Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Jeu 19 Jan - 10:00

Bon ben voilà, on a fini les scénarios de Lignes Blanches (même si il reste beaucoup à exploiter... :P ).

Donc ben pas de fénéants ! on enchaîne dès dimanche 29 (si tout va bien) sur le premier scénario des affranchis, donc une fois fini de raconter "mort à Venice" on passe sur ce sujet là !

Avec en filigrane... les élections qui se préparent !!! farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Lun 30 Jan - 11:47

Ailean a écrit:

Apparté : Je tiens tout d'abord à remercier la Layleen & Mendoza's Entertainement pour la qualité de la production. J'ai encore été reçu comme un Prince avec une thématique spéciale reveillon asiatique (n'a trop bien mangé) et pis on se marre trop bien. Voilà c'est dit encore merci à vous deux (non à vous trois )

---------------------------

Mardi 7 octobre

Les COPS reviennent d'une semaine de vacances passés à distribuer (et à prendre) des bourre-pifs à leur petits camarades et voilà que les détectives Jericho et Trejo sont convoqués avec le Lieutenant Hawkins dans le bureau de Stripnick (j'arrive enfin à prononcer le nom).

Là il leur annonce qu'ils vont tout les deux enquêter sur un double meurtre : celui d'un agent du LAPD du secteur de Little Italy et d'une autre personne. Il va falloir mener cette enquête avec du doigté car nous avons une semaine pour mener cette enquête avant que les boeufs-carotte n'interviennent avexc tout leur tact habituel et surtout en ce moment se déroule une commission d'enquête qui doit statuer sur 3 projets de réhabilitation du quartier. En clair du tact et de la discrétion car il ne faut pas faire de vagues politiques et surtout il ne faut pas accuser la moitié du commisariat de Little Italy qui a suffisament à faire comme ça.

Générique (de Dj Morgan)

Et tu danses en cadence, et tu et tu danses en ca, et tu danses en ca, ca, ca, en cadence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Lun 30 Jan - 12:11

Après une petite réorientation la suite :

Les détectives Jericho et Trejo arrivent dans la petite Italie et découvre ce quartier qu'ils ne connaissaient pas encore. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils furent supris. Ils s'imaginaient l'un et l'autre un petit quartier pittoresque qui sentirait bon la provence et la joie de vivre avec des petits vieux blablatant sur des chaises branlantes en regardant des enfants joués au ballon dans la rue. Et bien rien de ça. Little Italy : un quartier aussi animé qui après-midi en Corse. La seule trace de vie dans ce quartier est un ameutement devant une entrée d'hôtel : le lieu du crime.

Jericho et Trejo investissent donc les lieux. Trejo boitant et ayant encore la tête déconfite par la branlée qui lui infligea Kramer, Jericho prit les choses en main. Elle vit deux officiers qui se distinguaient parmi la foule des agents du LAPD : un grand black assez calme et un blanc complètement hystérique comme un renard la patte dans un piège ; puis elle se concentra sur la scène du crime.
- Un homme en civil était étalé contre un mur, un décharge de Shotgun dans le buffet
- Un autre en uniforme gisait sur le sol, la tête éclatée par le même arme.
- Ils étaient mort vers 8h30

Pendant que Jericho questionnait le black, Trejo fouilla les deux cadavres et analysa la scène du crime. Il ne trouva rien. La porte n'avait pas été fracturé, pas de trace ni d'empreinte ni de résidus quelconque et surtout pas de douilles. Les papiers indiquaient que l'officier s'appelait Jim Garrison et que le civil Lorenzo Geminiani. Dans une des poches de ce dernier, Trejo trouva aussi une petite clef mais qu'il ne put identifier. Sam interrogea le Capitaine Simpson et découvrit que l'enragé était le Lieutenant Mac Allister le collègue de Garrison. Simpson lui indiqua que
le propriétaire de l'hôtel, Genaro Machiati, avait découvert les corps. Jericho le fit venir et l'interrogea. Mais malheureusement elle n'apprit rien. Il n'y avait personne dans l'hôtel. Garrison et Geminiani avait réservé le matin même à 8h00 et le patron s'était absenté de 8h15 à 8h45 laissant l'hôtel ouvert à tous...bizarre non ? Mais elle n'appris rien d'autre ni du tenancier ni d'une rapide enquête du voisinage.

Ca commençait bien, les deux COPS sentaient que la loi du silence regnait en maître dans ce quartier. Ils décidèrent d'aller au commissariat pour poursuivre l'enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Lun 30 Jan - 15:42

Nous ne sommes pas les bienvenus

Les détectives Trejo et Jericho arrivent au commissariat de Little Italy où ils sont accueillis le plus froidement possible. Des flics qui enquêtent sur un gars de chez eux le jour de sa mort, ils n'ont pas l'air d'apprécier.

Sam Jericho procède à une rapide audition des collègues de Garrison et il n'en ressort qu'une chose : c'est un mec droit aimé de tous et basta !
Dans les dossiers en cours sur son bureau rien de bien palpitant non plus. Garrison enquêtait sur une histoire de prostitution mais qui n'avait pas encore aboutit et c'est tout ; pas la moindre incartade au règlement.

Si la piste Garrison n'amenait à rien, passons à Geminiani. Alors là on avait à faire à un client : homme de race blanche d'une quarantaine d'années mais qui en avait passé 15 en prison pour :
- Vol à mains armés
- Tentative de meurtes
- Viol proxénétisme
- Agressions
- Escroquerie à l'assurance
- Surtout homicide involontaire.
En effet, Geminiani pour toucher l'assurance mettait le feu à ses bâtiments. Mais un jour, il oublia un clochard à l'intérieur ce qui le fit plonger pour 7 ans et lui apporta le surnom de Zippo. Il est ressortit depuis 2 ans et bosse en tant que livreur dans une chaîne de Pizza : Pizzeria Vesuvio. Il y en avait 7 rien que dans Little Italy.
Autres informations que nous apprenions les gangs du quartier : en chef de fil les Old One's (responsable de l'immobilier), les Équipiers (trafic de drogue et prostitution) et les NeoCorléonais (braquage mais ce dernier groupe voulait revenir au vraies valeurs de la mafia et s'attirait les foudres des deux autres).

On avait faim et une pizza serait la bienvenue. La première visite ne donna sinon l'assurance que l'on était pas les bienvenus dans le quartier. Tout le monde nous parlait avec un ton condescendent au possible et sans jamais rien nous apprendre...tout pour enerver Sam et moi.
Dans la seconde changement de tactique. Sam allait user de ses charmes sur un livreur pour le faire cracher au bassinet en se faisant passer pour la copine de Zippo ayant un Rdv avec lui ici et maintenant. Hélas le pauvre étudiant ne savait rien et se fit engueuler par le patron parce qu'il bavassait au lieu de livrer. Sam se fit également proprement éconduire par le patron "Geminiani ne recevait pas de petites amies à son travail alors qui êtes-vous vraiment". Elle revint donc bredouille et me passe la main.
Je me pointais donc au restaurant et m'installa directement à sa table. Un homme à la limite de l'obésité mais dans des frusques classieuses mangeait une pizza qui aurait pu nourrir tout les enfants de mon pueblo. Là non plus je n'appris pas grand chose à part son nom Sali Fachi. Decidement les italiens ne parlaient pas beaucoup. Par contre il ne fermait pas la porte à un échange d'informations en me donnant rendez-vous le lendemain. Puis il me fit econduir par trois de ses gardes tout en m'offrant la pizza que j'avais commandé ; ce que je refusais. En arrivant dans la voiture de patrouille j'informais Sam que moi aussi j'avais fait chou-blanc mais elle paraissait beaucoup plus interessé par le carton à pizza sur mes genous que par mes paroles. Nous nous baframes donc de Peperonni, Anchois, Chorizo et Mozarella.

Little Italy, un quartier qu'il y fait pas bon y vivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Lun 30 Jan - 17:25

Flic et alcoolisme, ça rime pas mais ça devrait.

Donc après une matinée d'enquête, nos deux COPS avaient autant avancé que si ils s'étaient mis en tête de résoudre un problème de physique quantique, c'est-à-dire pas beaucoup.

Ils avaient trois adresses, celle de Mac Allister (le collègue de Garrison), celle de Zippo (l'enflameur de foules) et celle de Garrison. En premier lieu, le collègue. Ils arrivèrent donc devant l'appartement de Mac Allister et Trejo préféra rester dans la voiture. En effet, il avait un peu peur que ses méthodes heurtent un flic qui venait de perdre son collègue et on se confie tellement plus facilement à une jolie femme.

Sam frappa donc à la porte de Mac Allister et se heurta au plus grand silence. Elle recommenca une fois, deux fois, trois fois toujours pas de réponse. Ce n'est que quand elle commenca à tambouriner dans la porte à la faire sortir de ses gonds qu'on lui ouvrit. Face à elle, un homme d'une bonne stature aux yeux bouffis de chagrin et l'haleine chargé d'alcool. Mac Allister lui parla en terme très aimable et avec la lucidité de toute alcoolique en l'introduisant dans son antre : "Quesque vous voulez, z'êtes du S.A.D. ?".
"Non, je suis l'inspecteur Jericho et j'enquête sur la mort de votre collègue Jim Garrison. Que pourriez-vous nous apprendre sur lui ?". Le regard de Sam balaya la pièce pendant qu'elle répondit à Mac Allister. Ca et là se mélangeaient des cartons de pizzas, des bouteilles vides et des fringues sales. Sam pensa "MOn dieu dire que ça doit être comme ça chez Trejo, il est temps qu'il se trouve une femme"

"Quesque vous voulez que je vous dise. Jim était un bon flic".
"Pas de problèmes sur ces dernières affaires, sur sa vie privée ?"
"Jim parlait pas de ses affaires et il veillait bien sur sa femme et sa fille même si il était pas divorcé". Mac Allister se reprit une petite lampé de whisky. "C'était un mec droit et il avait eut le courage d'arrêter l'alcool lui. Il y touchait plus depuis au moins deux ans". Ses paroles devenaient de plus en plus confuses et Sam se rendit compte qu'elle n'en tirerait plus rien. Elle repartit donc vers la voiture de patrouille.

Trejo lui demanda "Alors t'as appris quoi ?" et Sam lui répondit "Dis t'as jamais pensé arrêter de boire parce que tu deviens alcoolique et que ça serait bon pour toi quand même d'être sobre de temps en temps non ?"

"Et t'as appris quoi ?" eut-elle en guise de réponse. "Rien, je pense que je vais fouiller chez lui pendant que tu t'occupes de la maison de Geminiani parce que là on piétine grave et je te rappelle qu'on a qu'une semaine".

C'est ainsi que les deux cops se séparent.

La suite Geminiani invente une nouvelle pizza la C-quattri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Lun 30 Jan - 18:00

cheers
je hais les alcooliques...

La suite!!! affraid

Et pour gérer la mafia, n'oubliez pas la doc "Soprano"!!!!!! lol!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 10:39

pandore a écrit:
cheers
je hais les alcooliques...

On s'est bien marré avec Mendoza et Layleen en imaginant Hawkins à moitié saoul dans son bureau où il cache ses bouteilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 11:16

Allumer le feu, allumer le feu

Trejo arriva devant un immeuble assez miteux, le repère idéal de toutes crapules en somme. Il pénetra dans l'appartement. L'ensemble était similaire à ce que l'on pouvait imaginer : sâle et désordonné. En premier lieu, Trejo se dirigea vers le bureau où il ne trouva rien. Zippo semblait être un gangster de base, allons donc chercher dans les planques de base : la cuvette des WC. L'intuition de Trejo s'avera bonne puisque cette formidable cachette recelait un plan d'un quartier avec une croix rouge sur un bâtiment, un automatique ayant le n° de série effacé. Après un rapide examen, le flingue ne paraissait pas avoir servi recemment. Ensuite Trejo passa à la pièce principal en utilisant son flair de flic aguerri. Il chercha si on avait déplacé des meubles en observant les traces au sol. Bingo. Il poussa la-dite armoire armoire pour découvrir une cavité creusée dans le mur avec; oh surprise, 2 détonateurs, un pain de plastic et un sachet de coke. Zippo avait donc repris ses activités et on avait la cible.
Avant de partir, Trejo fouilla la courier où il trouva sa fiche de salaire (2500$ pour un livreur de pizza, j'vais changer de boulot moi) et un reçu d'une droguerie à South Central. Puis il se dirigea vers le téléphone et actionna la touche bis... Quelqu'un décrocha mais ne répondit pas.

"Hola ! Sabe donde esta el supermarket "El Condor" ?"

La femme lui répondit "Trejo ?"

"Jericho !! T'es où là ?"

"Chez Garrison et toi ?"

"Chez Zippo et j'ai trouvé quelques petites choses interessantes mais assez inquiétantes".

Sam fit part à Trejo de ses découvertes. L'appartement de Garrison était bien différent de celui de son collègue, ordonné et propre. Les restes de son mariage se dit Sam, comme quoi ça a du bon ! Malheureusement e que Mac Allister lui avait dit avait l'air véridique puisqu'elle ne trouva aucune trace d'enquête, de dossiers... Garrison ne faisait pas d'heure supp' lui. Elle regarda son courrier et surtout ses comptes et là idem rien : pas de versements important régulier, pas de salaires excessifs. Il avait l'air clean. Un homme divorcé qui s'occupait toujours bien de sa femme et surtout de sa fille puisqu'il lui avait ouvert un compte bloqué jusqu'à sa majorité et versait régulièrement de l'argent dessus. Sam passa ensuite au bureau. Elle entreprit une fouille méticuleuse, professionnelle comme à son habitude et elle remarqua dans son répertoire un numéro en évidence, celui de J.Carrero ; sans autres indications. C'esty à cet instant qu'elle fut surprise par le coup de téléphone de Trejo. Elle finit d'ailleurs la conversation en lui disant :

"Raccroche, je vais aussi faire bis pour voir si je tombe sur ton numéro." Quand la ligne fut libre, elle appuya sur la touche et attendit...

"Société CleanSkeaper, Bonjour. Que puis-je pour vous ?"
"Bonjour, je viens de m'acheter une maison sur L.A. et je cherche une entreprise de nettoyage et on m'a conseillé votre nom"
"Désolé madame mais vous devez faire erreur puisque nous nous occupons de nettoyage industriel"
"Excusez-moi" dit Sam avant de raccrocher. Elle regarda sa montre, 16h00. Il était temps d'aller faire au Lieutenant Hawkins son rapport d'autant plus qu'elle sentait bien qu'elle allait devoir pratiquement tout taper son coéquipier n'étant décidemment pas une personne meticuleuse et consciencieuse...

Les deux COPS se retrouvèrent donc dans le bureau de Stripnick avec Hawkins. Ils firent leur rapport et la seule réponse qu'ils eurent de leur chef fut "je vous rappelle que vous n'avez qu'une semaine alors magnez-vous ! Rompez"...

17h00 encore une heure d'heure supp'.

Sam rentra chez sa mère et prépara un bon dîner à base de pasta. Mais avant elle appella Joey : "Salut Joey ! Est-ce que ça te dit de passer à la maison ce soir, j'ai envie d'italien [NDLR rires de ailean et mendoza pour le suprebe phrase à double sens]"
"Et bien j'arrive de suite mais tu devras te contenter d'un hispano-américain"

Trejo lui passa à la morgue pour retrouver Lauren Spiteri et se décida de claquer sa prime si durement gagner avec l'équarisseur pour lui offrir le dîner qu'il lui promettait depuis au moins 5 ans.

La suite, deux COPS en plein fog...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 12:48

Bonjour, vous êtes sur COPS Channel

Plus que quelques jours avant le verdict finale de la commission d'enquête pour le projet d'aménagement de Little Italy. Faisons un rapide descriptif des trois projets en concurrence.
Tout d'abord, Giovana Castiglione, fille du célèbre Castiglione en course pour la place de Maire de notre belle ville de Los Angeles. Donc madame Castiglione propose la création de kiosque sociaux qui permettront, par une reconnaissance de tatouage ADN, aux plus démunis d'accéder à des services d'urgences.
Puis nous avons le projet de Mr Falcone soutenu par le Sénateur Mac Conroy qui vise la création d'un centre d'affaire pour dynamiser le quartier et attirer ainsi les cadres et les commerces dans le quartier de Little Italy.
Finalement nous avons le projet de Mr ... qui souhaite mener un projet de réhabilitation du quartier par et pour les habitants de ce quartier.
Selon les derniers sondages, la course se jouerait entre le projet de Mme Castiglione et celui de Mr Falcone.

Profitons pour dire que ce soir, Mme Castiglione organise une grande réception chez elle avec tout le gratin de Los Angeles. Un reportage demain sera entièrement consacré à cette gerden party.

Et maintenant la page sport. Les falcons de L.A. ont enco...zap !


Le poste de télévision s'eteignit presque simultanément chez Trejo et Jericho. Ils étaient d'aller pointer. Trejo arriva comme à son habitude avec 10 minutes de retard, passage au Bunker oblige. Il retrouva sa coéquipière ainsi que le résultat des requêtes qu'il avait envoyé la veille au soir.
Sam eut la fiche de la société CleanSkeaper dont le paton n'était autre que J.Carrero.
Trejo eut le résultat de la recherche sur le cadastre. La croix rouge avait été identifié comme immeuble désaffecté appartenant à l'évéché ; celui-ci le cedant aux jeunes du quartier. Cet immeuble était d'ailleurs dans le programme de Castiglione et de Falcone.
Le rapport de la balistique indiqua que l'arme qui avait descendu Garrison et Zippo n'était autre qu'un Lupara Bianca, un fusil à canon-scié et accessoirement arme de prédilection du gang des néo-corléonais.

Sam prit rendez-vous avec Carrero pendant que Trejo allait revoir son "ami" Sali Fachi.
Citation :
[Je ne sais plus vraiment ce que Sam appris de son entrevue avec Carrero confused donc je te laisse faire ton rapport Layleen]

Trejo, avant de passer à la pizerria vesuvio, fit un detour par South Central pour voir les emplettes de Zippo. Quel fut sa surprise quand les mexicains lui montrèrent la liste de course : des produits inflammables en bidons industriels et du C4 de quoi faire exploser un immeuble. Sympa les supermarchés à South Central ! Il prit ensuite le chemin de Little Italy et s'installa de nouveau à la table de l'obèse italien. Celui-ci enfournait une platrée de pates à faire exploser la panse de toute individu normalement constitué. Trejo et Fachi jouèrent à un petit jeu de je te donne un indice et tu m'en donnes un. Et bien Trejo perdu car Fachi savait tout mais il lui apprit quand même que Falcone faisait parti du gang des équipiers et que Castiglione était le capo des Old One's...On avancait lentement et pas surement du tout...

La suite : La réception Castiglione et la première rencontre Trejo / Santana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 13:19

Ah, ça a du être un grand moment cette rencontre!!! J'attends!!!!! affraid

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 14:58

1200$ non mais ça va y aller oui !

Deux jours d'enquête, la pression montait de la part de nos gradés, nos cerveaux commencaient à entrer en ébullition et pas la moindre piste à se mettre sous la dent.

On allait être obligé de changer de tactique et de brusquer les choses. Trejo et Jericho se pointèrent donc chez Stripnick et lui demandèrent si il pouvait,, pour les besoins de l'enquête, les faire inviter à la réception Castiglione ce soir. Un coup de fil et nous voilà dans la liste. Stripnick regarda Trejo du coin de l'oeil et dit "Vous ne representez pas les COPS ce soir mais vous allez avoir besoin d'un costume Trejo. Voici la clé de nos armoires de costumes pour les infiltrations, essayez de trouver quelquechose à votre taille."
"Vous êtes gentil mais je préfère me prendre quelquechose pas mes propres moyens." L'affaire était entendue. Trejo passerait chercher Sam avant de filer chez les Castiglione.
Pendant que Sam se preparait en enfilant une des magnifiques toilettes que Joey lui avait offerte, Trejo trouva la première boutique de costume de Downtown. Il opta pour un costume sombre à rayure style mafieux italien. Par contre, il parlementa une bonne heure avec le tailleur à propos des chaussures. Ce dernier voulait absolument qu'il porte de superbe petites chaussures de ville en cuir d'autruche alors que Trejo pensait prendre une bonne paire de rangers. Après moults cris et "mama mia como es possible, rustre. C'est ça où vous me rendez le costume", Trejo capitula et prit donc les chaussures. Il passa à la caisse qui affiche 1200$ avec les chaussures. Shocked quoi un mois de salaire pour ça et pas moyen de la faire passer pour des notes de frais, j'sais bien que j'ai arrêter de fumer mais quand même. pale

Equipé, Trejo se dirigea donc vers la maison de Sam à Montebello. Il frappa à la porte et une splendide jeune femme magnifiquement mise en valeur par une robe noire lui ouvrit. Il eut du mal à reconnaître Jericho sans son uniforme et ne parvint même pas à articuler un compliment. Ce fut elle qui fit le premier pas : "Tu es splendide dans ce costume. Tu devrais en mettre plus souvent".
"Euh t'es pas mal non plus, on y va". Décidemment, il savait pas parler aux femmes.

Une fois arrivé dans la splendide villa des Castiglione, ils purent jauger des célébrités présentes dont Mac Conroy qui parlait à un homme qui devait être Falcone. Le discours de Giovana Castiglione fut on ne peut plus consensuel mais le regard de Trejo fut captivé par le mari de Giovana, Mr Robert Giobertite un scientifique laborentin reconnu. Ce dernier n'écoutait pas du tout le discours de sa femme mais téléphonait à quelqu'un. Trejo s'approcha lentement et ne pu entendre que la fin : "J'arrive tout de suite, je t'aime." tiens tiens, le mari s'offre une petite escapade nocturne !
Trejo se présenta comme un journaliste mexicain d'une revue scientique et pris rendez-vous pour le lendemain dans un restaurant. Robert ecourta la conversation visiblement pressé de partir. Trejo le suivi à distance et quand Robert prit sa porche, il fonça dans sa toronado pour le filer. Ce n'est que sur le chemin qu'il se rendit compte qu'il venait de planter Sam. il l'appella pour s'excuser.

Quand Sam raccrocha, elle sentit une main effleurée son épaule dénudée. Quand elle se retourna, Joey était face à elle dans un splendide costume aux motifs changeant. Il la complimenta sur sa beauté et sa grâce puis ils devisèrent sur les raisons de leurs présences respectives dans ces lieux.

Pendant ce temps, Trejo jouait au paparrazzi en prenat quelques clichés de Robert Giobertiti en l'excellente compagnie d'une dame peu vêtue et à première vue il n'était pas là pour lui parler de ses dernières recherches... Avant de partir, Trejo prit le nom de la demoiselle sur l'interphone : Gina Abbiati, professeur de Tennis. Il revint donc à la fête et chercha Sam des yeux pour lui montrer sa découverte. Se fut-elle qui l'appercu. Elle était au bras d'un espèce de beau gosse de beaux quartiers qui ont du fric et qui le montre, le genre de mec suffisant qu'il détestait.

"Joey, je te présente Danny Trejo, mon collègue de travail"
"Danny, Joey Santana qui est journaliste et qui ma preter mains fortes lors d'une affaire".
Se fut Santana qui commença "Vous êtes magnifique dans ce costume et je suis rassuré de savoir que quand Samantha est en mission elle est bien protégée".
Trejo répondit avec son style habituel "Jericho n'a besoin de personne pour se protéger. Ca à l'air de bien marcher vos affaires si j'en juge par vos atours".
"Effectivement les affaires se portent pour le mieux. Je vous remercie de vous en inquiéter".
"Mouais bon Sam regarde où j'ai surpris le mari. Je vais pouvoir le travailler au corps demain pour qu'il nous crache des infos". Sam obtempera et acheva la conversation
"Bon on en assez appris ici. Je vais rentrer."
Joey-"Si tu veux je peux te raccompagner".
Trejo-"Si je comprends bien je rentre seul." et en s'adressant à Jericho avec un clin d'oeil malicieux "Passe une bonne nuit et ne soit pas en retard demain".

A suivre : Deux boulettes dans le même jour, pas bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 16:03

Comment décevoir ses chefs où à la base pourtant c'était une bonne idée

Avant d'aller travailler au corps notre ami Robert Giobertite, Trejo passa au central pour voir la fiche de Gina Abbiati. Surprise, madame avait déjà arrêté pour racolage et prositution agravé. Trejo demanda à deux COPS, Sachez et Garcia de coller aux basques de la demoiselle.

Trejo se pointa donc au restaurant et commença son travail sur Robert. "Ecoute mon bonhomme, on va pas jouer très longtemps tout les deux. Je pe nse que ta femme et ton beau-père ne prendraient pas très bien tes petites escapades nocturnes. Au fait tu chausses du combien en ciment ? Bon j'en ai rien à foutre de ton fric ou de tes découvertes scientifiques, j'veux qu'tu me balances c'que tu sais sur les petites transactions frauduleuses de la famille Castiglione à Little Italy, et me joues pas la prude effarouchée..." Robert, choqué, n'eut qu'une seule réponse : "je peux aller aux toilettes". "Mais bien sur". Trejo le suivit quand même à distance histoire qu'il nous joue pas les filles de l'air. Il attendit donc devant la porte 1 minute, puis 5 puis 10...Il est constipé ou quoi !. Au bout d'un quart d'heure, Trejo defonca la porte de sa cabine et trouva un Ribert avachi les veines ouvertes et se vidant de son sang... Trejo appella l'hôpital et se fut la fin de la piste Robert.

Pendant ce temps chez les COPS, Sam se mit à faire un travail de rat de bilbiothèque sur les comptes de la société CleanSkeaper. Elle ne sentait pas vraiment le gars Carrero. Elle decouvrit entre autres que la société de Carrero dépendait d'une plus grosse boîte qui appertenait à la fille Castiglione elle-même ramification d'une maison mère propriété de Castiglione père...tout était donc lié. De plus elle découvrit que madame Garrison percevait un important salaire, beaucoup pour une secrétaire.
Dans sa matinée, elle interrogea donc Carrero sur ces versements excessifs à l'ex-femme d'un flic. Pour lui s'était normal, elle faisait du bon boulot et il la payait en conséquence. Sam n'apprit rien d'autres mais l'innocente veuve lui parraissait de plus en plus louche. Elle se rendit donc chez elle et oublia tout le tact dont elle faisait preuve d'habitude car la situation commencait sérieusement à l'enerver. Elle harcela donc de questions la femme sur son salaire excessif, sur le fait que son patron bosse pour un parrain, sur le compte bloqué de sa fille etc etc. La veuve s'effondra en larmes à première vue pas au courant de toutes les malversasions qui s'étaient tramées dans son dos.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 16:07

Ailean a écrit:
Je ne sais plus vraiment ce que Sam appris de son entrevue avec Carrero confused donc je te laisse faire ton rapport Layleen

Carrero n'a absolument rien dit à part qu'il avait rencontré Garrison aux alcooliques anonymes et qu'il embauché la femme de c dernier. Mais cela faisait quelques mois voir années qu'ils ne s'étaient pas vu...

Sinon: Non, Hawkins, n'est pas un alcoolique ! :evil:

Et puis, c'est Skripnick pas stripnick... lol!

Sinon, c'est très bien, bravo chef !
Revenir en haut Aller en bas
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 16:21

Layleen a écrit:
Et puis, c'est Skripnick pas stripnick... lol!

Maintenant que j'arrive à le prononcer, tu voudrais pas que j'arrives à l'écrire correctement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 16:43

...

Les deux cops recurent un appel urgent du central, il y avait du grabuge à Little Italy entre deux bandes armées et ils devaient aller sur place. Jericho et Trejo arrivèrent en pleine fusillade entre une bande de black et une bande d'italiens en vieux costard noir et blanc. Ils se positionnèrent avec les flics du LAPD mais ne savait pas trop quoi faire. La situation se débloqua quand les SWAT arrivèrent et que les bandes rivales se dispersèrent.
Trejo repera un italien isolé et se mit à le courser. Après une rapide poursuite, il réussit à le plaquer et à le désarmer.
"Bon maintenant t'accouches rapidement car j'ai passé une mauvaise journée et je suis un peu léger de la mandale si tu vois ce que je veux dire".
"Eh on n'a rien fait. Ces mecs nous sont tombés dessus comme ça et ont ouverts le feu. On pouvait faire quoi d'autre à part riposter."
"T'es un membre des néocorléonais non ? Alors tu vas me dire pourqoi vous avez buté Garrison ?"
"On a rien fait nous. C'est un coup monté et si tu me laisses partir, je te ferais rencontrer un gars de chez nous qui a tout vu. Ce soir devant l'immeuble de l'évêché."
"OK tires-toi".

Trejo revint essouflé et lanca un "trop rapide pour moi" avant de faire part à Jericho de ses découvertes. Un appel de Sanchez les avertit que Gina avait reçu la visite d'un mec du nom de Edward Verdini. Recherches sur le fichier des COPS : Edward Verdini, investisseur dans l'immobilier (decidemment en ce moment, l'immobilier ça marche bien !). Serait en lien avec Falcone pour blanchir l'argent sous forme immobilière de Boretti le n°2 des Old One's. Ca commencait à bouger.
Le soir venu, les deux cops furent introduient chez Luigi Luciani le chef des neocorléonais (un bande de pisseux en manque de sensation selon l'avis de Trejo). Ce dernier leur présenta Pizzuto qui avait tout vu. Il dit "Un tueur en noir a ouvert la porte et s'est mis à dessouder les deux gars dedans avec une arme comme la notre. Il a pris une mallette et est partit." A la question de Sam il est comment ? il répondit "30ans, brun et classe". Les talents de dessinatrice de Sam (decidemment plein de talents cachés) permirent de faire un portrait robot et Trejo reconnu Verdini.
Mais ils n'eurent pas le temps d'approfondir leurs reflexions acr d'un coup l'immeuble se mit à trembler de manière inquiétante, une fois puis deux fois. Tout le monde sortit rapidement dehors pour se trouver nez à nez avec la bande de Black de l'après-midi arrosant copieusement la facade de l'immeuble aux lances-missiles.

Trejo fit un tir de barrage pour que Sam puisse se mettre à l'abri puis il se prépara à la rejoindre quand il glissa lamentablement. Un black en profita pour lui loger une balle dans l'épaule. Avant que l'affaire ne tourne mal, les COPS que Sam et Trejo avaient prevenu avant intervinrent et les gangsters se dispersèrent. Tous sauf un qui lui avit une balle dans le bras. Avant que quiconque ne puisse intervenir, Sam était déjà sur l'individu et le rudoyait severement. Le mutisme de l'individu commençant à l'agacer un temps soit peu, elle mit un doigt dans la plaie béante et commença à le tourner dedans. Trejo, (si on lui avait dit un jour que se serait lui qui jouerait au bon flic) dit à l'individu qui s'afficha comme membre des Insane de South Central "Bon tu vois mon gars, tu vas nous dire tout ce que tu sais et en moins de 5 minutes sinon je te laisse dans les mains de la dame. Elle est un peu enervée quand elle a passé une mauvaise journée et là elle a passée une très mauvaise journée". Le visage de Sam devait exprimer une haine impressionante car l'Insane se mit à table de suite. ils avaient été embauché par un homme d'une trentaine d'année, brun et classe. Se ne fut pas suffisant pour Sam qui lui colla sous le nez une photo de Carrero en lui appuyant en même temps sur sa blessure. "Ouais ouais c'est lui".
Jericho se leva et pris son téléphone pour appeller Carrero. Elle tomba sur son répondeur. "Mr Carrero, ici l'agent Jericho. Je viens d'avoir une interessante discussion avec un jeune homme des Insane et il m'a dit beaucoup de chose. Je voulais savoir si il serait possible de se voir dans l'heure."
Dans la seconde, le téléphone de Jericho sonna. C'était Carrero :"Bien avez-vous un endroit à me proposer ?" "Pourquoi pas le Bunker, dans une heure" "D'accord".
Trejo entendit juste le nom de son repaire et s'exclama "Hein quoi t'as fait quoi là ?"
"Rien on va juste tendre un piège à Carrero et il me fallait un endroit sûre".
"Et mierda, c'est le patron qui va pas être content"
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 16:54

C'est clair: j'ai adoré torturé ce pauv' gars en lui mettant un doigt dans sa plaie béante... Twisted Evil
Faut dire que Sam a le sang chaud et faut pas grand chose pour qu'elle s'énerve la belle. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 17:09

Avant de se pointer au Bunker, Trejo eut un remords de conscience et se pointa dans le bureau de Skripnick pour lui parler de l'affaire Robert Giobertite.

"Oui c'est pour quoi Trejo"
"J'ai une bonne nouvelle et une mauvaise à propos de notre enquête"
"Allez-y pour la mauvaise"
"J'vais commencer par la bonne. On a connu une grande avancée dans l'enquête et on pense la boucler dans les temps"
"Bien et la mauvaise ?"
"Vous savez ma méthode permet bien souvent de délier des langues et c'est pour ça que vous m'avez fais venir chez les COPS et cette fois encore ma méthode s'avera utile. Mais bon il arrive parfois qu'il y a quelques petites ratées. Un suspect n'a pas résister à ma méthode et il a essayé de se suicider..."

Silence pesant

"Non mais vous vous foutez de ma gueule ou quoi ! Vous avez toujours pas compris comment ça marche au COPS ou quoi ?"

"Ces jours ne sont pas en danger et il était suspect quand même"
"DEHORS !!!

Bon ça va, ça aurait pu être pire.

Donc au Bunker, Trejo avait réussi à amadouer son ami et accessoirement patron. Sam était installée à une table où ils nous seraient facile d'intervenir. Carrero et deux de ses gorilles s'installèrent. Carrero se mit face à Sam, les deux autres sur une table à côté. La conversation s'engagea mal, Carrero menait les débats.
"Alors ma petite Jericho des COPS vous croyez avoir quoi contre moi ?"
Elle lui renvoya "Suffisament de choses pour vous faire moisir un bon moment en prison. Vos malversations financières avec l'ex de garrison, vos affiliations avec la Cosa Nostra et surtout le témoignage du Insane alors négocions".
Carrero fut à la limite de rire. Il était détestable à souhaits et Trejo n'enviait pas le moins du monde la place de Sam en ce moment.
"Vous croyez être en position de négocier. Mais agent Jericho, vous n'avez rien du tout contre moi. Aucune preuve tangible et se n'est pas le témoignage d'un junkie qui fera balancer le jury en votre faveur. Allez vous m'êtes très agréable mais j'ai à faire." Et Carrero sortit comme un prince laissant la pauvre Sam sur sa table avec ses doutes et ses déceptions.

Et c'est sur cette défaite que les COPS se couchèrent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 17:12

C'est vrai que Trejo était dans ses petits souliers devant Skripnick Laughing :P :P lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 17:15

Layleen a écrit:
C'est vrai que Trejo était dans ses petits souliers devant Skripnick Laughing :P :P lol! lol!

Jericho a Hawkins et ne t'inquiètes pas ton tour arrive au prochain post à moins que tu ne veuilles le présenter toi même

Trejo a Skripnick. El mexican a beaucoup de respect pour cette figure qui a suffisament de répondant (signe des hommes de métier) et aussi d'humanité pour passer au dessus des lois quand ses hommes sont en danger...Et puis Mendoza le joue tellement bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 18:12

Sam se leva avec une mine assez déconfite. Elle avait mal dormi. Sa nuit avait été agité par son agissement de la veille. Mais diable pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi avait-elle essayé de monter ce coup contre Carrero ? Qu'est-ce qu'elle avait cru, qu'il aurait peur d'elle et se mettrait à table comme ça ? Mais surtout elle avait l'impression d'avoir trahi l'apprentissage de Hawkins. Elle avait en dehors des règles et elle devait en parler au lieutenant.

Arrivée au central, elle fut intercepté par Trejo qui l'amena dans son bureau pour analyser la situation. Il avait veaucoup de noms et il fallait recouper les informations. Au bout d'un moment, il arrivèrent à ce plan-là :


Et c'est Gina qui semblait au milieu de tout soit une guerre de pouvoir entre Castiglione et Boretti, soit une guerre dans la course à la mairie en Castiglione et Mac Conroy.

Trejo dit à Sam qu'ils allaient rejoindre Sanchez pour appréhender Gina Abbiati quand Trejo reçu un coup de fil de ce dernier lui indiquant que Verdini venait de se pointer chez Gina. Sam s'excusa mais elle devait aller voir quelqu'un et Trejo partit donc seul rejoindre Sanchez.

Sam fila dans le bureau de Hawkins et elle frappa à sa porte.

"Entrez" sa voix lui inspirait des sentiments contradictoires mais il semblait que ce soit la peur qui dominait en ce moment.

"Est-ce que je peux vous parler Lieutenant ?"

"Bien sur détective Jericho, qu'avez-vous à me dire ?"

"Et bien disons qu'au cours de l'enquête j'ai réussis à regrouper suffisament de preuve contre une personne pour pouvoir faire pression sur lui"

"Soyez plus précise je vous prie"

"Hier soir j'ai essayé de mettre la pression sur un des suspects de l'affaire Garrison pour l'amener à me donner le nom de ses complices en organisant un rendez-vous dans un bar..."

Sam attendit la réponse de Hawkins qui ne vint pas tout de suite pale

"Vous vous moquez de moi détective Jericho ? Vous rendez-vous compte de ce que vous venez de faire ? Et la procédure ? Vous organisez un rendez-vous avec un suspect pour le menacer et dans un bar de surcroit ! Qu'est-ce qui vous est passé dans la tête Jericho ? Ce sont les méthodes de trejo qui déteignent sur vous ou quoi ?"

"Non lieutenant, c'est une action de ma propre initiative. Trejo n'était pas au courant. Je suis désolé Lieutenant, je croyais bien faire. j'ai été stupide excusez-moi mais j'ai encore tant à apprendre."

"ET bien apprennez ! Dites-moi les éléments que vous avez recueilli."

Sam fit étalage des découvertes qu'elle avait rassemblée et le lieutenant Hawkins poursuivit :

"Tout d'abord nous allons faire signer des aveux complets à votre suspect. Ceux-ci vont nous permettre de lancer une procédure contre Mr Carrero. Suivez-moi".

Hawkins et Sam se dirigèrent vers la cellule de l'Insane où il ne fallut que quelques instants pour le talent et l'expérience d'Hawkins mettent à genous le jeune malfrat qui débala toute l'affaire. Puis avec un mandat d'amener, ils se rendirent chez Carrero. Hawkins l'accueillit avec des menottes et une accusation pour tentative de meurtre et corruption. Un interrogatoire avec Hawkins et il balanca Giovana Castigilione et son mari. Sam resta en admiration devant la maestria avec laquelle son lieutenant mena son affaire.

Pendant ce temps, Trejo epingla sans difficulté un Edward Verdini en pleine occupation avec Gina. Et c'est en calesson que lui aussi se mit à table, il était au courant par Gina des magouilles des Catiglione et il avait tenté un coup en abattant la taupe des flics et Zippo qui avait été payé par Castiglione pour faire Sauter l'immeuble. Une perquisition chez lui permit à Trejo de trouver le Lupara Bianca et la malette des 100.000$.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 18:26

Épilogue

Bonjour vous êtes bien sur COPS Channel et nous allons détaillé les titres d'aujourd'hui.

- Giovana Castiglione et son mari viennent d'être mis en examen dans l'affaire de réhabilitation de la nouvelle Italie. Il semblerait qu'ils voulaient avec leur projet de kiosque mener des experiences sur des cobayes...

- Castiglione toujours. Mr Castiglione decide de retirer sa candidature dans la course au poste de maire de L.A. sans donner de plus amples informations.

- L'unité des COPS de L.A. a réussit à appréhender l'assassin de l'inspecteur Garrison.

- L'actrice désormais quinquagénaire Drew Barrymore aurait été...zap !


Skripnick éteignit le poste de télévision de son bureau. A côté de lui siegait le juge [à remplir par Mendoza] et le lieutenant Hawkins. Face à lui, les détectives Trejo et Jericho attendaient avec angoisse.

"Bien voilà une affaire rondement mener même si vous avea fait quelques vagues" son regardse fit plus dure quand il prononça ces mots. "Mais le commisariat de Littel Italy n'a pas été éclaboussé par la corruption de Garrison et je vous en félicite. Vos demandes de stages ont été accepté. Trejo vous partirez pendant un mois avec les agents de la scientifique pour vos analyses des scènes de crimes. Quand à vous Jericho [à remplire par Layleen. j'ai oublié tes stages désolé]. Dehors maintenant"

Quand ils sortirent le juge qui n'avait toujours pas dit le moindre mot, leur adressa un sourire énigmatique...seulement un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mar 31 Jan - 18:29

Verdict

Un scénario beaucoup plus compliqué que le précedent où nous avons (en tout cas moi) passé notre temps entre Suspect puis confused et No avant que :idea: . Mais Mendoza a encore rondement bien mené son affaire.

Mac Conroy me devient de scénars en scénars de plus en plus antipathique. Donc voilà la suite dans un prochain numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Mer 1 Fév - 0:28

Je vais faire un stage en Interrogatoire pour avoir le talent d'Hawkins ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Jeu 2 Fév - 13:47

J'adore! C'est tout simplement... vivant, grandiose! cheers Z'en veux encore! (et j'entends BéBé Morgan en réclamer ôssi :P )

Great!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   Jeu 2 Fév - 13:49

Lacenaire a écrit:
J'adore! C'est tout simplement... vivant, grandiose! cheers Z'en veux encore! (et j'entends BéBé Morgan en réclamer ôssi :P )

Great!

Je pense que Bébé Morgan est en train de préparer sa nouvelle compil' pour l'ambiance de la prochaine partie comme il l'a fait la semaine dernière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[COPS] ma saison 1 -Les affranchis- Espace Joueurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FINI] Tirage au sort (Saison 2) des joueurs supplémentaire par équipe choisi :
» L'espace OL Saison 2010-2011
» [MEILLEURS JOUEURS] Saison 4 - Division 1
» [Meilleurs Joueurs] Division 1 - Saison 7
» [Meilleurs joueurs] Division 4 - Saison 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Anticipation - Cyberpunk :: COPS-
Sauter vers: