en avant ! Quelques cartons sur la glace plus tard, plus de trace, et voilà 1949.
« Bonne année.
- Bonne année, me répond-il. »
Nous déambulons dans le centre de New Eden, dépités. J’espère qu’il ne leur est rien arrivé. Je veux dire : de plus qu’une prise d’otage. C’est l’Eden, après tout.
« Voilà, le 1er Janvier, ai-je dit.
- Se souvenir de la date, a-t-il grogné avant de me laisser à mes doutes. »

Je suis rentré chez moi, y ai caché les 378 billets avant de me servir un bloody mary et de regarder la ville à travers mes vitres, du haut de cet immeuble froid, sans vie.

Et le couple d’à-côté qui s’engueule.

Bonne année 1949 !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 1 Aoû - 17:13

merci pour le résumé en plein dans le ton Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 3 Aoû - 20:39

Les journaux et magazine de New Eden
Les 3 journaux quotidiens locaux
- Eden Chronicles
- New Eden Times
- Evening Eden Post

Les journaux hebdomadaires (H) et Mensuels (M)
- Spiritual (catholique) H
- Art in U.C. (art et salles des ventes) M
- Flex (fitness musculation) M
- Nocker (érotique : poitrines)
- Home Help (conseil pour entretien de l’intérieur et la déco)
Les magazines locaux
- Weird Tales (histoires pulps et fantastiques)
- Boobs & Bottom (érotique)
- Flash Camera (photos people)
- Cavalier Street News (people & rumeurs)
- Romance (roman photo & féminine)
- Allure (mode féminine)
- Mademoiselle (mode et culture féminine)
- Jazz Times (jazz & blues)
- Fate (faits étranges et histoire bizarres)
- Dissent (politique & Culture)
- Cash Box (musique)
- Entertainement Weekly (musique, cinéma, théâtre, Cavalier St…)
- Uppercut (Boxe et autres sports)
- Equus (cheval et courses de chevaux)
- Smart balle (sport)
- Smoker (cigare, whisky, cigarette, mode masculine)


Les journaux nationaux
- U.C. Tribune
- U.C. Today
- Financial Street Journal

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soul Edge arcade vs Playstation
» Street Fighter Zero 3
» Mirror's Edge
» [MULTI] Super Street Fighter 4
» Shining Force Cross (Ring Edge)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Historique - Fantastique :: Edge of Midnight-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: