Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Jeu 10 Nov - 13:41

Bon, alors c'est parti...


Daphné de Casteljaloux (Daphnys)


La famille de Casteljaloux dépend du duché de Guyenne et appartient à ce qui sera également nommé Gascogne. C’est une ancienne lignée, issue de Bazas (le village à côté) qui s’est distinguée par sa fidélité aux différents ducs (Hunald, Waïfre, etc.) malgré les percées des différents carolingiens et autres capétiens. Elle a également défendu les terres de Guyenne contre les Normands et les Sarrasins. C’est ainsi que l’arrière grand-père de Daphnys fut fait chevalier, son grand-père comte, son père garda ce titre, guerroya, etc.

Griffon de Casteljaloux épousa en premières noces Blanche de Ciron et eut deux fils, Eudes et Santon. Blanche mourut en couches, Eudes et Santon se marièrent et moururent au combat. Griffon fut grièvement blessé lors d’une bataille et se retire donc dans ses terres, façon ermite.

Sa rencontre avec Edred, une jeune et belle normande, devait changer son existence à tout jamais.

Qui était Edred ? Nul ne le sut jamais vraiment. On dit qu’elle arriva au château de Casteljaloux par une nuit d’orage, seule, désespérée et demandant asile. On dit aussi que Griffon en tomba immédiatement amoureux et brava pour elle le courroux de son seigneur et des vassaux de ce dernier. Il perdit son tire de comte et redevint chevalier.

Il épousa sa belle et celle-ci lui donna une fille, Daphné mais mourut quelques mois plus tard et il ne s’en remit jamais.

De leur amour, on fit des poèmes et on composa des ballades, on prétendit aussi qu’Edred était une sorcière, une fée, bref, une ensorceleuse.



Dès qu’il vit la belle

Son cœur s’en émut

Telle Mélusine elle apparut

Nimbée d’une blancheur irréelle

Et dans ses beaux yeux bleus

Les larmes d’un cœur malheureux

Telle est l’histoire de griffon et d’Edred


Griffon était un homme bon. Il devint brutal, colérique, ne s’intéressant qu’à la chasse, aux femmes, à l’alcool et à ses oiseaux de proie.

D’abord, il refusa de voir sa fille. Ensuite, il refusa qu’elle soit une fille (aux yeux de ses voisins) et enfin, tenta de la violer.

Quant aux paysans, Griffon les terrorisait et l’on murmurait qu’il avait été maudit.

Daphné grandit dans la solitude et la peur. Le vieux chapelain qui lui avait appris les Saintes Écritures, et à lire et écrire mourut lorsqu’elle avait 12 ans. Plus personne ne vint au château. Lorsque son père délaissa ses oiseaux, elle s’en occupa. Lorsqu’il fallut chasser, elle s’en occupa. Lorsqu’il fallut s’assurer que les vilains payaient bien leurs taxes, elle s’en assura.

Pendant ce temps, le chevalier de Casteljaloux faisait régner la terreur sur ses terres et la colère des voisins augmentait. Daphné apprit à le craindre, à éviter les coups et finit par passer de plus en plus de temps avec ses oiseaux et une vieille femme, " la renarde de la combe ", qui était une conteuse intarissable. Lorsqu’elle eut seize ans – la vieille était morte – son père tenta de la violer. Elle lui fracassa le crâne avec un tisonnier.

Nul ne voulut enterrer Griffon selon les rites consacrés. Ce fut encore elle qui se chargea de le faire. Elle lui érigea une tombe auprès d’Edred, derrière le château.

Et les paysans murmurèrent que la colline de Casteljaloux était hantée.

Daphné tenta de réparer le mal que son père avait fait : l’hiver approchait et entre le froid, les mauvaises récoltes, les guerres, la situation était critique. Elle passa l’automne à chasser, procurant de quoi se nourrir à ses serfs, essaya de gérer du mieux qu’elle pouvait leurs maigres ressources, vendit plusieurs " trésors familiaux " pour acheter des vivres et passa l’hiver à s’assurer que tout allait bien, soigner quelques personnes, etc.

Au printemps, on murmurait qu’elle avait pactisé avec le démon et lorsqu’un animal mort déclencha une épidémie (à toute petite échelle) parmi le bétail, on murmura que c’était sa faute. Et aucun prêtre ne voulut se rendre chez elle, aucun prêtre ne voulut que l’âme de son père se repose. L’automne vint, elle s’obstina à vouloir les aider. Ils acceptèrent sa nourriture mais se signaient en la voyant. De plus, on murmurait que le duc de Guyenne avait besoin de troupes et on espérait qu’en découvrant ce qui se tramait (Daphné et non un fils, un lieu maudit, etc.), tout rentrerait dans l’ordre. Daphné pendant ce temps avait fait appel à une bande de mercenaires pour protéger ses terres de tout danger – et la défendre d’une éventuelle attaque. Les hommes logeaient dans des bâtiments extérieurs au château – c’était l’argent qui les intéressait. Pas les femmes (il y avait les paysannes)… et puis, ils étaient courageux mais pas téméraires. Il était de notoriété publique que les lieux (et les propriétaires) étaient maudits.

Au début de l’hiver, vinrent les gitans. Qui furent chassés du village. Ils finirent par demander asile à Daphné, qui accepta. Ils étaient une quinzaine, hommes, femmes, enfants, jongleurs et autres cracheurs de feu, voleurs et assassins. Elle les accueillit de bon cœur et ils demeurèrent en sa demeure jusqu’au printemps, malgré les rumeurs de disparition et l’agitation constante des villageois.

L’année suivante, ils revinrent, un peu plus nombreux.

L’année d’après, elle gagna définitivement leur amitié. L’un des leurs fut capturé par des fermiers et autres serfs effrayés – soi-disant un démon, une créature de Satan. Ils l’avaient enfermé dans une grange et projetaient d’y mettre le feu. Avec eux, une troupe d’hommes venus de Bazas.

Daphné entra dans une colère noire. Ces gueux qui avaient refusé son amitié, la traitaient comme une sorcière, se signaient lorsqu’elle passait devant eux alors qu’elle s’était toujours efforcée de leur procurer un certain bien-être osaient défier son autorité et bafouer son hospitalité, la trahissaient en s’alliant avec des rustres avides de pouvoir. La lutte fut de courte durée. Deux de ses meilleurs faucons l’accompagnèrent au combat. Elle chargea sur le cheval de guerre de son père, traversa la foule au triple galop, enflamma leurs demeures et défonça la porte de la bâtisse. La victime avait été attachée à une poutre. Il semblait en très mauvais état et avait été visiblement blessé à plusieurs endroits. Daphné le libéra, la jeta en travers de sa selle et retourna chez elle. Et au début du printemps, parce qu’elle savait que les paysans reviendraient avec une armée, elle abandonna sa demeure et partit avec eux.


La tumultueuse histoire de Daphné avait attiré l’attention de plusieurs personnes. Aldéric de Gascogne, du Clan Ventrue et son infant Guillaume de Pierre Gallois.

Un Toréador, qui fut fasciné par le potentiel " lyrique " de l’histoire et la beauté de Daphné (Guillermo Nunez)

Aldéric partit sur ses traces, la rattrapa et l’arracha à ses amis, en fit une goule et partit avec elle vers le sud.

Mais finalement, c’est un Brujah, Agilus, qui devait l’étreindre.

Daphné, devenue Daphnys, n'avait pour ainsi dire jamais connu "l'humanité" - les seuls moments de plaisir, de joie et de rires partagés qu'elle avait vécu, c'était avec les Roms. C'est donc tout naturellement qu'elle abandonna sa nature mortelle et embrassa la "via regalis" (en gros, une moral très féodale, prônant le fait qu'il vaut mieux être roi chez les damnés qu'un esclave prisonnier d'une nature humaine, très "machiavel" dans l'esprit - et surtout, prônant l'autodétermination : être son propre roi)... C'était donc une barbare, très belle certes mais quand même barbare. La première année de son apprentissage, Agilus et daphnys croisèrent la route d'un shilmulo (vampire rom) du clan ravnos, Beshklayo. Beshklayo se prit immédiatement d'affection pour daphnys et aujourd'hui (après 700 ans d'existence) elle le considère comme son frère.

Voilà...
En 982/3 (je ne sais plus), Agilus emmena Daphnys à Barcelone, dirigée par un prince lassombra (c'est a dire des vampires à la giovanni villanova qui manipulent les ombres). C'est là qu'elle s'installa, développant une inimitié immédiate avec certains vampires (Antonio - un ancien Ventrue - noble dans le sang et les pouvoirs - et quelques lassombras par la même occasion) et une affinité avec d'autres. Notamment un mathusalem, Iago ( très vieux et très puissant vampire), Calderon, un nosferatu (comme le nom l'indique) sire du perso de tom, et - ça a son importance Ambéric, du même clan qu'elle, une sorte d'ours guerrier peu bavard et surtout, surtout tueur de démons...


Ce qui m'amène à une digression : Agilus, physiquement, ressemble au vieux viking du 13ème guerrier..; Cheveux blancs, peau d'ours... Bref, un barbare, un vrai, du style à poser ses cojones bien en évidence sur la table et coller une baffe (rhédibitoire) à quiconque viendrait le défier, à traîner avec des gangresl (vampires très bestiaux, surtout à l'époque), asséner des phrases du genre si tu veux te vêtir d'une peau d'ours, il faut que tu le tues toi-même", "ce qui est important, c'est de se forger soi-même un chemin dans le monde et de ne rien devoir à personne", et j'en passe... Bon, imginez donc ma ch'tite daphnys, qui se ramène à Barcelone et est "l'infante d'Agilus"... Pas de cojones à mettre sur une table, pas de barbe ni de poils... Ben mine de rien, ça l'a onbligée à se dépasser constamment pour ne pas décevoir son sire et également arriver à être daphnys et non pas simplement "la fille d'Agilus" ...

Bref, peu de temps après, elle rencontrait deux autres jeunes vampires : mencius, infant de Calderon du Clan Nosferatu et "el O" un Ravnos infréquentable. Ces trois jeunes vampires avaient été choisis d'une certaine manière par le destin - en fait se sont retrouvé au centre d'un conflit entre deux anges, l'un véritble ange déchu, l'autre "angette" bannie pour être tombée amoureuse de la mauvaise personne... D'ailleurs, c'est au fur et à mesure que daphnys a appris des choses sur cette terrible histoire qu'elle a commencé à douter de Dieu : l'amour n'est pas un péché, alors pourquoi les avoir punis... bref...

Après maintes péripéties durant lesquelles Daphnys et ses compagnons combattirent un démon, déjouèrent les plans de Baalis (vampires ayant pactisé avec des démons)... Il s'est avéré qu'un Nosferatu, pablo, était a l'origine de nombreux drames en ville - et était en fait un Baali. Démasqué, il a malheureusement pu fuir et....

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com


Dernière édition par le Ven 11 Nov - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Jeu 10 Nov - 13:42

La vengeance de Pablo… et celle d’Askarus
(Askerus : retenez bien le nom de cet ancien Baali, il sera l'ennemi de Dphnys jusqu'à sa mort en 1230)

Pablo (il habitait le quartier Vendedor) a fait en sorte que El O, Mencius et Daphnys soient respectivement accusés de meurtre, complicité de meurtre et tentative d’incendie (du palais de Marcus - retenez aussi le nom de cet ancien Lassombra, digne d'un Lorenzo dans ses manipulations). Les anciens de barcelone ayant décidé (une partie du moins) de leur accorder la présomption d’innocence ils furent embarqués dans un jeu de piste qui devait lesmener jusqu’à Pablo (menace de brûler des villages)… et était destiné à tendre un piège à Ambéric.

Et oui, parfois, les jeunes vampires se laissent facilement manipuler - mais avaient-ils le choix ? Je ne crois pas....

Et pendant que plusieurs vampires - dont Calderon - essayaient d'aider Daphnys, Mencius et El O, d'autres essayaient de les enfoncer politiquement... Les Baalis n'étaient à leurs yeux que des outils, parfaits pour se débarrasser de vampires gênants. Mais bon...

Le temps pressait et il fallait retrouver ce fou sanguinaire - Daphnys se doutait qu'il y avait quelque vile intrigue derrière ce jeu de piste macabre, mais savait comment l'exprimer. le destin s'en chargea pour elle : Ambéric, l'ancien brujah tueur de démons les avait rejoints sur le lieu du rendez-vous, s'attendant lui aussi à un piège. Plusieurs baalis, une attaque de créatures démoniaques ou même de mortels sous influence... C'étit à cela que les vampires s'étaient préparés, pas à être prisonniers d'un gigantesque feu verdâtre à l'épaisse fumée... Alors même que El O se débarrassait de Pablo, Askerus faisait irruption au milieu des flammes (les baali ne craignent pas le feu ) et décapitait Ambéric. Ni Calderon, ni Daphnys, ne parvinrent à terrasser l'immonde vampire aux cornes démoniaques - et retournèrent à barcelone, tristemùent, portant l'épée et l'armure du défunt brujah.

Daphnys, durant très très longtemps, s'est sentie coupable de la mort d'Ambéric et ce, malgré ce que son Sire et le Prince de Barcelone (ramon vera - un lassombra totalement dévoué à sa cité et quelqu'un de très bien) lui ont dit. Avait-elle fait vraiment tout ce qu'elle pouvait ? N'aurait-elle pu tenter de convaincre ses compagnons et le vieux chasseur de démons d'agir de façon plus stratégique ? Doutant de ses capacités, Daphnys commençait lentement à "dégénérer" sur la voie du tyran - en gros, elle était bouleversée et son âme n'était plus en accord avec son coeur... Ce qui pour un vampire peut être fatal (ils deviennent peu à peu des bêtes assoiffées de sang)


Le sac de Barcelone

Un scénario épique fondé sur un fait historique : le sac de barcelone par les Maures, en 985. Aucune histoire d'amour pour le moment mais quelques faits héroïques....


Suite à l’infiltration d’une ou plusieurs taupe les Musulmans ont pu s’infiltrer dans la cité et surprendre tout le monde. Daphnys se dirigeait tranquillement vers le coeur de la cité quand elle a vu des flammes monter du port, puis une troupe de cavaliers maures qui est passée au triple galop. Comprenant ce qui se passait, daphnys s'est précipitée près du lieu le plus proche où résidait un vampire - Sonia Angélica, une Toréador (vampire artiste et esthète) assez peu guerrière. Arrivée sur place,elle vit une dizaine d’hommes, accompagnés d’un Assamite (vampire assassin sarrasin) aux mains couvertes de sang. n'écoutant que son courage, daphnys lança ses deux rapaces nocturnes p(cf le paragraphe "daphnys et les bestioles" plus tard) pour le distraire, se fraya un chemin à coup d'épée parmi les mortels et arriva à temps pour sauver la vampire des griffes de l'assassin. L’Assamite refusant de lâcher prise, Sonia étant gravement blessée… daphnys finit par déposer délicatement son fardeau sur un toit et trancher la tête à l'importun.

Après avoir mis le corps de Sonia à l'abri, Daphnys, cette fois accompagnée de son Sire Agilus (les cojones), prise d'un affreux pressentiment, fonça en direction de la demeure du Prince.
Marcus avait profité de la situation pour dominer ses serviteurs et pour attaquer Ramon vera. Sur place, il y avait déjà El O et Mireia Subira (la fille du prince), tout le monde a couru à l'étage – mais c'était trop tard, car Marcus venait de diabler (voler l'âme, ce qui permet d'acquérir de la puissance et plonge dans une sorte d'extase très highlander) son frère de sang. Folle de rage, Daphnys profita de l'état second de Marcus (et de la présence "distrayante" d'Agilus) pour frapper et réussit à l'immobiliser en lui plongeant un peiu dans le coeur. Mireia Subira décida alorsde laisser les anciens de son clan décider du sort de ce traître. Et c’est à ce moment que Mencius fit son apparition, apparition qui est encore aujourd'hui source de bien des polémiques. Imaginez la scène : un "vampire d'honneur" venait d'être détruit, tout le monde était tendu et Mencius, la bouche en coeur, qui accuse a demi mot Mireia Subira d'avoir détruit son sire.... Les choses ont failli très très mal tourner, mais "heureusement", cette même nuit, Antonio barcino (le vieux ventrue du début) avait décidé de se débarrasser de ces trois gêneurs (Daphnys, mencius et El O). Il les convoqua (appel mystique auquel on ne peut pas ésister) jusqu'à sa demeure et leur ordonna (en gros, il s'était rendu superbe, charismatique, beau et ténébreux ce qui fait qu'ucun d'es trois vmpires ne pouvait lui résister) de protéger sa demeure, quoi qu'il arrive... Comme par hasard, l'ennemi arriva peu de temps aprè, mettant le feu à la demeure et décidé à mourir au combat... Daphnys perdit à cette occasion le contrôle d'elle même et tomba dans une sorte de folie destructrice dont seule une lumière blanche et une femme ailée - une ange - la sauva...

Daphnys, cependant, était de plus en plus égarée, incertaine... Le nouveau prince, au lendemain des combat, deait lui donner une chance de reprendre "du poil de la Bête". Mireia, après la mort de son sire, décida de devenir prince de barcelone - il y eut en gros deux partis parmi les vampires, ceux qui étaient pour et ceux qui se rangeaient du côté d'Antonio barcino (un ennemi à l'époque vous vous en doutez) : après un duel entre les champions des deux prétendants, ilus "cojones" pour Mireai et un ventrue pour ntonio, Mireia monta donc sur le t^rone de barcelone, et décida de nommer des personnes à la tête de chaque quartier de la ville. Daphnys héista un moment avant d'accepter mais comprit vite que c'était peut-être là sa dernière chance de se montrer digne de la voie qu'elle suivait, de son sire, etc.




Mendo, nous allons arriver à un moment critique de ces brefs fragments de récits.... C'était en 1206, me semble-t-il en hiver. Daphnys avait déjà, ce me semble, à cette époque, monté un groupuscule secret destiné à traquer le démon et comprendre la prophétie des Anges (faut demander à Fabien)... Los Vigilantes.

Or, donc, en cette sombre nuit d'hiver, les trois compagnons - Daphnys, Mencius et El O avaient appris que plusieurs caravanes s'était faites attaquer sur la route de huesca et qu'il y a vait eu des massacres - chacun y ayant des des intérêts différents, ils décidèrent d'aller enquêter... Daphnys avait mis pied à terre et se frayait, essayant d'être attentive, un chemin à travers les bois quand, aux abords d'une clairière, une forme se dessina entre les arbres.



Que fait une jolie demoiselle seule dans ces bois ? me demanda l'apparition...
Mes compagnons eux, étaient demeurés discrets, l'un invisible de par ses pouvoirs, l'autre planqué une flèche à la main - et daphnys se surprit brusquement à penser plus à la survie de cet étrange personnage qu'au reste... "jolie demoiselle", il faut dire que jamais - sauf ramon de Zaragoza (un ami) nul ne l'avait complimentée ainsi ni ne l'avait traitée comme une "dame" (généralement les vampires pensaient plutôt à elle comme "l'infante d'Agilus, remplaçant instinctivement la paire de seins par des cojones) ... C'est à ce moment là que daphnys est tombée amoureuse. Elle ne s'en est même pas rendu compte - elle savait simplement qu'il devait vivre et qu'il était important qu'ils puissent discuter... Ce qu'ils firent, parce que ces loups garous (et oui, ils étaient trois eux aussi) traquaient les mêmes criminels qu'eux. les brigands - à la solde de vampires du genre de Marcus et certains, infernalistes, les "nouveaux alliés" finirent par en venir a bout...
Fin de l'lliance, retour à barcelone.
Et Daphnys s'interrogeait - pourquoi ne cessait-elle de vuloir retourner dans la foret ? Pourquoi était-elle hantée par le visage du loup garou ? avait-il usé d'un charme sur elle ? D'un pouvoir bizarre (les vampires sont tout à fait capables de faire ce genre de choses) ? Perplexe, elle fit part de ses inquiétudes à deux de ses plus proches ams : Mina, une vampire très humaine et très douce que daphnys avait pris sous sa protection (en d'autres temps, d'autres lieux, elles seraient certainement devenues amantes) et guillermo Nunez, le toréador troubadour qui s'était intéressé à elle de son vivant et depuis était devenu son ami : les deux vampires, amusés et perplexes, eurent le même diagnostic : Daphnys était bel et bien amoureuse.
Décidée à prendre les choses en main - c'est à dire "se rendre maître et possesseur de ce sentiment", en d'autre termes, assumer - Daphnys se rendit donc quelques temps plus tard dans la forêt - pas les mains vides, puisqu'elle voulait proposer aux garous de s'allier pour combattre les dmons (en fait les garous combattent de leur côté une entité appelé le Ver, un genre de principe destructeur, chaotique et amenant la corruption et la pestilence)... Plus facile à dire qu'à faire puisque les vampires et les loups garous sont des ennemis ancestraux. Ce qu'elle comprit - en discutant avec l'alpha des loups garous, un guerrier nommé Juan, c'est qu'elle ne pouvait se rapprocher d'eux, car cela leur arait porté préjudice (on fricote pas avec l'ennemi) mais cependant, les loups garous étaient prêts à faire une alliance ponctuelle contre le mal - et c'est tout. Daphnys ne revit qu'une seule fois, avant 1222, Marco - une entrevue brêve, ou bien entendu, elle fut incapable de dire quoi que ce soit et qui se résuma par un échange poli de'informations sur les vampires et les loups garous (mode de vie comparés, etc.)
Divers événements, durant ces années, firent que la route de daphnys croisa plusieurs fois celle de lycanthropes - mais cette fois ceux qui étaient installés en ville : ils combattirent ensemble des vampires sorciers et des loups garous corrompus (comme les baali chez les vampires)... Puis, une nuit, Daphnys qui était toujours amoureuse décida de revenir dans l forêt, de savoir ce qu'était devenu marco luna Azul (donc le loup garou en question). L'atmosphère était ourde, malsaine dans la forêt. Elle passa la journéedans les ruines d'un village et à la nuit, rencontra juan, l'alpha de la meute qui lui apprit que leur sanctuaire avait été attaqué par des créaures du ver (entités maléfiques, garous corrompus, démons, etc.) et que Marco et lui-même étaint les seuls survivants
D'autres meutes llaient venir les aider à se battre contre le mal, mais lui n'aspirait qu'à mourir au combat (un guerrier, quoi)... Et Marco, qui n'avit pas beaucoup changé en 16 ans était désespéré - Daphnys demeura quelque heures avec lui parvint à le convaincre de vivre (je ne sais plus trop quels arguments elle employa mais je me souviens très ben qu'elle lui prit la main). Ne pouvant pas les aider, elle dut se contenter d'attendre... Enfin, lorsque la bataille fut terminée, un loup garou de barcelone vint la trouver et lui indiqua où trouver marco, qui avait survécu et l'attendait pour lui raconter le combat (en fait, il lui montrea via des "images" inscrites sur sa cuirasse, un peu comme un film). Malheureusement, l survie avait un prix : il avait été jugé responsable de l'attaque du sacntuaire par ces démons et banni de la société des loups garous, à leurs yueux, il n'était plus rien (c'est injuste, n'est ce pas ? mais c'est que les garous ne sont pas en reste pour les vacheries politiques)... Daphnys lui avait promis de lui montrer pourquoi cela va lait la peine de continuer. Elle l'emmena donc jusqu'à son refuge au milieu des bois (pas les mêmes que ceux des garous), près de grottes où s'ébattaient de petits oursons - le côté la vie continue. Un peu maladroit peut-être mais c'était important pour elle, et c'était sa seule mnière d'exprimer sa compassion. C'est ce soir là ou un peu après qu'ils eurent de vraies discussions, elle comprit que pour lui, elle était "une entrave au cycle de réincarnation", rien de plus qu'un monstre enveloppé dans en cops de belle apparence. Qu'elle était à ses yeux une créature du mal... Il le lui dit, presque en ces termes et seul l'amour qu'elle éprouvait pour lui et son habitude de maîtriser parfaitement ses "pulsions" firent qu'elle ne devint pas folle ce soir là.

Imaginez, une vampire qui ne comprend déjà ps trop le concept d'amour, qui est un peu idéaliste, qui n'a aucune expérience "humaine" et qui tombe amoureuse de la seule personne a lui avoir témoigné de l'intérêt courtois, qui se trouve rejetée et traitée de monstre par cette même personne...
Les vampires du clan nosferatu étaient/ sont mal considérés pr les autrs vmpires en raison de leur laideur monstrueuse. Daphnys n'avait jamais eu ce genre de préjugés mais ce soir là, se senti vraiment pareille qu'eux.


Avec le temps, cependant, Marco et daphns parvinrent à se lier d'amitié ( a défaut d'autre chose). Bien sûr, daphnys n'avoua jamais à Marco qu'elle l'aimait - et quand il sentit son heure arriver, elle se contenta de lui dire adieu, et de le laisser partir. Mais durant longtemps, durant tout le temps qu'elle demeura à barcelone, elle alla se promener près de la cabane ou il avait vécu tant d'années...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Jeu 10 Nov - 13:44

j'avais fait le meme message en meme temps :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Jeu 10 Nov - 13:54

j'ai zappé vos commentaire mais n'hésitez pas, hein ? pale

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Jeu 10 Nov - 15:38

study Ex-ce-ll-ent.
De quoi mieux comprendre les "erranes" (les guillements ont une importance) de Daphnys. Love :geek:

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Ven 11 Nov - 1:08

Love ??? :?: C'était voulu, Lace ? affraid

Bon euh, Mendo, c'est toi qui l'a voulue cette histoire et tu n'es même pas là!!! No

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Ven 11 Nov - 13:03

Nous revoilà donc en 985, avec une chtite Daphnys toute nouvellement barona (consejera - en bref, primogène) d'un barrio de barcino : el barrio del Sol. Bien placé, il faut dire, puisque ouvert au commerce aux aux baladns, aux voleurs de tous poils... Pour une vampire fanatique de contes et de voyages, considérant qu'elle a une dette de vie envers les gitans/ rms/ tziganes/ gens du voyage... Le quartier idéal! Quartier qu'elle s'efforcera de faire prospérer durant les quelques 250 ans passés à ce poste : création d'une fiosse sceptique (et d'un charnier à l'extérieur du quartier - non n'importe où), création d'un "centre vétérinaire" / hospice (accueillant d'un côté les animaux pour soins, referrage, etc et de l'autre les vagabonds et indigents pouvant profiter de soins et d'abri et de nourriture en échange de travaux d'intérêt public)
Suivra la rencontre avec Mina... la prochaine fois

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Ven 11 Nov - 14:02

Je te rassure ; Mendo ne va pas tarder à lire ton post...

Pour l'histoire vace le loup-garou, c'est triste...
Fab' : T'as été méchant !!! pale

Et J'attends la suite avec Mina....
Revenir en haut Aller en bas
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Ven 11 Nov - 17:28

Layleen a écrit:
Je te rassure ; Mendo ne va pas tarder à lire ton post...

Pour l'histoire vace le loup-garou, c'est triste...
Fab' : T'as été méchant !!! pale

Et J'attends la suite avec Mina....
Mais je suis TOUJOURS tres mécahnt Twisted Evil c'est ma marque de fabrique :darkviol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Sam 12 Nov - 11:03

pandore a écrit:

Bon euh, Mendo, c'est toi qui l'a voulue cette histoire et tu n'es même pas là!!! No
Désolé miss, je ne peux que me confondre en bien plates excuses
Embarassed Embarassed Embarassed
enfin si j'en ai une et elle est véridique farao :
si je te dis problême technique sur un autre site ou c'est assez fréquent ? pasque jeudi matin j'ai essayé comme un fou de répondre à ton sujet et 2 fois ma réponse est partie dans les oubliettes, et pis après j'ai oulié de poster par ici...
Mais quand même je suis impardonnable...

J'avoue que je suis bien triste pour Daphnys car même si les garous et les vampires ont une haine ancestrale, il l'a traité vraiment comme une fiotte et c'était pas élégant !
Bouh le blaireau !
J'imaginais la pauv' 'tite Daphnys repasser quand même à côté de la cabane en repansant à son ancien amour et au fait qu'il l'a pas aimé... grr ce que la non-vie est mal faite...

mais peut être erre t'il à Post Mortem ? Grâce à ce monde bizarre, il y a toujours un moyen de retrouver ceux qu'on a aimé, d'autant plus que pour moi, les vampires peuvent bénéficier d'une solution (assez radicale bien sûr) pour se rendre dans le monde des morts et vu que lui aussi est mort, rien ne pourrrait plus les empêcher de s'aimer en tant que pures âmes ? non ? Rolling Eyes
bon ok j'extrapole, je sors... Embarassed

En tous les cas j'ai beaucoup aimé ton histoire, vraiment complète et j'atttends la suite des aventures de Daphnys, à moins qu'elle ne décide (sous forme de nouvelle pitêt) de tenter de retrouver son aimé dans une enclave de Post Mortem ? Twisted Evil

La suite ! La suite ! king (j'adore mon emoticon de roi des quote !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 16:13

EDIT Admin : INTERDIT A LACENAIRE --> sur Mina(thanks :P

Euh... Comment dire... No Post mortem ne conviendrait pas à Daphnys - elle a trop de choses à accomplir ici bas. Quant à Marco, il a sans doute déjà depuis longtemps rejoint le royaume de ses ancêtres (du moins je l'espère) et est devenu le tuteur spirituel d'un de ses descendants - du moins c'est ce que Daphnys lui souhaite. Aimer quelqu'un c'est le laisser vivre et être libre de ses choix, non ?
Quant à Mina...

Elle est arrivée au début du 12ème siècle à Barcelone, vampire du clan Ventrue (les "nobles" au sang "noble" et au comportement... Bref,en archétype S7M entre Léon Alexandre et Sandoval) belle, triste et douce - inexplicablement, Daphnys a eu envie de se rapprocher d'elle - l'attirance pour le contraire peut-être... D'autant que Mina ne semblait pas intéressée par la politique vampirique ni très aimée par les gens de son clan - ce qui l'intéressait, c'était les mortels - elle suivait la voie de l'humanité (et la suit encore) c'est a dire un code moral visant à la rendre plus "humaine" encore que les humains... Doucement Daphnys et Mina ont commencé à se rapprocher - pour la première fois de sa non-vie, Daphnys avait UNE amie (Guillermo Nunez, Beshklayo et Ramon de Zaragoza sont des vampires mâles, rappelez vous), quelqu'un avec qui elle pouvait ôter ces "cojones portatives" qui lui servait automatiquement de bouclier avec les autres (même avec son frère Beshklayo - ce ne sont pas les mêmes rapports) et être d'une certaine manière plus féminine ou plus fragile que d'habitude... Jusqu'à la nuit où Mencius (le perso de Lacenaire) vint trouver daphnys pour avoir des renseignements sur Mina - "on" l'avait chargé de la suivre... Les "cojones" de Daphnys ont immédiatement doublé de volume et elle a bien fait comprendre - je crois de manière assez brutale verbalement que Mina était sa protégée et que, en gros, le premier qui la touchait de quelque manière que ce soit s'en prendrait une... (tout en finesse). Intrguée et inquiète, Daphnys se rendit auprès de Mina pour l'avertir - et savoir qui et pourquoi chercherait à la faire espionner.
Le secret de Mina (à ne pas mettre entre toutes les mains...)
Le sire de Mina, Sarah, ambassadrice vmpirique d'Oviedo à Barcelone, est de religion juive et a choisi une descendante dans cette communauté. Seulement, Mina ne l'était pas vraiment - elle était le fruit des amours d'une juive et d'un goy (non juif)... ce qui religieusement parlant fait qu'elle est juive, mais "racistement parlant" en fait une "sale goy" chez les juifs et une "sale juive" chez les chrétiens... Bref, une nuit, une Lamia (vampire femelle en général servant de garde du corps à des Capadocciens mais bon... Disons que ces vampires sont liées à la mort et ont comme faiblesse d'avoir une morsure empoisonnée et contaminée) l'a agressée pour cette raison, Mina a perdu le contrôle, est entrée en frénésie (sa Bête intérieure a pris le dessus) et elle a commis l'Amaranthe sur cette lamia (elle l'a détruite en aspirant son sang et son âme) - depuis, elle cherche d'une certaine manière la rédemption, ne se nourrit que sur des mourants, etc. Mais avait été exilée de la ville...
Ayant appris cela, Daphnys alla trouver le prince Mireia Subira et expliqua que Mina était sous sa protection (cette fois officiellement) - Mireia précisa à daphnys que c'était elle qui avait demandé à Mencius de suivre Mina (elle voulait des renseignements sur cete trop discrète vampire) et Daphnys (femme de parole s'il en est...) lui dit simplement que le secret de Mina ne menaçait en rien barcelone et de lui faire confiance...
Le temps passa, les deux vampires se retrouvant régulièrement - Mina aida Daphn ys à comprendre ce qui lui arrivait quand elle tomba amoureuse de Marco Luna Azul... Jusqu'en 1230 ou Mireai Subira, victime d'une attaque de vampires démoniaques (Baalis) vit son âme emprisonnée dans une pierre de sang... mais ceci est une autre histoire). Une très ancienne et très puissante ventrue désigna aussitôt volontaire un régent du clan Tremere (des vampires sorciers à l'époque très mal vus à Barcelone parce qu'ils chassaient des vampires pour en faire des gargouill;es et détruisaient les lieux sacrés des loups garous) et comme conseillers.... ntonio (si, l'ancien ventrue qui a voulu tuer daphnys et mencius lorsqu'ils étaient tous jeunes) et son frère de sang Orlion (une râclure dégénérée criminelle)...Peu de temps après, Daphnys faisait déménager Mina à l'abri dans son barrio et montait un "coup d'état", lequel s'est passé presque sans violence d'un point de vue vampirique, on a juste fait un passage dans un monde parallèle pour assister à la dernière bataille entre les deux anges - c'est le "méchant" qui a gagné)... Daphnys est donc devenue prince et sous son "règne" Mina a donc pu bénéficier de son entière protection ce qui était bien, mais en même temps... Vous avez des ennemis, ils veulent vous atteindre, ils frappent vos alliés... Après de longues et pénibles négociations, Mina étant terrorisée à l'idée de partir dans la cambrousse, Daphnys a réussi à l'envoyer à Madrid - elle était assez triste de devoir se séparer de son amie, mais préférait la savoir en sécurité... Quelques années plus tard - cinquante ans peut-être, en plein chaos, des bandes de vampires errant attaquant les cités et autres, Daphnys dépêcha sa goule (serviteur immortel) auprès de Mina pour la protéger - il se scrifa mais elle survécut... Qyuelques années plus tard, en 1493, les vampires étaient divisés entre la Camarilla et les rebelles (très organisés...), les fondateurs de plusieurs clans avaient été détruits et il fallut aller chercher Mina, en danger de mort (le seigneur de Madrid faisant partie des "rebelles")... Daphnys et son chevalier, carlos, l'amenèrent au Portugal et depuis, les deux vampires ne se sont pas revues - mais correspondent...
Je pense que l'époque eut été différente, Daphnys eut été un peu plus à même des choses de l'amour, ces deux la seraient devenues amantes - en tous cas, à défaut, elles sont amies et si Mina a su apporter à daphnys un peu de féminité et de douceur, Daphnys, elle a donné à Mina - en tous cas je pense que c'est quelue chose dans ce goût là - la volonté de "vivre".

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 16:27

Lacenaire tu peux reprendre Cool

les histoires de relatonnels vampiriques sont compliqués, sur d'autre parties j'ai du en gérer avec d'autres vampire.... tres compliqué alors pour ma défense sur une chronique aussi longue dans le temps j'avais mis quelques barriere.... bon , mea culpa j'ai promis de faire des efforts amicaux - sentimentaux a Pandore poure la suite pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 19:43

C'est trop beau. Sad
Et t'es sûr que tu n'as pas possiblilité de revoir Mina et de vous aimer toutes les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 22:00

Fab, je sais que certains rapports pjs pnjs sont parfois éprouvants - mais d'un autre côté, n'et ce pas ce qui a inspiré Lettres aux ténèbres ? MMMH ? Rassure toi je ne t'en veux pas du tout d'avoir barré quelques temps ce côté là.... et que tu tiendras ta promesse!!! :flower: :bav:

Layleen, pour le moment, Daphnys est partie en Nouvelle france (Québec), nous sommes en 1720... Qui sait, peut-être qu'elles se retrouveront plus tard, mais pour le moment, elles se contentent d'une correspondance sporadique. Et puis je ne suis pas sûre que Mina et Daphnys passent à l'acte un jour - telles que je vois les choses, tout ce qui a été ressenti - en tout cas du côté de Daphnys - n'était absolument pas analysé, comme on pourrait le faire maintenant et mina, même si elle a analysé et ressenti quelque chose pour daphnys, est bien trop humaine pour passer à l'acte (au moyen âge deux femmes ensemble c'était mal). Maintenant, avec les siècles je pense que cette attirance s'est transformée en amitié... Mais rassure-toi, Daphnys a eu une autre pulsion d'attirance pour quelqu'un... Assez en "diagonale" et assez brêve en fait...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 22:10

Daphnys n'est en fait qu'une humine victime de la via regalis....sentimentale mais ayant ses devoirs de seigneurs devant passer avant tout...du coup bah c'est pas facile a gerer Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Dim 13 Nov - 22:30

fablyrr a écrit:
Daphnys n'est en fait qu'une humine victime de la via regalis....sentimentale mais ayant ses devoirs de seigneurs devant passer avant tout...du coup bah c'est pas facile a gerer Laughing

:P Laughing exactement! (pandore voleuse de l'avatar du fab)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Lun 14 Nov - 12:13

Si Fab a jusqu'à présent laissé de côté le relationnel/ sentimental entre pjs/pnjs, il n'en a pas moins développé des relations intéressantes entre ses pnjs. Si j'analyse la chose, en fait, des relations antithétiques et complémentaires, sur un thème de cuynisme assumé....

Antonio et Angela Cartana
Antonio, ancien Ventrue (c'est bon, vous suivez ? Toujours celui qui a essayé de nous tuer) est issu de la Rome antique et fut l'un des premiers princes de Barcelone - selon lui son fondateur ( amoins que ce ne soient les Brujah, d'ailleurs... ). Avec le temps, il s'est vu évincé du trône (gloups le côté "noble" en prend un coup) et en conflit direct avec les Brujah, puis les Lassombras... Bref, des siècles de complots pour retrouver son pouvoir perdu, d'intrigues et de crimes (il est responsable de la mort - lui, entre autres - d'une mathusalem brujah) l'ont conduit à un brin d'amertume... Aussi, quand Angela cartana, jeune Brujah enthousiaste vint le trouver pour le questionner sur l'histoire de la Rome antique, le vampire en profita : c'était là l'occasion rêvée de se faire un pion à peu de frais et d'humilier le clan Brujah - il a fait de Angela son esclave, en la liant par le sang (en gros, boire trois fois le sang d'un vampire fait de vous son esclave + crée un lien de dépendance) et en utilisant ses pouvoirs pour manipuler son coeur et son esprit, faisant d'elle une marionnette complètement soumise à sa volonté etprête à trahir son clan pour lui plaire...
L'aimait-il ? Il la trouvait - c'est mon avis - utile et décorative, mais dut revoir leuir relation quand son frère de sang, Orlion (et amant), amoureux de lui refit surface et fit des crises de jalousie... Bizarrement, Angela et Antonio sont en vie, l'autre non...
Quoi qu'il en soit, cette relation Antonio/ Angela prit fin lorsque par un "miracle angélique" tous les liens de sang de la cité furent effacés. Angela se réveilla d'un long cauchemar et durant les années suivantes - peut-êtree encore maintenant - fit tout ce qu'elle put pour nuire à Antonio... La jhaine, je suppose remplacant l'amour


Ormondo et Pandora
Chevlaresque jusqu'au bout des onglers, héroïque, courtois, cultivé, raffiné, intelligent, poète - en un mot, parangon de chevalier de contees de fées (beau en plus)... Le caballero Ormondo chercha longtemps sa dame et la trouva en la personne de Pandora, une vampire de son clan (Toréador - artistes fascinés par le beau) qui en quelques années devint Sa dame - au sens chevalier du terme bien sûr... Leur amour pur, profond, véritable, le fait que chacun soit l'âme soeur de l'autre :flower:
était assez unique à Barcelone, mais je crois - là, je m'avance peut-être - que cela posait des problèmes au chevalier, qui se trouvait écartyelé entre sa loyauté envers la ville (et le prince) et son amour, sa dévotion pour Pandora.
Le destin s'est chargé de mettre à jamais un terme à son dilemme puisque Pandora est morte lorsque les démons ont envahi Barcelone (la nuit ou Daphnys est devenue prince) etont tué Pandora. Désespéré,n le caballero s'est plongé en torpeur pendant quelques années après avoir accompli un dernier geste envers son amour morte : donner le baiser vampirique à sa servante immortelle ...
Il est sorti de toprpeure, tout dévoué àç une nouvelle cause : la justice, mais cela m'étonnerait qu'il puisse un jour aimer de nouveau.

Ce qui m'a attristée, dans cette histoire, c'est de voir souffrir ormondo sans pouvoir l'aider.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Lun 14 Nov - 12:35

c'est dur le monde des ténèbres non Twisted Evil bon ok c'etait facile. Ces histoires sont assez vrais, et m'ont surtout permis d'accentuer un decor sombre... voici quelques tetes des pnjs cités au dessus. (comme beacoup je pioche dans les images des films et autres)

Angela Cartana


Gulfrez


Antonio Barcino


Jose (clan nosferatu)

voila pour l'ionstant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Lun 14 Nov - 13:50

chuis un peu à la boure, je vais me lire tout ça ce soir ! (et répondre bien sûr ! cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1928
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Lun 14 Nov - 14:19

Chaque décennie mon Frère de Sang, José, change de tête :o
Mencius et lui ont très peu de points communs; c'est un meneur d'homme dans la plus pure tradition, d'une puissance de volonté (et de bras) sans commune mesure (à mon avis). Il a placé la plupart de ses billes dans le mercenariat... tandis que Mencius est petit, effacé, ne frappant que de dos - si possible - et solitaire dans l'âme.

C'était juste pour dire... :joker:

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Lun 14 Nov - 15:55

mendoza a écrit:
chuis un peu à la boure, je vais me lire tout ça ce soir ! (et répondre bien sûr ! cat
pas de problème mendo!!! cyclops

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Interdit à Lacenaire sauf avis contraire de fab   Mar 15 Nov - 13:44

Mais la plus belle - dans le genre tordu...

Iago le neutre - entre Helena et Callisti

Iago était un vieux chevalier, barbu, hirsute et courageux qui, au temps des wisigoth, sauva la non-vie d'une mathusalem Toréador, Hélèna (Hélène de Troie si vous préférez, avec la puissance d'une demi déesse)... Pour le remercier, la dame fit de lui son infant, ravie de le savoir épris... Jusqu'au jour où sa plus grande rivale, Callisti di Castillo (même puissance, même clan) battit des cils en présence de Iago, et paf... préence, lien de sang et voilà notre chevalier déchiré entre deux dames, les aimant toutes les deux tout en étant conscient d'être un jouet entre leurs mains...
Pour éviter que d'autres patissent de ce double amour, Iago prit l'habitude de ne amais prendre parti, de ne jamais s'impliquer dans la politique de Barcelone (sauf extrême urgence) pour ne pas que la cité subisse les foudres d'une ou l'autre dame.
Cela lui coûta à mon avis pas mal d'alliances car les vampires, tout en étant relativement passifs, supportent très mal qu'on ne les aide pas...
Il dut pour échapper à ce dilemme de coeur rester en torpeur (sommeil vampirique) durant deux cents ans et à son réveil, tenta de se consacrer - avec succès cela dit - àdevenir le leader de la voie de l'humanité à barcelone : au moins un domaine neutre...
Il ne fut débarrassé de ses liens de sang qu'au moment où Daphnys devint prince de Barcelone et que l'ange déchu vainquit son amante
Même alors, s'il était libre de tout lien de sang, il demeurait son coeur...
On ne se débarrasse pas deux deux amours comme ça...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
mendoza
Cleaner de silence
Cleaner de silence
avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Mar 15 Nov - 14:25

Je n'ai jamais vu un seul perso amoureux de 2 personnes en même temsp vous pouvez me croire :P ça n'existe pas Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

En tous cas pour Daphnys et Marco je suis entièrement d'accord avec toi, on ne peut pas choisir pour les autres et il a le droit d'aller veiller sur ses ancètres.
Ma proposition tenait juste en un 'ti scénar indépendant, rien de plus, et apparemment Daphnys a beaucoup de choses à faire sur notre belle terre.
En tous els cas, l'avantage avec les petites explications que tu insères sur les clans, c'est que je comprends à peu près qui est qui.

Pour Daphnys et mina on verra bien à un moment ou à un autre si le côté très humain de Mina résistera à ses sentiments pour Daphnys, j'espère que tu auras tes réponses très vite !

Je posterai la suite tout à l'heure concernant Antonio and co cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Mar 15 Nov - 15:45

Ok... Laughing

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   Mar 15 Nov - 21:45

La tete d'Helena c'est ca :

pour Ramon de Zaragoza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vampire Dark Ages ]Pintura de la Muerte - vu par Daphnys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [2 Tables] Vampire - Dark Ages
» [vente] jdr - vampire dark ages & autres
» Campagne Vampire, de Dark ages à ère victorienne
» Dark Ages : Assamite Chronicles - par Reno
» [ANNULEE] Vampire l'Age des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Monde des ténèbres :: Vampire-
Sauter vers: