Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3779
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Jeu 15 Nov - 16:45


_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 20 Nov - 15:18



Janvier 49 et des poussières...

Jusqu'alors, tout allait bien.
Ou presque.
Une Babe à suivre, la location d'une voiture, 300 billets de caution, des sourires de circonstance, je gare la caisse à un endroit stratégique. La dernière de Babe, une soirée chic, bien menée, elle toujours aussi... Surprenante. Comme insondable.

Je prends en "chasse". Je suis novice, certes, et... ça ne suffit pas. Vers 3 heures du matin, New Eden ronfle, se retourne dans son sommeil, je les perds - pardon, la voiture de l'autre taré me double.
Claquement sec, les vitres volent en éclat, je pile, ils me dépassent et s'apprêtent à un second passage. Mon cuir noir est en jeu, les mises sont définitives.

Un effort de volonté - juste ça. Ma volonté sur une roue directrice de ce grand malade de la gâchette, qui s'arrête d'un coup. Leur voiture vole en une série de tonneaux, s'encastre sur un lampadaire. Oups.

Je sors, peut-être pour voler ses papiers au taré, qui me vise, m'effleure, son pistolet s'alourdit, 20 livres ça vous chatouille les doigts. Et, claquement sec, le chauffeur m'en colle une dans le buffet. Fou, ce que le monde vacille.
Babe s'extrait de la carcasse, en sang, pleure.
Là, forcément, mon coeur fond pour cette fille.
Et son taré me colle un pruneau dans la face, à bout portant.

Réveil difficile, hôpital (300 billets en plus, je suis fauché).
Cross consent à me visiter, pour m'apprendre que d'autres ont visité, eux, mon appartement. Et un flic qui me surprend en pleine hébétude, je négocie mal mon coup, il part suspicieux. A sa seconde visite je lâche le morceau : je suivais Babe (en plus, maintenant, c'est un peu vrai).
Je ne garde rien à l'estomac, la faim et la soif me guettent.

Mon Gaunt boxeur fétiche me dépanne de 200 billets avec en prime une certaine sympathie. J'admire de plus en plus ce type.

Et la Pomme Moisie, New Eden de malheur, ne m'a pas encore poinçonné. Et j'approche de plus en plus de ce damné Horton. Tout compte fait... Ca swingue !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"


Dernière édition par Lacenaire le Jeu 3 Jan - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5914
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 20 Nov - 16:26

hi hi excellente photo Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3779
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 1 Jan - 15:51

26 janvier 1949. Mise en accusation de Tim Cleer. Convocation à 9H. A la barre, peu de témoins - sans doute avaient-ils de bonnes excuses (mal de gorge, de dents, golf, coiffeur...), et presque aucun n'était crédible. Entre les trous de mémoire (mrs lexington), les inventifs (si si c'était monsieur Cleer l'assassin je l'ai vu... sauf qu'il était masqué), cles agacés, il n'y avait guère de monde pour témoigner contre lui. La mise en accusation portait sur un meurtre, et des coups sur policiers. il a été accusé d'association de malfaiteurs et de ce coup de poing qu'il n'a jamais donné. Il faut dire que ni le vol de bijoux (mon collier) ni les tentatives d'enlèvement ne faisaient partie de l'histoire. Dommage, c'est la seule chose qui tenait vraiment la route...
Pour son avocat, c'était pain béni, quant au substitut du procureur, après une nuit blanche et une bouteille de whisky, il n'était pas très efficace. pour sa défense, certes il avait eu l'affaire la veille. Mais semblait surtout blasé et épuisé. Il n'a pas été mis sur cette affaire au dernier moment par hasard. Des gens avaient tout intérêt à ce que T.Cleer s'en sorte, ou que l'affaire soit étouffée. Il me conseille de constituer un dossier avec un avocat, et de revenir le voir après... Je vais me débrouiller. Comment, je n'en sais rien ? Je déteste l'idée de dépendre des autres, surtout des personnes aussi assurées que Phileas Monroe. Après, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi l'accusation d'enlèvement et de vol (et de coups) ne peut donner lieu à une vraie enquête de police.
Comme si cela ne suffisait pas, et malgré une après-midi agréable avec monsieur Yates, j'ai eu la désagréable surprise d'être réveillée à 6H du matin par monsieur Barbour. Clara, ma maquilleuse, a été assassinée.
Plus exactement (quand je suis arrivée sur place, j'ai vu...) : elle était habillée, coiffée, maquillée comme moi, avec un gros trou à la place du cœur. Qui ? Pourquoi ? J'ai plusieurs pistes, mais rien qui semble totalement convaincant (Babe, Cleer, etc.) Pire : les partitions de notre spectacle ont été volées. Qui en veut à Barbour ? Quelqu'un aurait-il tenté de maquiller un vol en crime ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3779
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mar 8 Jan - 19:37

Eh bien, j'auarai gagné une caisse de champagne, dans cette affaire!! cheers Monsieur Yates m'a aidée à remonter la piste des tueurs: chez Clara, la maquilleuse, d'abord, qui semble n'avoir eu d'autre tort que se déguiser en "moi". Franchement, quelle bizarrerie. C'est malsain, tout de même. Et puis, chez le saxophoniste B.Bell... Après quelques mensonges après de la logeuse dont j'ai obtenu des confidences - deux hommes noirs à la mode de terminus passés le voir quelques jours plus tôt - j'ai obtenu les clefs et nous sommes montés pour voir... un cadavre. Encore un. Avec un trou dans le coeur. Même genre que celui qui avait eu raison de Clara. J'ai pris son carnet d'adresses et nous sommes allés manger.
En sortant, des gens ont essayé de nous tirer dessus. Mais leur arme s'est enrayée. Nous sommes rentrés chez moi, j'ai essayé d'appeler tous les clubs de Terminus où il traînait, Leland parce qu'il joue et que Bell aussi, Yates de son côté a passé quelques coups de téléphone et a obtenu des rnseignements : les tueurs étaient descendus dans un grand hôtel. Nous y sommes allés. Là, j'ai prévenu Monsieur barbour, puis mon détective préféré, Steve Rawling. A nous trois, nous avons eu raison de ces brutes. Je me suis fait tirer dessus et j'ai même tué un homme.
Je n'ai rien ressenti.
En revanche, j'ai apprécié tout le reste. Je me suis sentie vraiment vivante.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5914
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 9 Jan - 12:10


Merci pour ces bons moments de Noir.
A bientôt pour la suite Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3779
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   Mer 9 Jan - 12:14

Excellent!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE EDGE OF MIDNIGHT : Paper street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Soul Edge arcade vs Playstation
» Street Fighter Zero 3
» Mirror's Edge
» [MULTI] Super Street Fighter 4
» Shining Force Cross (Ring Edge)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Historique - Fantastique :: Edge of Midnight-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: