Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vers l'est flamboyant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 46
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Vers l'est flamboyant   Sam 2 Fév - 9:36

JOURNAL DE FLAVIA
Nous poursuivions depuis quelques jours une bande de pillards kozaks dont nous devions nous occuper de leur chef lorsque nous fumes acculés à une falaise, une quinzaine de kozaks faces à nous, nos chevaux morts sous nos pieds, mes piquiers gunderans criblés de flèches hyrkannienes.
La moitié resta sur leurs chevaux et nous tira dessus avec leurs arcs hyrkanniens, les autres mettant pied à terre et nous attaquant.
Même si la falaise me rappelle un certain souvenir très douloureux je ne perdit pas mes moyens et mit hors de combat mon attaquant. Octavia, la némédienne qui nous a rejoint depuis peu de temps et qui pour l’instant me donne toute satisfaction, s’occupa du sien. Suite à un faux mouvement de Eoghan, le sorcier picte, me blessa.
Pendant ce temps Valérius en tua en certain nombre avec ses moulinets meurtriers mais finit par tomber sous les volées de flèches.
C’est alors qu'Eoghan prit une initiative, s'avançant en direction des archers, agitant son bâton et baragouinant n’importe quoi.
Je pensai qu’il ne pouvait faire peur à personne du haut de ses 1m60 mais les pillards s'enfuirent comme s’ils avaient vu le diable en personne.

Nos chevaux morts, nous dûmes nous rabattre sur les chevaux laissés par les pillards des steppes morts.
Nous nous mîmes à leur poursuite des fuyards après qu' Eogan est soigné Valérius qui était que gravement blessé.
Cette poursuite nousfît passer la frontière séparant l'empire de l'Hyperborée.
De l'autre coté de la passe se trouvait un champ de bataille récent ou nous recueillîmes les dernières paroles d’un homme :
" fritz et pierre de sang"
Eoghan nous appris, grâce à son immense culture que le nom complet était pierre de sang de Bori, Bori étant le démon adoré par les hyboriens avant l'avènement de Mitra. Mais il ne sut nous en dire plus.

Vers la tombé de la nuit nous arrivâmes sur le campement d'éleveurs de rennes.
Eoghan étant le seul à parler leur langue il demanda s’ils pouvaient nous héberger pour la nuit et s’ils avaient vu des cavaliers. Mmais Eoghan avait sûrement exagéré sur sa maîtrise de leur langue car ils osèrent même nous menacer de leur minables armes. Nous dûmes donc nous reposer à même le sol en pleine nature.
En début de matinée la poursuite nous emmena dans un long canyon, le temps peu à peu se dégrada et nous nous trouvâmes refuge dans une grotte alors que la nuit et la tempête de neige nous interdîmes d’avancer plus avant.
La nuit fut très désagréable, tout d’abord j’avais gardé ma chemise de maille pour éviter les mauvaises surprises et ce n'est pas du tout confortable pour dormir.
Puis vers le milieu de la nuit nous eûmes une « visite » des plus étranges. Réveillés par Eoghan pendant son tour de garde des monstres était en train de dévorer nos chevaux.
Nous en vinrent rapidement à bout malgré qu’ils ne semblaient pas avoir de points vitaux. Leur lenteur ne leur permettait pas d'éviter nos attaques.
Malheureusement nous perdîmes nos chevaux dans cette mésaventure et le fait d'être réveillé en pleine nuit ne aida pas à récupérer.
La fin de ma nuit fut encore plus désagréable que son début.
Le matin la tempête de neige s’était quelque peu calmée et nous pûmes reprendre la route. Nous finîmes par sortir de ces gorges.
Valerius vit au loin des feux et je l’envoyait en éclaireur. Il me rapporta qu’il avait tué deux autres monstres et qu’il y avait un fort en ruine dans lequel était allumé les feux de camp.
Nous approchâmes le plus discrètement possible. Nous y trouvâmes les pillards que nous poursuivons certainement déchiquetés par les monstres que nous avions rencontrés.
Un souterrain nous mena après une longue descente dans une pièce avec un puits avec une lueur verte au fond. Un homme avec un masque et un bâton, sûrement un sorcier, nous y attendait.
Nous nous battîmes contre lui et malgré notre nombre, nous arrivions à peine à le toucher. Alors qu'il tendit son bâton vers moi, je vis une lumière blanche et puis plus rien…


Je repris conscience sur le dos d’un cheval.
D’après ce que me raconta Eoghan et Valérius, Octavia avait aussi succombé au même sortilège que moi.
En unissant leurs efforts ils réussirent à faire tomber le sorcier dans le puits.
Ils avaient d’ailleurs déjà rencontré un sorcier de ce type dans la forêt picte. Puis alors qu' ils quittaient la pièce la lueur verte devint plus forte. Valérius m'emmena avec lui rapidement alors qu' Eoghan resta pour regarder dans le puit
Il semble y avoir vu quelque chose dont il ne veut pas parler.
Il quitta rapidement la pièce alors que le sol se mis à trembler.

Avec toute cette histoire, le chef de cette bande de pillard nous a échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
 
Vers l'est flamboyant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» La formation des Chevaliers du Soleil Flamboyant ?
» liens vers les 2 gm mago de paragon
» [Vidéo] RETOUR VERS LE FUTUR 2 doublé en japonais.
» Regarder vers le haut et vers le bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Conan rpg-
Sauter vers: