Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 13:17

Bon, alors certains se souviennent du "sourire d'Ana-Lisa", la première aventure en solo du Senor Trejo.
Ici, je vous propose, à lui comme à toi, ami plublic, de suivre ses nouvelles aventures.
Je poste le 1er jet tout à l'heure, il ne me restera plus qu'à attendre Ailean pour la suite de l'aventure ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 13:34

cheers yeeeeeessss!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 15:28

Lundi 9 Décembre 2030.


Aujourd’hui on ne pouvait pas dire que la joie était de mise au bureau des COPS.
Après la dernière affaire sur les docks, la paperasserie avait alterné avec les rondes et autres affaires de routine.
Les COPS avaient l’impression que les grosses affaires restaient en suspens. Mais tous savaient que les prochaines semaines allaient être un véritable enfer.

La guerre politique qui n’allait pas manquer de déchirer les angelinos allaient nécessairement rendre la tension plus palpable au cours des prochaines semaines.
La guerre tout court en Colombie ou ailleurs n’étaient pas faites pour donner un semblant d’entrain aux californiens. La position de la nouvelle république, officiellement opposée à l’oncle Sam alimentait pas mal de discussions enflammées.

Enfin, les nouvelles d’Amérique Centrale et surtout du voisin mexicain étaient désastreuses : le pays s’enfonçait dans la crise économique et politique et les nouvelles maladies s’y étaient propagées à grande vitesse du fait des conditions sanitaires pitoyables des grandes conurbations des maquilla doras.
Ces villes ouvrières abritant 80 % de la population depuis les années 2000 étaient de gigantesques bidon-villes situées sur la frontière, à côté des grandes usines américaines et californiennes.
La maladie y était institutionnalisée depuis des décennies, comme la mort avant la cinquantaine, voire bien avant.
Afin d’essayer de trouver des solutions, la présidente mexicaine devait se rendre en Californie courant décembre afin de négocier une aide sanitaire de 1er plan.
Connaissant ses relations tendues avec les grands industriels californiens et américains en général, qu’elle juge responsable de la catastrophe humanitaire qui submerge son pays, la situation semblait plus que tendue…

Bref, sale période, mauvaise ambiance et les quelques jours de congé offerts à Danny, à savoir quelques jours avant son week-end de cycle- lui rendait le service encore plus glauque à son retour.
Aujourd’hui, pas d ‘éclat de rire, pas de coup de gueule réglementaire du lieutenant –qui était presque devenu un sourire pour El Mexican. Des visages assez graves, et pas de Jericho.

Hugo débarqua à son tour et salua le chicano en lui demandant machinalement si le week-end avait été bon avant de se diriger d'un air absent vers la machine à café automatique.
La cafetière était propre et il n’y avait pas de trace de muffins ou autres délices Samanthiens. Que dalle.

Thomas O’Doole, l’air préoccupé, vint le trouver pour lui annoncer que la capitaine Skripnick voulait lui parler au plus vite.
Apparemment cela semblait vraiment important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 15:37

"HHuummm..." répondit Trejo comme ci on l'avait dérangé d'une profonde reflexion, ce qui n'était pas vraiment le cas. "Mouais je vais aller le voir". Une fois que O'Doole franchi la porte de son bureau, il ne put s'empêcher de se demander pourquoi diable on avait décider de l'emmerder lui. Certes il était un des seuls COPS présent aujourd'hui mais c'était pas une raison.

Trejo se dirigea vers le bureau de Stripnick, d'assez mauvaise humeur et après avoir répondu à l'usage de frapper à la porte de son capitaine, il se vautra comme à son habitude dans le fauteuil et dit :

"Vous vouliez me voir jefe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 16:16

Une fois dans le bureau du capitaine, Danny le trouva –une fois n’est pas coutume- en train de discuter avec un homme assez grand, à l’allure typiquement militaire.
Le bureau du capitaine était en quelque sorte devenu l’arrière bureau de Danny. Il avait déjà tellement l’habitude d’y venir…
Le capitaine, qui avait lui aussi l’air très préoccupé, prit la parole afin de lui présenter l’homme comme la Capitaine Isaac Hamilton des service secrets californiens.



Hamilton se présenta brièvement en lui signalant qu’il avait déjà eu l’occasion de travailler avec les détectives Jericho et O’Doole lors de l’affaire Catherine Madison.

Cette fois, pas de reportage, mais un besoin immédiat des services du LAPD.
Le gouvernement californien a besoin de quelqu’un qui puisse débloquer la situation au plus vite.

Hamilton dirigea la télécommande qu’il tenait dans la main vers un écran géant sur le mur et fit apparaître une photo : celle d’Ana-Lisa.

« Détective Trejo, comme nous tous vous êtes au courant de la situation critique en Colombie. Actuellement les troupes de l’Union ont occupé la plupart des ports et ont commencé un blocus particulièrement cruel des zones qu’elles contrôlent.
Grâce à l’aide de l’ancienne armée régulière et de troupes fournies par les narcos les plus influents, l’Union avance en Colombie mais nous n’avons pour l’instant pas d’idée exacte sur ses objectifs réels.
Nous avons relâché Ana-Lisa Salazar dans une zone qui était sûre jusqu’à présent en échange de sa collaboration.
Néanmoins des éléments nouveaux –en plus de l’avancée des troupes rebelles au pouvoir et soutenues par l’Union dans sa direction- nous obligent à revoir nos accords.
Nous sommes certains que Mme Salazar court un très grave danger en restant en Colombie et nous avons besoin de vous pour la ramener parmi nous.

Elle vous fait confiance, Trejo, et le capitaine Skripnick nous assure de votre professionnalisme et de votre aptitude à la protéger efficacement, comme ce fut le cas précédemment.
De plus, votre passé à le DEA nous prouve que vous avez toute la méthodologie nécessaire pour gérer cette situation. Si quelqu’un peut la convaincre de quitter momentanément la Colombie, ça ne peu être que vous, Trejo »

D’autres images suivent, comme la localisation de la demeure d’Ana-Lisa et des images d’une poudre apparemment trouvée dans un sac de sport.

« Ceci –ajoute t’il en montrant la drogue et les résultats de l’analyse- a été trouvée dans une voiture ici, à LA.
Cette drogue était réservée vraisemblablement à une cellule terroriste non identifiée pour l’instant et dont nous ignorons les visées exactes.
Par contre ce que nous pouvons vous dire c’est que la drogue contient un poison très puissant, un équivalant en pire du sarin ou autre gaz mortel prisé par les terroristes de tout bord.

Il nous est impossible de savoir ou s’est produit l’empoisonnement par contre la drogue de base, très pure, -elle- a pu être identifiée.
Il s’agit d’un Quetza d’une extrême qualité qui s’extrait et se cultive principalement dans la région ou se trouve la demeure des Salazar.
Il nous faut trouver le lien entre ces affaires. Et seule le témoignage de Mme Salazar pourra nous permettre d’avancer, en plus, bien sûr de tout ce que vous pourrez apprendre là bas.

Une fois arrivé en Colombie dans une zone encore sous faible influence des rebelles, vous serez contacté par cet homme.



Il travaille pour le cartel de Cali mais collabore activement depuis plusieurs années avec nous. Il sera votre guide et votre assurance-vie. Il se nomme Gabriel Ortega et sa connaissance du pays vous permettra de parvenir jusqu’à Ana-Lisa. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Lun 27 Mar - 16:38

mendo qui sait accroché ses joueurs avec des mots clé : ana lisa :P :P :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 0:42

Trejo sortit donc du bureau du capitaine Stripnick l'esprit perturbé. Certes, il mourrait d'envie de revoir Anna-Lisa non pas pour assouvir quelques basses pulsions masculines mais surtout pour ressentir à nouveau sa présence. Pourtant il avait un mauvais pressentiment. Cette espèce d'arrière pensée qui vous dit que quoi que vous fassiez, il y allait avoir un truc qui allait merder. Encore quelques heures avant le départ de son cargo, ça lui laissait le temps de préparer certaines choses.

Une fois dans son mobil-home, il entassa quelques affaires propres dans un sac de sport. Puis il retrouva dans son fatra deux autres sacs qui furent remplis dans la minute du reste. Un bref arrêt au Bunker pour déposer le tout sous le regard inquisiteur du Patron. "Tu m'expliques pas pourquoi tu me laisses ton bordel ? J'ai l'air d'une laverie ?". La réponse du mexicain ne se fit pas attendre. "Dis pour tout les verres que j'ai claqué pour toi, tu peux bien me dépanner et non tu ne sauras pas pourquoi. En plus je pars pour quelques temps en Colombie donc tu
verras plus ma tronche et non merci pas de whisky". Edward Bunker suivit du regard le grand echala à la peau basanée sortir de son bar. C'était bien la première fois depuis qu'il le connaissait qu'un verre de whisky restait intact.

Trejo gara sa Toronado juste devant la boutique. L'enseigne lumineuse indiquait O'Hara concepteur de mobil-home à vivre. Il ouvrit la porte. Une secrétaire qui ne semblait pas avoir inventé le fil à couper l'eau chaude lui demanda l'objet de sa visite et une fois celle-ci entendue lui indiqua un box. Dans ce dernier l'attendait un conseiller au sourire ultrabright.

"Bien monsieur, vous souhaitez faire l'achat d'un de nos merveilleux Mobil-Home, comme vous avez raison. Savez-vous d'ailleurs que O'Hara est leader sur ce marché depuis les années 1990. Nous sommes une garantie de confiance et de..."

Trejo coupa court à la conversation. Encore une minute à écouter ses inepties et ce représentant de la chirurgie esthétique allait lui coller une migraine carabinée. Il savait ce qu'il voulait et comptait bien mener la conversation sans laisser à l'autre le temps de placer ses arguments de vente. O'tiny prestige 500 entièrement meublé voilà le nom de son acquisition. 1000$ d'avance et le reste sur un remboursement mensuel et voilà l'affaire était dans le sac. C'était dingue comment un alcoolique ayant un bout de désert pouvait économiser comme fric. Sans loyer, ni
faux-frais et avec une légère radinerie, son pactole lui permettait désormais quelques achats. "Bon voilà, je me tire pendant un moment en Colombie. Donc quand vous le recevrez, vous me le livrerez à cette adresse." Le vendeur tiqua un peu quand il comprit que l'adresse se trouvait en plein desert. "Et puis vous me virez le truc qui est sur place et vous m'installez le nouveau avec tout les raccordements. Ok". Une fois la paperasse remplie et le chèque duement payé, il lui restait une heure avant son départ.

Il traca vers le quartier chicanos, son quartier. Il deposa la Oldsmobil dans un garage que lui avait recommandé Emilio. Le meilleur garage "non officiel" de L.A. Il avait bien compris que la plupart des pièce devaient être volé mais la Toronado avait besoin d'une révision complète depuis que la blonde allumée du volant lui avait fait rendre tout ce qu'elle avait dans le ventre. Le patron des lieux se pointa le bleu de travail tirant plus sur le naufrage d'un super pétrolier que vers les ciels de la californie. Il lui tendit une main graisseuse. Après avoir montrer son laisser-passer (un mot de Emilio), il le fit passer dans son bureau. Là Trejo annonça : revision complète de la Toronado, gonflage du moteur, changement du train de pneus, etc. Il voulait un engin capable de déposer les Intercepteurs des brigades autoroutières et il mettrait le prix.

Trejo sauta dans un taxi et arriva à sauter dans le cargo juste avant que celui-ci ne quitte le port. À cinq minutes, il aurait été bon pour une entrevue toute particulière avec Stripnick. Il n'alla même pas voir quelle était sa place mais opta pour le pont de devant. Adossé à un muret, il observa le ciel tranquille. Cinq minutes après, il s'endormit et rêva longuement à une femme exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3789
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 10:01

La suite!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 10:53

Dès que j'ai tapé !!! là je sors à peine de mon p'tit déj... Embarassed :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 11:16

euh...t'as fini le pti dej là Rolling Eyes :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 11:19

ce sera tapé avant midi ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 11:30

you are a king Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 13:31

Le 11 au matin, les côtes colombiennes apparaissaient à Danny.
Le voyage n’avait pas été très long. De plus le cargo ne contenait quasiment pas de marchandises, le blocus décidé par les troupes américaines ne le permettant guère.

Il savait que le bateau avait suivi une route particulière afin d’éviter au maximum les patrouilles des troupes de l’union, les porte avions mouillant plus au nord afin de prendre au plus vite Medellin et rejoindre le plus gros des troupes qui avaient directement débarqué à l’Est du Panama, chemin direct par le golfe du Mexique.
Néanmoins les menaces provenant du Nord de la Californie étaient suffisamment importantes pour justifier la plus grande prudence.
La croisade entamée par l’Union était fracassante et elle entendait bien "étouffer dans l’œuf les velléités d’indépendance de la courageuse présidente.

Danny avait entendu pas mal d’hommes du cargo parler de la situation dans leur pays. Leur pésidente, Maria Nieves Bolivar, avait remporté les élections face au gouvernement de José Luis Aranejon, un pantin connu pour avoir livré le pays encore un peu plus aux mains de l’Union, toujours présenté comme le grand frère salvateur et exemplaire.
N’ayant pas supporté la victoire d’une présidente aux idées nouvelles supportée par tout un peuple, l’Union ne comptait pas laisser ses intérêts primordiaux dans la région et comptait aider Aranejon à réprimer cette "rébellion inique".

Maria Bolivar avait été élue par un peuple qui avait supporté plus de 20 ans de guerre en ce début de 21è siècle au nom de l’ « aide » apportée par les USA pour contrer les narcos et les troupes para-militaires.
Les gens du peuple, premières victimes des exactions en tous genres depuis plus de 60 ans avaient cru dans ses discours excluant enfin la présence américaine et invoquant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
La présidente proposait de nouvelles manières de cultiver les terres, réussissait enfin à rassembler quelques uns des mouvements révolutionnaires les plus importants tout en posant les bases véritable d’une réelle coopération entre pays d’Amérique du Sud afin de créer des zones d’échanges entre les différentes communautés.

Les bases révélées de l’alliance naissante avec ses pays voisins dans une volonté d’en exclure enfin l’influence américaine avait fini par mettre le feu aux poudres.
L’Union, aidée en cela par les troupes restées fidèles à Aranejon avait attaquée sans sommation le nouvel état colombien, utilisant toutes les ressources que la CIA avait réussi à fédérer durant toutes ces années, obtenant l’accord évident de ses vieux partenaires commerciaux, les narcos les plus puissants du pays.

La situation était vraiment critique : déplacements de population, destruction des cultures, massacres de civils, charniers à ciel ouvert, la Colombie était destinée à devenir un exemple.

Concernant sa mission, Danny se remémorait la voiture qui s’était arrêtée auprès de lui avant qu’il ne prenne le cargo. Le capitaine Skripnick était sorti de son coupé Mercedes pour venir s’entretenir avec lui concernant sa mission.
Les 2 hommes avaient échangé quelques mots et le capitaine avait exhorté Trejo à ne pas prendre de risques inutiles. Il avait confiance en lui, mais il arrivait dans un pays en guerre et aurait à se méfier de tout son environnement, tout en reconnaissant que ce n’était peut être pas la peine d’agir en donneur de leçons à un type qui avait passé autant de temps à le DEA, mais bon, c’était son boulot de veiller sur ses gars.
Il avait expliqué également à Danny qu’Hamilton avait réussi à faire rentrer des hommes à lui du côté de Cali et qu’il les avait enjoints à la plus grande discrétion en attendant un éventuel appel signifiant sa réussite.
Il avait tendu à Trejo un émetteur satellite se trouvant dans une montre poignet au style chromée avant de lui en expliquer le fonctionnement et ses principales particularités : un émetteur GPS extrêmement précis à reconnaissance vocale et le moyen le plus direct de contacter l’équipe de renfort.

Puis il avait regardé Trejo avant de lui poser une main sur l’épaule et de murmurer un : « bonne chance, Danny, vous en aurez besoin »
Il avait ensuite tourné le dos et la voiture avait fait demi tour, laissant Danny embarquer sur le cargo

Ce matin là, le port de Buenaventura semblait empli d’une frénésie assez forte. Apparemment des éclaireurs de l’Union, accompagné de plusieurs jeep des rebelles d’Aranejon avaient commencé à patrouiller dans la ville devant les yeux des faibles troupes régulières restant stationnées ici.
Danny avait pu sentir que l’ambiance ici sentait la poudre. Cali, la grande agglomération la plus proche et une des mégapoles de l’empire de la drogue colombien était la prochaine cibles des troupes de l’Union qui descendaient vers le Sud, ralliant peu à peu ses associés et sympathisants…
Ce n’était plus qu’une question de jours avant que la région ne tombe à son tour.

Danny, descendu du cargo, flanait un peu sur le port, attendant de croiser Gabriel Ortega, son ange gardien.
Une odeur légère de cigarillo dans son dos lui indiqua une présence derrière lui.
Quand il se retourna, il vit, assis sur un muret, quelque peu en hauteur, la silhouette d’un homme brun et basané, portant de fines lunettes de soleil.
L’individu était vêtu d’un pantalon d’été et d’une chemise de lin. Il sembla scruter Danny ne bonne minute avant de prendre la parole d’une voix rauque et se voulant discrète :
-« alors grand père, on fait du tourisme ? »

Puis il se laissa descendre pour se trouver à hauteur de Danny. Il n’était pas spécialement grand, plutôt raisonnablement musclé, pas impressionnant en quelque sorte.
Par contre son port en imposait. Il semblait extrêmement sûr de lui et il s’en dégageait une sorte de classe naturelle malgré son allure assez simple.
Danny avait reconnu l’homme de la photo.

-« si c’est une jeune femme que tu cherches, je crois pouvoir t’y mener, mais la route peut être périlleuse. Il vaudrait mieux qu’on commence par rallier mon domaine. »
Il désigna un angle de la rue ou un vieux 4x4 était garé.
-« la limousine du senor est avancée. Cali nous attend »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 14:14

waw ...j'suis a fond dans l'ambiance avec un texte comme ca Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mar 28 Mar - 14:31

Trejo scruta l'homme de pieds en cape puis le fixa droit dans les yeux, histoire de voir à qui il avait à faire. Aucune émotion ne semblait transparaitre de son "ange-gardien" si ce n'est cette assurance. Ortega ressemblait à une hyène. Le genre de type sournois qui ne payait pas de mine mais quand il se mettait en action vous faisait bouffer la poussière en moins de deux. Trejo n'avait pas confiance en lui mais il devait pourtant s'en remettre à lui.

Un rapide passage dans sa veste élimée pour verifier la présence de son Compaq et il en ressorti sa paire de lunettes de soleil. Après les avoir enfiler, il s'adressa à Ortega : "Eh bien allons-y".

Toujours trottait dans sa tête cette espèce de mauvais karma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mer 29 Mar - 18:13

Ben Gabriel me semble plutôt beau gosse :bavmax: . Tréjo risque d'avoir du soucis à se faire ... Twisted Evil si Ana-lisa est du même avis que moi... :P
Revenir en haut Aller en bas
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mer 29 Mar - 22:54

Layleen a écrit:
Ben Gabriel me semble plutôt beau gosse :bavmax: . Tréjo risque d'avoir du soucis à se faire ... Twisted Evil si Ana-lisa est du même avis que moi... :P

Mais qui sait ce que pense de Trejo. Twisted Evil

En tout cas, il y a bien longtemps qu'il ne croit plus en un quelconque avenir... enfin jusqu'à il y a quelques temps. Et puis Trejo n'est pas un jaloux scratch

On attend plus que Mendo qui doit Sleep en ce moment pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Mer 29 Mar - 23:24

Gabriel et Danny avaient roulé quelques heures alors que le soleil commençait à taper de plus en plus fort et les cahots de plus en plus rudes.
Peu bavard, Gabriel s’était justifié de cette route particulièrement impraticable par le fait que la zone pouvait tomber aux mains des américains à tout instant en cas d’attaque ciblée.
Pour l’instant se employeurs n’avaient pas encore décidé de la marche à suivre, à savoir si ils ouvraient grand les portes aux troupes de l’Union et d’Aranejon ou si ils allaient rester méfiants vis à vis de ce bien encombrant et inconstant allié…

Les colombiens n’oubliaient pas à qui ils devaient l’état de leur pays et il n’était pas impossible qu’ils mettent leurs ressources au service de la nouvelle nation, peut être histoire de profiter à fond de son inexpérience…
Gabriel en avait parlé assez laconiquement, évoquant juste le sujet pour rappeler à Danny à quel point ils se trouvaient en ce moment sur une poudrière.

Comme avait pu le remarquer le Mexican, la route était tellement impraticable qu’il arrivèrent en fin de matinée au début de la région montagneuse qui allait les mener jusqu’à Cali.
La Cordillère des Andes, cet endroit mythique qui traversait le continent de part en part, magnifiant autant les paysages qu’il rendait la vie âpre à tous ceux qui la peuplait.

Gabriel avait stoppé la voiture dans une zone ombragée, sortant un sac de victuailles et des rafraîchissements avant de retourner dans le 4x4 pour contrôler sur son GPS amélioré les mouvements alentours.
Il revint en faisant la grimace et en expliquant qu’il avait contacté ses comparses alentour pour qu’ils restent en retrait.
En effet, des mouvements de troupes étaient en vue dans la zone montagneuse qu’ils allaient traverser.

Plus question d’utiliser le 4x4 dans l’immédiat, comme Gabriel l’avait craint depuis un moment.
Il avait saisi 2 sacs de rando dans le véhicule et enjoint Danny à prendre sur lui le strict nécessaire.
Ses affaires les rejoindrait à Cali le lendemain au mieux, mais dans l’immédiat, il allait falloir marcher, au moins jusqu’au village le plus proche, ou Gabriel disait posséder quelques hommes qui pourraient leur venir en aide.

-« dis moi, Trejo, tu aimes la marche j’espère ? on en au moins pour une douzaine de bornes jusque chez mes amis, ça te permettra de découvrir la cordillère des Andes…
Au moins avec ta tête de truand, tu passeras un peu plus facilement inaperçu… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Jeu 30 Mar - 0:09

La ballade fut belle, mais rude, 6 heures de marche, en région montagneuse, en plein soleil…
Le paysage était saisissant, surtout l’apparition par interstices des paysages luxuriants de la vallée del Cauca, le grand fleuve qui traversait la région.

L’amalgame entre le fleuve et la montagne donnait une dimension onirique aux paysages. La fatigue, pourtant présente, s’effaçait par moments au détour d’un chemin rocailleux, quand un morceau d’eau scintillante, au loin, venait redonner une part de rêve et de courage aux 2 randonneurs .

Arrivés au village dont avait parlé Gabriel, ce dernier s’était dirigé immédiatement vers une exploitation agricole bien fortifiée.
Il avait laissé Trejo boire un verre dans une bicoque faisant office de débit de boissons pendant qu’il devait aller traiter affaires avec ses partenaires.

Un quart d’heure plus tard, il était de retour, accompagné d’un homme au visage chafouin. Assez maigre, il était vêtu comme les ouvriers agricoles du cru.
Seul changeait l’arme dans son holster et le regard de tueur que Danny ne manqua pas de remarquer.
L’homme scrutait Danny ave une méfiance non dissimulée.
Gabriel prit la parole :

-« Danny, voici José. C’est lui qui gère le transport par ici. Justement José a des choses à ramener par chez moi. Nous partons dans 1 heure, le temps de charger.
Je vais activer mes passeurs afin qu’ils nous facilitent le passage jusqu’à Cali, ce qui nous permettra d’éviter au mieux les patrouille, quelles qu’elles soient.

Et au cas où, nous aurons de quoi forcer le passage.
Si tu veux, tu as de quoi prendre une douche. En plus, tu devrais avoir ce qu’il te faut pour te détendre, si jamais tu es amateur.
Sois prêt d’ici une heure, le camion ne t’attendra pas, hombre… »

Après le départ de Gabriel, parti superviser le chargement, 2 très jeunes femmes au regard soumis s’étaient approchées de Danny avec des serviettes et un nécessaire de toilette.


Dernière édition par le Jeu 30 Mar - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Jeu 30 Mar - 0:28

Casacajal, en fin d’après midi.


Ana-Lisa prenait l’air sur la terrasse ombragée.
En dessous, le fleuve lui semblait la seule entité encore porteuse de sérénité dans l’ensemble de la vallée.

Celle-ci était restée encore relativement épargnée par toute l’agitation qui secouait le pays depuis le début des hostilités.
Néanmoins, les gens avaient peur, tous. La présence sur le sol Colombien, une nouvelle fois, des troupes américaines ravivait des souvenirs d’horreur et de chaos et les images de charniers et de déportés avaient muré les autochtones dans une psychose grandissante.

Ana-Lisa avait insisté pour être la plus proche possible des gens qui vivaient sur ses terres et elle avait pu sentir leur désarroi, comprendre leurs craintes.
Hector Salazar mort et enterré, qui pourrait les protéger efficacement ? Pas une femme seule, pas sa veuve…

Que pourrait elle faire ? Les hommes d’Hector s’étaient peu à peu éparpillés, il ne restait plus que les derniers fidèles, ceux qui avaient juré devant leur maître de protéger Ana-Lisa coûte que coûte.
L’endroit qu’elle aimait le plus au monde, sa retraite… ne semblait plus être qu’une prison dorée risquant de s’écrouler et de l’entraîner dans sa chute…

(Et si jamais nous sommes attaqués, nous mourrons tous, il n’y aura pas de quartier. Les hommes seront abattus, et nous les femmes livrées en pâture à ces pourceaux avant d’être vendues dans un bordel miséreux ou égorgées pour les plus laides, les plus chanceuses peut être...
Cette fois, si je suis attaquée, personne ne pourra rien pour moi…
Je n'ai plus d’ange gardien pour me sauver miraculeusement et s’occuper de moi. Pour me redonner confiance. Pour… me regarder…
Oh Danny, pourquoi es tu si loin ? J’aurai tellement besoin que tu soies à mes côtés...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Jeu 30 Mar - 12:04

Trejo s'installa dans le bungalow mis à sa disposition. Celui-ci n'était composé que d'une pièce principale, où un lit à l'armature fatiguée trônait en maître des lieux, et d'une minuscule salle de bain attenante. Il n'était pas difficile pour el Mexican de comprendre le rôle de ce bungalow et le sort qui était réservé à sa pensionnaire. Une fois ses vêtements jetés sur le lit, il se dirigea vers la douche. La saleté de celle-ci ne le rebuta même pas, habitué qu'il était à vivre dans un bouge. Il l'actionna. Après quelques toussotements, une eau étonnament pure coulait du pommeau. Elle était fraîche. Trejo la laissa couler sur son corps. Les rigoles qui se formaient semblaient le purifier. Elle ôtait tout d'abord la crasse et la sueur résultant de son trajet cahotique dans les terres colombiennes. Puis l'eau s'attaqua à l'intérieur de son être. Peu à peu son esprit s'évada. Il revit le jour de la San Juan, son arrestation, son séjour en prison et les septs ans où il se forgea son caractère, son arrivée à la D.E.A. par l'intérmediaire de Edward et sa lente déchéance. Des larmes se mirent à couler le long de son corps se mélangeant avec l'eau de la douche. Puis Trejo se remémora son arrivé chez les COPS et sa rencontre avec le capitaine Stripnick. Il était rare qu'une personne, quelque soit son sexe, lui fasse une telle impression au premier regard. Mais Jason Stripnick dégageait quelquechose : une sorte de sérénité du guerrier qui après avoir connu les affres de la guerre cherchait une sorte de repos...comme lui. Ouais, il était un bon chef, solide comme un roc et serein comme un vieux chêne. Puis il revécu intégralement sa première mission, sa rencontre avec Ana-Lisa, l'évolution de ses sentiments au fil de cette mission puis leur séparation. À la fin de son rêve, Trejo fut interloqué. Le visage de Salma se superposa sur celui d'Ana-Lisa et toutes deux lui sourirent. Se pourrait-il qu'on lui laisse une deuxième chance. Salma l'avait sortit de sa vie de petite frappe et avait fait de lui en une seule nuit l'homme qu'il était maintenant. Un homme qui sous son masque d'ours mal léché cachait une profonde aversion de la soufrance des autres. Un homme qui ne supportait pas l'injustice qui opprimait les faibles, les laissés pour compte comme lui avant. Oui Ana-Lisa était un ange descendu sur terre et qui lui avait souri, qui l'avait embrassé, qui lui offrait une nouvelle chance... et cette chance il devait la saisir maintenant et enfin vivre et faire la paix avec ses démons.

Trejo sortit de la douche les yeux rougis. Il se passa une serviette autour de la taille et regagna la pièce principale. Sur le lit, une femme allongée l'attendait. Sa robe de gitane était remonter jusqu'à mi-cuisse laissant deviner la voie que bon nombre de porc avait dû emprunter sans respect, sans honneur, sans amour. Trejo la regarda et leurs regards se croisèrent. Le sien était vide, résigné. Plus aucune étincelle de vie et d'espoir n'émanait de ce corps. Elle n'était plus au mieux qu'une offrande pour les voyageurs de passage, au pire qu'un objet devant contenir les assaults des hommes de mains des trafiquants du coin. Sa main caressa son épaule sans aucun érotisme et fit descendre la bretelle de sa robe laissant apparaître un hématome. Elle n'avait pas dû assez ramener ses derniers temps. La prostitué s'adressa à lui dans un espagnol des filles de la campagne qui veulent réussir à la ville et qui finissent toutes dans ce genre de chambre : "cientos pessetas para el amor toda la noche". Elle essayait de prendre une pose aguichante en disant cette phrase. Quel âge pouvait-elle avoir ? Derrière ses traits déjà usés, Trejo ne pensait pas qu'elle avait atteint la majorité. Elle avait quoi 17, 18 ans. Il s'approcha d'elle et sortit son portefeuille de son falzar. Il sortit deux billets. Il lui tendit le premier :" Una cerveza y una Don Tomas suffiront". Le second billet de 100 dollars finit lui dans son corsage. "Garde-le pour toi celui-là. Allez Basta !". Tréjo se rabilla une fois la fille dehors en pensant à cette fille. Que pouvait-il faire de plus ? Nada. Encore un combat qu'il ne pouvait gagner, ni même mené. Tout au plus pouvait-il essayer de soulager sa souffrance.

Trejo s'allonga sur un hamac suspendu entre un arbre et le montant du bungalow. La jeune fille lui ramena sa bière et son cigare puis elle lui murmura dans l'oreille un gracias ainsi qu'un léger sourire. Un mariachi au loin jouait un vieil air du pays sur sa vieille gratte. La mélodie était triste mais les personnes que la vie n'avait pas épargné décelait une sorte d'espoir. Le cigare dans la bouche, Trejo fixa le coucher de soleil et dans ce ciel de feu les visages de Salma et d'Ana-Lisa lui sourait. Il leur rendit leur sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3789
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Jeu 30 Mar - 12:06

Ma que... Waouw! Le mariachi, je le vois, je l'imagine...
Magnifique!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Jeu 30 Mar - 17:29

pandore a écrit:
Le mariachi, je le vois, je l'imagine...

Moi aussi puisque j'ecrivais avec comme musique de fond Ocean de John Butler Tryo et c'est le genre de musique à m'inspirer

En tout cas merci pour les compliments :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Ven 31 Mar - 23:36

J'ai vraiment adoré ton dernier texte, ailean, génial comme d'habitude ! Cool



Gabriel et Danny étaient montés dans une vieille camionnette tout terrain à l ‘arrière de laquelle était entreposés des ballots d’une marchandise qu’il était plutôt simple d’identifier.
Assis à l’arrière du camion et armés d’équipements à la pointe de la technologie, 2 hommes habillés comme José montaient la garde.
Les suspensions souples du camion rendaient les cahots à peu près supportables mais la route jusqu’à Cali restait quand même longue et périlleuse.
Plusieurs fois l’itinéraire fut changé et c’est finalement fourbu que Danny vit enfin se détacher dans la nuit noire les lumières provenant d’une grande propriété.

Gabriel indiqua à Danny qu’ils arrivaient au terminus de leur périple jusqu’à Cali. La propriété du Jefe du Cartel de Cali allait être un passage obligé, la livraison devant y transiter afin d’être vérifiée par Ivan Cordoba lui-même avant d’être validée et de poursuivre sa route.
De plus Ivan devait parler à Gabriel.

En pénétrant par l’entrée qui lui était échue, le camion éclaira ce qui arracha un juron de la bouche de Gabriel. A côté des 4x4 et autres véhicules habituels des différents pontes du cartel se trouvaient garés plusieurs véhicules militaires.
Le plus inquiétant, outre le fait d’y trouver des véhicules des troupes rebelles d’Aranejon, c’était les 3 « hummers ’31 » massifs estampillés Oncle Sam.

Aucun doute, les affaires allaient bon train et les rumeurs concernant une alliance éventuelle entre les narcos, Aranejon et l’Union prenaient peu à peu corps.
La présidente Cardoso risquait de se retrouver enterrée au moins aussi vite que ses réformes et les espoirs de tout un peuple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   Sam 1 Avr - 0:08

Gabriel avait pris Danny à part en descendant du camion. Il lui expliqua qu’il allait devoir se rendre auprès d’Ivan pour s’entretenir avec lui.
Demain, ils partiraient pour Cascajal comme c’était convenu. Mais il devait d'abord recevoir ses instructions concernant les relations futures du cartel avec l’Union.
Il traversa la cour avec Danny et ils entrèrent dans le hall de l’une des petites villas attenantes après avoir salué brièvement 2 gardes lourdement armés.

Gabriel lui présenta le lieu comme son lieu de travail lorsqu’il avait des affaires directes à mener auprès d’Ivan.
La maison était somptueuse et spacieuse, et offrait en plus d’un grand salon, 3 chambres en plus de son bureau.
Etant le plus souvent en mission pour le Jefe, Gabriel n’en profitait apparemment pas beaucoup.

Il indiqua à Danny une des chambres et le laissa en lui disant juste qu’ils seraient partis aux aurores.
D’après ce qu’il lui avait dit, arriver jusque chez Ana-Lisa ne devrait pas poser trop de problèmes si il s’entendait avec Ivan sur le fait d’aller vérifier avec elle la qualité des terres intéressant directement le cartel.

Il était tard dans la nuit quand les véhicules militaires quittèrent la propriété d’Ivan Cordoba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo   

Revenir en haut Aller en bas
 
[COPS]Retour de flamme-une aventure à suivre de Danny Trejo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le retour de la grande aventure...
» Pokémon, de retour pour La Grande Aventure !
» Sort personnel vs retour de flamme (missiz braizz)
» [Résolu] [Sims 3 / Bugs du jeu: En jeu] Bug avec Destination Aventure
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Anticipation - Cyberpunk :: COPS-
Sauter vers: