Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 27...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: 27...   Jeu 1 Nov - 14:00

27

Je me suis réveillé en sursaut dans une pièce assez exigüe.
Vous savez, ce genre de pièces qu’on voit dans tout bon film ou on trouve un hôpital de dernière catégorie avec ses murs à la peinture craquelée, ses meubles et son aménagement à la spartiate.
Réveillé, donc et pas forcément rassuré par cet environnement je réalise que je suis aussi habillé comme un patient : une blouse ouverte sur le dos.
Le plus flippant dans l’histoire c’est quand je cherche à me souvenir des raisons de ma présence ici : pas moyen, aucun souvenir proche ou ancien, pas même mon nom…
Je commence donc par me lever et par explorer ma « chambre ».
Un lit inconfortable et le reste du matériel qui semblent provenir d’un surplus militaire de la guerre du Vietnam, aucun effet personnel, juste une armoire métallique contenant des vêtements gris et sans fioritures, une trousse de toilettes, de quoi écrire sur mon bureau et surtout, placardé sur la porte –vérouillée- un règlement intérieur qui pose les bases de ma vie en ces murs…

Bref, je n’ai rien qui puisse me ramener à qui je suis et ce que j’ai bien pu faire pour en arriver là, même pas de miroir pour voir ma tronche.
La fenêtre est inaccessible et opaque, ma seule issue est verrouillée, me reste donc à faire preuve de patience, je m’allonge donc sur le lit et j’attends…

Après un certain temps qu’il m’est impossible de comptabiliser, la loquet se déverrouille et 3 silhouettes se dessinent dans l’encadrure de ma porte.
Celle du milieu, qui révèle un médecin frèle d’une 30aine d’années s’avance vers moi, s’enquiert quelque peu de mon état de santé puis me tend un comprimé et un verre d’eau.
Gardant en tête le règlement placardé derrière ma porte, je me résigne à obéir le temps que les choses s’éclaircissent un peu plus, le médecin, vérifiant ma prise de médicament m’empêchant de ruser…
Il m’a appelé plusieurs fois « patient 27 » et moi pour blaguer je l’ai appelé docteur X… quelle ambiance bizarre…

Puis il me laisse, la porte n’est pas re-verrouillée, ce qui me laisse la possibilité de découvrir mon nouvel environnement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Jeu 1 Nov - 17:24

J’ai le choix entre 2 escaliers après avoir découvert un couloir muni de portes identiques à la mienne, ouvertes pour la plupart.
Une décision purement instinctive me dit que la salle commune dont m’a vaguement parlé le médecin se trouve forcément en bas et cette logique me donne le résultat escompté.
Me voilà donc qui débouche dans une vaste salle peuplée d’une population plutôt bigarrée.
Avec l’impression étrange de débarquer dans un asile d’aliénés, je me mets naturellement en retrait.
Je crois d’ailleurs que c’est dans mon tempérament, je dois être quelqu’un d’observateur plutôt que quelqu’un qui a le contact facile
C’est vrai qu’ils n’ont pas l’air nets : discussions stériles, abêtissement devant un film datant des antipodes du cinéma, attitudes pas rassurantes…
Je n’ai pas vraiment envie de me fondre dans la masse et je reste donc à les observer jusqu’à ce qu’elle vienne me voir.



Elle dit s’appeler Phoenix (du moins comme ici personne à ce qu’elle dit ne connaît son propre nom c’est ainsi qu’on la surnomme) et elle est vraiment très belle.
Très stressée aussi, mais ma présence semble lui faire plaisir, elle a visiblement envie de parler. D’elle, de l’endroit dans lequel on se trouve, de son règlement et de la vie ici.
L’ensemble, elle mis à part, n’est pas franchement enthousiasmant, la question principale demeurant : qu’est-ce qu’on fout là ?
Et Phoenix continue à me parler, elle me fixe à un moment avant de me faire une révélation, qui la soulage mais qui m’inquiète –moi- sur sa santé mentale.
Tout en grillant une cigarette dans l’espace prévu pour ça, elle m’avoue tout.
Elle prétend être une journaliste venue enquêter sur la clinique de l’intérieur. Ne sachant plus rien du reste de son existence, elle me demande si je ne suis pas la personne envoyée par sa rédaction pour la sortir d’ici.

Navré, je lui réponds que je n’en sais rien, ce qui est vrai… Doublement navré, je me dis que si elle raconte ça à tout le monde, si jamais cela avait été vrai, elle aurait été grillée depuis longtemps…
Mais bon, si tant est qu’elle puisse être mon alliée, tout contact est bon à prendre…

Elle prend congé alors qu’une infirmière se dirige vers moi puis m’emmène voir mon docteur attitré.
Me voilà donc dans un cabinet, présenté au docteur Marchand, souriant tel un vendeur d'aspirateurs sûr de lui.



Il me parle lui aussi de ma présence au sein de cet institut et du bien fondé de bien suivre mon traitement. Il répond bien sûr négativement mais avec le sourire à mes boutades comme quoi j’aimerai connaître mon nom, mais bon grâce au reflet de la vitre de sa bibliothèque je peux au moins voir la tête que j’ai.



Maintenant je sais pourquoi Phoenix me disait que j’aurai peut être besoin d’une coupe de cheveux, mais je me dis que s’ils sont aussi bons coiffeurs que médecins, ce serait plutôt du genre : « touche à rien c’est parfait… »

Mine de rien, je me suis un peu découvert au fil de ces 2 discussions : plutôt quelqu’un d’instinctif, un peu charmeur, je me sens robuste et en pleine possession de mes moyens, quoique je soies un peu rêveur. Et que j’aime m’isoler parfois.
Il faudra par contre certainement que je me méfies du cynisme dont je peux faire preuve à certains moments, je sens que je pourrais m’avérer blessant si je n’y prends pas garde, et c’est un endroit ou je pense avoir intérêt à ménager certaines subtilités…

Mais bon je quitte cet entretien sans avoir appris grand chose de plus : ce que j’ai à apprendre sur moi, je devrai le conquérir par moi-même : tout un programme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Ven 2 Nov - 20:55

on sent déja les ptis frissons quand on imagine ce patient se promener dans les couloirs aux murs fissuré.. pale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Mar 6 Nov - 11:09

gloups, ça a l'air vraiment très flippant comme jeu e com:me atmosphère. Bon courage, les cobayes, enfin, les fous enfin... Bref...
pale

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Sam 5 Jan - 2:38

C'est marrant c'est pas tout à fait la même entrée en matière que pour mon patient 13. J'ai l'impression qu'elle est plus Ozesque (de la série Oz pas du magicien) alors que la mienne se tourne plus vers l'antre de la folie.

Ca va être sympa de confronter les deux versions dans le futur lol!

_________________
La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. [André Malraux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Sam 5 Jan - 15:25

Ailean a écrit:
C'est marrant c'est pas tout à fait la même entrée en matière que pour mon patient 13. J'ai l'impression qu'elle est plus Ozesque (de la série Oz pas du magicien) alors que la mienne se tourne plus vers l'antre de la folie.

Ca va être sympa de confronter les deux versions dans le futur lol!

dèjà il va falloir qu'on joue ! cheers lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Jeu 31 Jan - 14:10

donc vous avez joué ? confused :P

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Lun 4 Fév - 16:23

pas encore avec ailean malheureusement... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: 27...   Jeu 11 Fév - 15:08

c'est prévu pour ailean et moi, tous les deux en amoureux (???) pour le weekend prochain !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: 27...   Jeu 11 Fév - 15:16

yoooooooooooooooooo ! good news Smile fada

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 27...   

Revenir en haut Aller en bas
 
27...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Contemporain- Fantastique :: Patient 13-
Sauter vers: