Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 3 Aoû - 21:46

Je lis :
bleu : régulièrement
rose : de temps en temps

- Eden Chronicles
- Art in U.C. (art et salles des ventes) M
- Weird Tales (histoires pulps et fantastiques)
- Cavalier Street News (people & rumeurs)
- Allure (mode féminine)
- Mademoiselle (mode et culture féminine)
- Jazz Times (jazz & blues)
- Entertainement Weekly (musique, cinéma, théâtre, Cavalier St…)
- Smoker (cigare, whisky, cigarette, mode masculine)

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 3 Aoû - 21:52

mince aucun magazine cochon ou magazine de sport ? quel manque de culture Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 3 Aoû - 21:55

Mais tu noteras un magazine pour hommes. Toujours connaître sa proie...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 3 Aoû - 22:05

oui oui j'ai bien vu "le journal du prédateur" Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 6 Aoû - 20:40

J'aurais aimé ne pas avoir de famille du tout. Cynthai est tout ce qui me reste, et je ne parviens ni à l'aimer - comment le pourrais-je ? c'est une vieille bique pingre et méchante, qui m'a fait du mal et s'est servi de ce que je lui devais pour m'exploiter, je le sais - ni à me débarrasser d'elle. Elle m'a demandé de lui prêter 150$. 150$, juste le lendemain où l'on m'a volé ce que j'avais gagné. Je vais les lui prêter bien sûr. J'espère que cela suffira à ce qu'elle me fiche la paix. je devrais peut-être changer mon numéro de téléphone.
Après, je me suis préparée (glaçon sur la pommette, maquillage, etc.) et je suis allée à mon rendez-vous avec Philéas. Il est vraiment séduisant - il adus tyle, de la classe et un sens de l'humour intéressant. Mais qu'il ne s'imagine pas que je vais lui dévoiler mes secrets ou mon intimité. Le Ritz, c'est parfait. Et si nous devons pousser plus loin cette relation, j'irai chez lui. Puis j'ai été témoigner contre Yeux de glace/papillon et porter plante pour le vol de mon collier. Ce tueur paeira pour ce qu'il a fait. Pour m'avoir volé mes perles. Pour m'avoir frappé. Et pour avoir organisé l'assasinat de Lexington. Sous mes yeux. Après quelques coups de téléphone et un après-midi bain/ La vengeance du spectre noir (mal écrit mais apaisant), je me suis préparée pour le show. la dernière, ce soir. Sur la route, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai entendu un "pas moi, à l'aide", une voix de femme et j'ai volé au secours d'une petite vieille qui se faisait voler son sac et tabasser. Je me suis imaginée... je ne sais pas. Peut-être que ce qui s'est passé hier m'a plus touchée que je ne le pensais.
Sur place, tout le monde était agité, Babe, odieuse comme d'habitude. Dommage que cette fille se laisse ronger par la jalousie, elle gâche son talent à envier les autres. J'ai hésité à aller la voir, à essayer de parler avec elle et puis finalement je me suis dit que ce serait vu comme de la pitié. Autant qu'elle soit mon ennemie de scène. Ca la stimule, et moi, ça me sert. mais bon, dans ma loge, je me sentais toute nue sans mon collier... Et puis les fleurs sont arrivées. Des roses, avec un petit mot : "avec mes encouragements, T." et un papillon. la colère m'a permis de me remettre sur pied. J'ai utilisé les fleurs pour mon numéro, les éparpillant sur scène avant de marcher dessus. Voilà. Après, Steve Rawling est venu pour m'interroger, je le vois demain à 10 h. Et j'ai terminé la soirée, une soirée fort agréable malgré les jounralistes, avec Philéas. Au Silver, le restaurant panoramique chic du moment. Il m'a raccompagnée en taxi. Jusqu'au Ritz. préservons le mystère...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 6 Aoû - 20:47

oui le Ritz te permet de garder du chic dans n'importe quelle circonstance Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 13 Aoû - 13:46

01 - 01 - 1949

Horton... Mon frère... Vivant ?
C'est ce qu'affirme Madame ma Mère, au petit matin (silhouette féminine à travers le Judah, j'espérais meilleure surprise pour la nouvelle année).

Que faisait-elle dans le bus, tard le soir, pour apercevoir ce manteau rouge, cet homme qui ressemble tant à Horton, en mauvaise compagnie ,
Elle revenait du travail, dit-elle. Elle. Et que fais-je, moi, pour gagner ma vie, payer cet appartement qui sent le fauve ? Et caetera, et caetera.
L'envie me prend de lui demander la date anniversaire de l'enterrement de mon frère, je ronge cette idée, je l'écarte.

Et je pars en quête de ce manteau rouge. J'en profite pour investir 100 billets dans une montre gousset en argent; les forces sur le mouvement, quoi de mieux que le temps ? Et évidemment pas de manuel technique en boutique, ça ne coûte rien de demander à un boutiquier.

Horton est bien passé par là. Gosh ! Et il s'est payé une arme à l'armurier du coin ! Holy Ghost ! Et moi, je vais payer un détective, mon détective fétiche, sur cette affaire...

Oh, sinon la première partie de l'année, chez l'Epicier, a eu lieu. Rituel, rituel... De nouvelles têtes, dont ce jeune journaliste que Madame la Veuve a certainement croquée, et son collègue plus âgé, plus coriace, comme l'Ex.
Ex militaire qui refuse de jouer en présence d'un Gaunt (l'Epicier a la politesse de nous demander avant la date fatidique). Ex qui refuse de jouer avec des sorciers, tout comme l'Epicier, qui refuse de les inviter à sa table - et que fait le Crystal Ball Squad, hein ? Et bien il ne s'occupe pas des tables de jeu, a priori.

Et pendant ce temps un armurier refuse de renseigner un Noir.
Chienne d'année 49...

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 22 Aoû - 12:31

4-1-1949

Arthur Compton. Ce nom ne vous dit rien ? A moi non plus, mais puisque que je dois aller à la bibliothèque chercher des choses sur les papillons, j'en profiterai pour essayer d'éplucher des journaux et autres archives avec ce nom. De toute façon, avant le prochain spectacle, j'ai du temps. Pourquoi Arthur Compton ? Parce qu'à l'enterrement d'Adam Lexington, un sorcier (mais je ne le savais pas) poursuivi par deux hommes à la mine patibulaires... En fait des agents du cristal squad, je pense. Bref, je suis sûre que c'est lui qui a glissé ce microfilm dans mon sac.
je devrais suivre les conseils de Steve Rawling, mais ça me titille, tout de même. Je vais essayer de contacter Jason et Leland. Peut-être que cela a un rapport avec ce qui nous titille. Peut-être... (et puis, Jason doit bien être capable de déchiffrer un code! Il est détective, non ?)
L'enterrement m'a permis de revoir mon cher petit agent, Vince Fuller, sans son chauffeur... et Kelly et Gideon Palmer, de Terminus. J'aime beaucoup Kelly, je ne sais pas pourquoi - impression que peut-être je pourrais avoir une relation amicale, un jour, avec elle. Nous devons dîner ensemble bientôt.
Puis je suis allée chez Cynthia. Dieu que je hais cette femme! Pour une fois, j'étais décidée à me monter aussi dure que possible, et j'ai bien fait. je l'ai obligée à signer une reconnaissance de dettes. Sinon, elle ne me remboursera jamais. Et elle avait un "cadeau" pour moi, en plus de vieux biscuits et de thé sans goût : une enveloppe pleine de petites annonces découpées pour que j'ai un "vrai" métier. Comment peut-on être aussi mesquine ? "avec tout ce que j'ai fait pour toi ?" Mais qu'est-ce qu'elle a fait, au juste ? J'ai surtout le sentiment d'avoir payé cher le fait qu'elle m'a recueillie/ accueillie... Avec cette notoriété qui monte, je dois absolument me protéger. Aucune envie qu'elle en profite - même si, quand j'aurais un peu plus d'argent, j'essaierai de la faire déménager dans un endroit plus calme, plus grand (et plus éloigné). Je dois savoir ce qui s'est passé avant.
Bon, dans ce que je dois faire, il y a aussi : me préparer pour ce dîner électoral... Soutien de mr Sherman ? Pourquoi pas ? les autres ont l'air tellement... pas nets, de toute façon. Je n'aime pas les gaunts, mais pas à ce point. Quant à la chasse aux sorciers/ sorcières... Ce n'est pas être procureur, ça, c'est être inquisiteur, comme dans ce roman terrible où une femme était conduite au bûcher sous prétexte qu'elle commerçait avec le Diable, alors qu'en fait, c'était l’inquisiteur, qui était amoureux d'elle et préférait la tuer plutôt que supporter son refus Quelle horreur.
J'irai donc à ce dîner de gala (sans mon collier... ) En attendant, je vais potasser quelques journaux pour être à la page...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 22 Aoû - 12:37

Pour me préparer :

Eden Chronicles
Cavalier Street News (people & rumeurs)
Mademoiselle (mode et culture féminine)
Jazz Times (jazz & blues)
Entertainement Weekly (musique, cinéma, théâtre, Cavalier St…)
Smoker (cigare, whisky, cigarette, mode masculine)




_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 23 Aoû - 14:04

ok réponse en MP Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 6 Sep - 18:23

Ah et la revue fantastique, histoire d'avoir des frissons...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 6 Sep - 18:36

le prochain numéro sort dans quelques jours.
et oui j'ai même les dates de parution Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 6 Sep - 18:37

coool!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 11 Sep - 13:47

Mesquinerie du jour : apprendre que l'ex de babe est un gaunt, et qu'elle assiste à des matchs de boxe gaunt...
Sinon, j'ai un nouveau garde du corps : John Yates, le chauffeur de Vince (qui parfois se fait des idées, quand même). Un homme courtois, discret qui m'apprend à tirer. il m'a même convaincue d'acheter un tailleur-pantalon.

C'est confortable, mais je me sens un peu empruntée dedans. mais d'ici peu, je pourrai peut-être - une fois que j'aurai des sous - m'acheter un revolver pour me défendre, ou menacer un mufle.
j'ai croisé aussi, je crois, l'ancien mari de mon affreuse cousine Cynthia. j'ai dû aller chez elle, avec des pâtisseries et mon plus beau sourire hypocrite pour m'en assurer. Je hais cette femme. Déjà, toute petite, je ne l'aimais pas. Là, le pire c'est qu'en plus elle me fait pitié. Au point que j'ai des élans d'aveuglement : "elle vit toute seule la pauvre, elle a mauvais goût, mais..." heureusement, mes élans sont de courte durée. Il suffit que je me rappelle sa dernière crasse...
Vivement que les spectacles et les répétitions reprennent. Je tourne en rond, le cinéma ne suffit pas...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 24 Sep - 12:27

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Hier matin, découverte macabre dans Weird tales : l'histoire de vagabonds de New Eden tatoués d'un papillon rouge, se rassemblant pour changer le monde en... ouvrant une banque ? Métaphoriquement parlant, je vois surtout l'histoire d'un "T" tentant de créer un gang ou truc du genre... J'ai donc écrit à J.G., l'auteur, dans l'espoir d'avoir des renseignements... Et j'ai fait part de mes soupçons au Tennessee, à Steve Rawling - ce n'était certes pas le lieu idéal, mais du moins j'ai attiré leur attention! cheers
L'après-midi, rendez-vous au musée avec Leland, qui n'avait rien trouvé sur le papier (mais l'a gardé) - une solution, chercher qui est Andrew Compton. Après une soirée tranquille, une autre matinée au stand de tir avec monsieur Yates, qui est décidément précieux, coup de téléphone de Vincent.
IL. M'A. TROUVE. UN. RÔLE. TITRE. dans la prochaine création de R.Barbour. Tanguera. Un spectacle qui viendrait de New iberia. Inédit. Dangereux. Scandaleux. Avec une avance de 200 dollars et 110 dollars par semaine dès le début des répétitions. Je vais devoir travailler des pas de danse du sud et mon accent. c'est merveilleux. Et j'ai même réussi à parler de Kelly Palmer. je vais dîner avec eux prochainement, et pourrai lui en parler.


EDIT MJ : " un papillon les agresses en pleine nuit et leur brûle la main leur laissant une trace à vie. Comme une intervention divine, quelques victimes se rassemblent un matin car ils ont tous eu une vision du futur : 2 ans plus tard, eux banquiers et riche. Un peu plus d’un an se passe et un donateur au lieu de léguer à une soupe populaire les faits bénéficiaires de miliers de dollars. Ils créent alors la Buttefly bank."

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 24 Sep - 16:23

content de lire ce résumé qui me conforte dans le fait de savoir que tu aimes Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 24 Sep - 16:24

Plus que ça. J'adore.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 24 Sep - 16:41

cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 1 Oct - 14:30

Leland Grant

Tout roule, ai-je envie de dire.
Façon de parler, évidemment.

Contre une soirée au casino - okay, j'admets, je lui préfère une partie feutrée, comité restreint, ambiance lourde de fumée - j'ai préféré mettre 25 billets pour assister à une représentation de "Babe", ma seule piste sur Monsieur "j'ai un gros flingue et je n'hésite pas à le montrer" (aka. Pauvre Type, mais uniquement lorsque je suis de mauvaise humeur).

Bientôt j'irais au reprérage des lieux, quitte à louer une voiture, pister la belle, me mettre au boulot de détective.
Et retrouver Horton, car c'est bien le but de la manoeuvre, au final.
Quitte à "pousser" le hasard et jouer des masses et des forces sur le champ de course, à l'hippodrome; sensation grisante de la puissance, dont je dois me méfier. Si belle façon de concevoir le monde que d'en influencer une infime parcelle - je regarde à travers la fenêtre de la physique, un verre de scotch à la main, et je me demande si, un jour, je pourrais aller plus loin. Sans me perdre.

Et le code, ah, le code de Mlle North, que Mc Key ne peut percer sans les clefs. Je dois me renseigner, creuser, voir, qui sait, avec notre ami le Grand Détective. N'empêche, visiter un musée, c'est entrer dans le vide, le néant, et une question me trouble, persisante: qui a gagné cette guerre ? Le United Common Wealth, certes, mais qui, quelle unité, quel bombardier, quel tireur d'élite ?

Quel mensonge ?

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 1 Oct - 15:03


Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Lun 1 Oct - 16:27

Je tenais à dire que moi aussi j'apprécie. Enormément. J'aimerais être parfois moins fatigué pour sentir tout l'univers, l'ensemble de ses nuances.

The truth is here, now ! alienboc

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 9 Nov - 17:02

Impression d'être une poupée mécanique, un être sans âme, qui ne ressent rien, ne peut qu'effleurer les êtres et la vie. Seul moment où je me sens vivante : sur scène. Et je n'y suis pas encore. Journées d'enquête, grâce à monsieur yates j'ai récupéré une clé au cimetière, le novelliste m'a envoyé une lettre de refus polie. Et nul ne possède d'archives. Et puis, je suis allée à cette soirée de gala, j'ai dansé, bu du champagne, parlé, rencontré Carlyle von Drachenberg, discuté politique avec Philéas, j'ai même chanté Moonriver. Enfin, monsieur Yates m'a raccompagnée jusqu'à la porte de mon domicile. Comme chaque soir.
Comme chaque soir, je m'endors, partagée entre le soulagement d'avoir une fois de plus survécu à cette journée sans "me" fissurer, et l'impression d'être dans un rêve gris, passive, et d'attendre que quelqu'un vienne m'en sortir.
Mais si ce quelqu'un existait, quelque part, je ne sais même pas si je voudrai de lui.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Ven 9 Nov - 20:18


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 15 Nov - 12:36

Premier jour de répétition.
Excitation des premiers instants, des rencontres, déception de voir Babe (un peu amochée) présente, mais je l'ai vite oubliée, j''étais trop heureuse d'être de nouveau sur scène, avec Kelly et Rodrigo, mon partenaire de tango. Un homme charmant, que je devrai poignarder chaque soir... Je devine déjà que je vais être obligée de faire très attention avec ce couteau.
A la fin de la répétition, alors que je me dirigeais vers Mr Yates et Vince, j'ai reconnu SA voix. L'un des trois blonds qui étaient arrivés pendant la répétition. Comme il y avait un flic dans la salle (enfin, un pauvre type pas très futé), j'en ai profité. j'aurais peut-être dû appeler la police avant, mais je n'y ai pas pensé, j'avais l'impression que le monde s'était rétréci, ne se réduisait plus qu'à deux individus, lui et moi. j'ai à peine senti la gifle de Babe, je crois ce qui m'importait, c'était , je ne sais pas, une sorte de victoire, de point final à quelque chose. En fait, je crois que ce que je n'ai pas pardonné à T. (alias Timothy Cleer), c'est de ne pas être à la hauteur, d'être un petit criminel vulgaire et violent, et pas un gentleman.
Je n'ai pas récupéré mon collier, mais T. est sous les verrous, et va pouvoir être jugé. Fin de cette histoire.
Moi, je n'ai plus qu'à perfectionner mon jeu de scène et continuer d'apprendre à tirer.


_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 15 Nov - 15:42

merci pour ce petit compte rendu Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soul Edge arcade vs Playstation
» Street Fighter Zero 3
» Mirror's Edge
» [MULTI] Super Street Fighter 4
» Shining Force Cross (Ring Edge)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Historique - Fantastique :: Edge of Midnight-
Sauter vers: