Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sousdal saison 2 - du côté des joueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 17 Aoû - 17:07

il me faut juste le matos pour Wink c'est tout

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 11:26

Ce qui me fait penser, d'ailleurs, que tu ne m'as pas imprimé ladite liste.

study

A
la Saint-Elmo, il faut faire des offrandes à la mer, sinon, on risque
malédiction et malchance... malgré un rêve assez troublant, je me suis
réveillée d'assez bonne heure ce matin là - assez pour écrire un petit
sonnet pour l'océan. tout la maisonnée y est donc allée ensemble - cela
me semblait important de faire quelque chose avec les quatre petits et
petites.
Après cela, je me suis rendue au conseil des Vyeche. Ce
n'était pas le gouverneur, qui président notre petite assemblée, mais
Vaclav Lorenz Esquilyitch, le sénéchal. Vaclav paraissait assez peu à
l'aise - manque d'habitude ou sujets fâcheux ? La date du festival a
été arrêtée au mois de Corantine prochain, une taxe marchande va être
mise en place et le Knias a décidé de prendre sur ses propres grivnas
pour construire une muraille. Soit.
Est venue la lettre - cosignée
par la plupart des courtisanes de la ville - c'est à dire, en dehors
des Mondavi et d'Andrea, qui est pieds et poings liés. Rien moins,
donc, que trois maîtresses, une compagnon et une apprentie...

À Bogdan Khmelinkisirov, gouverneur de Soudal
À l’attention bienveillante du conseil des Vyeche

Votre Excellence,
Noble assemblée,

Il
y a deux mois, deux courtisanes de la principauté Mondavi ont ouvert
une « maison ». Nous autres courtisanes avions, comme la plupart des
citoyens de Sousdal, suivi l’évolution de ce projet avec curiosité et
un brin d’impatience. Nous espérions à vrai dire y trouver les échos de
nos traditions vodacci. Aussi, nous nous sommes rendues avec
enthousiasme à l’inauguration du bâtiment.
Ce que nous y avons
découvert, hélas, nous a profondément choquées. Nous attendions les
subtilités d’une École de renom, peut-être un peu de théâtre ou une
exposition de masques, nous n’y avons trouvé que mauvais goût criard et
vulgarité. Nous attendions la délicatesse de dames bien éduquées, nous
n’avons trouvé que deux charcutières vantant leur pâté comme sur un
marché. Ce soir-là, trois jeunes filles ont été jetées en pâture comme
de vulgaires marchandises. Pas une fois, les maîtresses de cette maison
ne se sont souciées de présenter au monde une harpiste de talent, une
comédienne ou une jeune artiste dotée d’un beau brin de voix. Non, ce
qui a été montré, étalé, n’étaient que des corps – de la chair fraîche.

Heureusement, Matushka a permis que ces trois apprenties de l’École
Mondavi échappent à une prima nocte indigne et puisse faire leur place
en ville, non comme objets mais comme êtres humains.
Depuis deux
mois, nous entendons les rumeurs du mécontentement des femmes de
Sousdal, choquées de l’existence d’une telle demeure. Depuis deux mois,
nous devons vivre avec la honte de cette demeure qui déshonore notre
profession.
Courtisane n’est pas le diminutif de prostituée de luxe.
Courtisane est une profession.
Courtisane
est un art qui s’apprend, se travaille et sollicite au moins autant
sinon plus, l’esprit que le corps. Comme l’a écrit Veronica Ambrogia
dans l’une de ses plus célèbres Lettres :
La profession de
courtisane exige certes d’une femme qu’elle soit belle et ait du style,
mais surtout qu’elle possède de l’esprit, soit cultivée et douée dans
de nombreux arts.

Veronica Ambrogia a créé le style d’escrime
actuellement le plus populaire de Vodacce et c’est pour cela, ainsi que
pour son intelligence brillante, qu’elle est connue – non pour ses
compétences d’ordre plus intime. Comme la dame Ambrogia, les
courtisanes sont recherchées pour leurs talents divers – nous avons
évoqué la musique, mais la danse et l’érudition en sont également
partie - et pour leur compagnie.

Car la plus haute vertu ne se trouve pas dans un corps
Mais dans la vigueur d’une âme et d’un esprit


Aujourd’hui,
le manque de jugement – à moins qu’il ne s’agisse de mépris envers la
cité de Sousdal, envers leur École ou leur sororité – met en cause
l’honneur de notre profession.
Votre Excellence, noble assemblée, il
n’y a pas de « maisons » en Vodacce. Il y a des « écoles ». Il n’y a
pas de ventes aux enchères mais des prime nocti. C’est pourquoi nous,
courtisanes de Sousdal, joignons nos voix à celles qui demandent la
fermeture de cette maison.
Pour l’offense qui a été faite à la
ville, nous suggérons que le bâtiment soit laissé à la cité de Sousdal.
Nous demandons, en réparation de l’insulte faite à notre profession que
ce bâtiment soit transformé en Accademia, ce qui permettra d’éviter les
initiatives malheureuses appuyées par l’argent, et non le discernement.
Par Accademia, nous entendons une académie d’arts et lettres pouvant
ainsi favoriser les échanges et apprentissages culturels, mais aussi
d’escrime où les spadassins de Sousdal pourront se retrouver.

Votre excellence, noble assemblée, puisse cette lettre trouver son chemin en vous, et que Théus vous protège.

Le déclencheur de cette lettre ? Tout simplement la courtisane Basilia,
lors de cette soirée castillane, visiblement commanditée par Pétassa et
Poufiassa pour nuire (à Alexia, etc.) et le fait que Sylvia risquait,
en fréquentant Iossef, de se mettre vraiment en danger. Même si cela a
été gentiment mis de côté pendant quelques mois, je n'oublie pas de
quoi elles sont capables - et ce qu'elles ont fait (tué de sang froid
une courtisane, menti, etc.)... il y a évidemment d'autres choses en
jeu mais celles-ci ont vraiment été la goutte d'eau. A priori, une
large majorité a voté pour la fermeture de la maison et la mise en
place d'une accademia.
A midi, j'ai répondu à l'invitation permanente de Gianni de "passer
quand je le souhaite". J'étais un peu hésitante, mais...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 11:57

J'ai bien fait de me décider!!! :lgift:Gianni était eneffet très content de me voir - après un déjeuner, nous nous sommes rendus dans les jardins de Matushka, pour y suivre le tournoi de lutte organisé dans le cadre du recrutement des stelets. Il s'agissait là de recruter des stelets oeuvrant pour Matushka, non pour le Gaïus. La colonelle, Natalia, est une femme... d'un m85 environ. Martiale... Son lieutenant, un blond plutôt mignon, s'est chargé de faire apsser les épreuves de lutte. Gianni et moi avions rejoint Isham au premier rang. Seul hic, je n'avais pas perévu que ce serait aussi violent. Après la victoire de Nikolaï qui le qualifiait pour les épreuves suivantes... j'ai voulu partir. Au moins aller faire un tour dans le jardin. Mais je n'en ai pas eu le temps. Un vent de panique s'est levé sur l'assemblée : l'ambassadeur du Croissant venait d'être assassiné!

Je laisse Lacenaire trouver le temps, entre deux touki touki, de narrer sa course à la poursuite de l'assassin.

Gianni ouvrant la voie, nous nous sommes rendus aurpès de Jalaan ibn Shardoun. il respirait encore mais son sang coulait abondamment, trop abondamment pour que sa blessure soit tout à fait honnête. A force de bouts de robes et de foulards, nous avonsréussi à stopper l'hémorragie, puis Gianni est allé chercher de l'aide. il est revenu avec la colonelle, qui a recousu et mis définitivement hors de danger l'ambassadeur. c'est alors que l'attitude de son garde du corps (celui de l'ambassadeur) m'a fait tilt. Il protégeait sa femme... mais était très loin de son seigneur. Ceci dit, plus les soupçons sur la seconde épouse de jalaan ibn Shardoun, plus ISham pas là, nous avons foncé vers l'ambassade, à temps pour voir le garde du corps fuir, au triple galop, emportant une femme avec lui...
To be continued...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 12:32

INTRO IOSSEF
Un navire au couleur de la famille Sterlitamak (somojez) fend les flots vers le Croissant ; le soleil se couche, laissant une lumière très forte aveugler quelques minutes la vigie. En contre jours une silhouette se dessine. Un navire de deux mat avec un pavillon totalement noir. Il se place de flanc et lance une première salve dévastatrice pour ce navire noble peu préparé. Le temps que l’équipage se remette et s’arme un peu les grappins d’abordage sont lancés ; Les pirates envahissent le pont principal, la fumée envahie les quelques espaces entre morts et vivant ; De coup de cimeterre en coup d’épées et de hache au bout d’un quart d’heure les marins se rendent aux pirates. Un homme de noble prestance, portant des katar à œil de rubis donne des instructions. Ses hommes pillent le navire et remont des richesses destinées à la famille ibn Shardoun.
Le capitaine laisse ses hommes prendre l’or. Lui a déjà d’un simple regard trouvé son trésor. Une femme superbe dont les charmes ne le laisse pas indifférent. La réciproque parait vraie. Il s’approche et lui signifie qu’elle est pour lui. « je suis promise à Jalaan ibn Shardoun, un noble diplomate du Croissant, je vous défend de m’approcher ! ». Pour toute réponse il lui murmurera à l’oreille que si elle ne se marie pas avec lui, ses hommes la tueront à coup sur et il ne pourra rien faire. Par contre si elle se marie à lui, il la protégera au péril de sa vie...



INTRO ANIS
Il fait nuit. Le palazzo, comme à son habitude est presque vide. Donnant directement sur les pontons en bordure de Serine il offre une vue splendide sur la mer et le navire du Vicomde della vestini, mais en prime laisse entendre les courant d’air dans les soubassements du palais dès que la nuit arrive et que les bruits de la maisonnée se tarissent. En haut, dans une chambre décorée de rouge, de dorure et des quelques rares livres une jeune fille passe le temps en griffonnant de sa plume sur un petit carnet tout en rêvant aux possibilités que pourront lui offrir l’Université d’Elena. Un domestique vient s’informer une dernière fois qu’elle n’a besoin de rien puis se dirige vers les salons du rez-de-chaussée. Le Vicomde reçoit discrètement ce soir. Quelques bruits de voix s’élèves par les conduit de cheminé jusqu’à la chambre de la jeune courtisane mais elle n’y prête pas plus attention que cela. Le noble explique qu’il a reconnu le fils, mais qu’il ne peut faire plus pour une courtisane Falisci. La courtisane en question, Oceana lui explique que la petite qu’elle a nommé Rosia est superbe et qu’elle a ses yeux et qu’elle a maintenant passé 20 printemps ; Elle ne veut pas que la vie de cette jeune courtisane soit misérable comme elle une fois que le vicomde ne la fréquentait plus. Elle est même prête à tuer sa fille plutôt que de l’imaginer tombé rapidement dans les bas fonds de la vie de courtisane... Homme de cœur atteint du syndrome du scrupule, le noble marmonna quelques paroles incompréhensibles, mais pris au final sa décision : il userait d’argent et de faveur et lierai cette courtisane à une connaissance de la famille Falisci qui prendra à coup sur soin d’elle. Par contre elle demeurera loin de Serine car les Basilio della Falisci sont ambassadeur. Rassuré la courtisane remercia le noble et le bruit de la porte du palazzo se fit entendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 13:08

Iossef, donc, se rendait au concours de lutte, une certaine angoisse au ventre (son rêve, la potentielle fermeture de la maison Mondavi, l'incertitude de l'avenir, le prix du navet au marché, et caetera).

Ce fût, ma foi, un concours sympathique, ponctué par une victoire de Nikolaï (youhoooou !) et du manque de fair-play du fils Iorak (à vouloir briser le bras de son concurrent, pourtant lieutenant Stelette, on perd et on passe pour un idiot)... et d'une tentative d'assassinat sur l'ambassadeur du croissant (et de trois !)...

Le jeune homme bondit, saut périlleux magnifique, et protège les arrières du notable; là, armes au poing, il croit voir détaler un assassin potentiel et se lance à sa poursuite. Et quelle poursuite ! Fouettés par les feuilles du parc, griffés par les branchages, ils s'engouffrent en ville, bifurquent - le bougre connait la ville... Iossef parvient à planter sa lame dans la cuisse du fuyard... S'ensuit des présentations sommaires (Le Sauvage contre Iossef) et un échange très très aigre... Puis une boucherie sans nom, coups de poignard dans le ventre, le gras du bras, entre les côtes... Pantelant, quasiment à l'agonie, Iossef parviendra à vaincre... et à ramener le Sauvage au lieutenant Stelette et au capitaine des dragons rouges, pour un interrogatoire serré...

... qui nous mènera peut-être à Bolchoï !

Touki Touki !

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 13:11

le garde du corps avait laissé, derrière lui, des gaz soporifiques et donc, une maisonnée inconsciente. Gianni eut la présence d'esprit de se couvrir le nez, Anis sans doute en raison d'une inexplicable distraction:lol!: , ne put éviter quelques minutes d'évanouissement. Une fois la belle au bois dormant réveillée par son prince libertin Embarassed (ok, j'arrête...) il fallut trouver des chevaux et réveiller Isham, lui aussi évanoui. Il courut chez l'autre Isham chercher des faucons, pendant que Gianni finissait de seller les montures (dont celle d'Isham, très remontée).


Au retour d'Isham - avec les faucons - j'ai envoyé ceux ci sur les traces du fuyards... Nous sommes partis, au triple galop, dans les rues de la ville...
Puis hors de la ville... Avec le vent, la pluie, la boue... j'ai profité du retour des faucons pour virer la selle (je monte mieux à cru) - les faucons nous ont appris que le garde du corps était en embuscade, un peu plus loin. La suite était prévisible.
Isham a foncé, nous l'avons couvert. Ne voyant pas la femme de l'ambassadeur, je suis partie, sous forme de panthère, en quête de cette noble dame. je l'ai trouvée, évanouie, et ramenée par la peau... par ses vêtements, avant de la confier à Gianni. Isham a proprement décapité le traître, avant de récupérer "Neuneu", alias, le cheval dudit traître et nous sommes ainis revenus à l'ambassade.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 13:42

Arriva... la soirée de fiançailles de Fyodor Arkadi. Avec Anastasia, la pricnesse de Veche. Gianni fit venir un carrosse pour m'y conduire, il m'attendait sur place. Sur un petit nuage, je voulais simplement profiter de sa présence - et faire mon travail de courtisane bien évidemment. Iossef voulant me parler dans "une autre langue" (de Bolchoï, juste l'ordure que je traque depuis deux mois) était quelque peu déplacé dans cette situation. La venue du peintre Ruggero X., fasciné par la gent masculine, Gianni et Iossef en l'occurrence, a fourni une distraction bienvenue à une situation indélicate. Peu de temps après et après l'arrivée des fiancés, qui ont ouvert le bal, Gianni et moi avons dansé quelques... trucs lents... No

Bref - là encore touki - Lorietta - touki.

La chute de ma maison Mondavi ? En tous cas, une belle performance de ridicule, de la part d'un ambassadeur aveulgé (le pauvre chou), mais surtout ivre (rumeur proâgée rapidement par votre servante entre autres), insultant Iossef et uiconque essayait de l'aider. Tanagra, en bonne épouse, est venu le soutenir et il y a eu droit à un magnifique échange sur "vous avez utilisé des poisons" "non c'est vous", avant que Fyodor, exaspéré, finisse par les mettre dehors en les priant de ne plus jamais remettre les pieds chez lui.
Et bien évidemment, en passant la porte, zip!!! Racluro mondavi a glissé sur... quoi ? Bonne question! lol!

Jugeant que nous avions suffisamment fait acte de présence à cette soirée, Gianni et moi nous sommes éclipsés...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 14:06

Concernant Bolchoï : il se trouve que j'ai une piste, pas encore sûre hélas, que plusieurs personnes remontent depuis quelques mois. Discuter avec Sauvage pourrait être intéressant, à ce sujet. Mais à mon avis, avant de négocier quoi que ce soit, il faut attendre que l'ambassadeur du Croissant soit remis.

Ce que je peux faire, c'est discuter avec l'assassin et tenter de lui soutirer des informations. Mais cela, avec l'autorisation du capitaine des dragons rouges.

Que veux-tu faire de ton côté ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 14:33

Discuter avec Sauvage me semble la seule piste possible, de mon côté et pour l'heure...

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 14:44

Lacenaire a écrit:
Discuter avec Sauvage me semble la seule piste possible, de mon côté et pour l'heure...

je te laisse te débrouiller avec lui, en ce cas! Bon courage!cheers

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 24 Aoû - 17:43

Touki Touki !

L'affaire de la robe désintégrée...

Car, voyez-vous, au milieu de cette fête qui pour Iosef avait des allures de deuil (de sa vie passée et du début de sa vie d'adulte), la robe de Lorietta commença à se désagréger. Littéralement. Cela commença par des chutes de corset et de décolleté (trop) plongeant, que la courtisane tenta de retenir. Sauf que là où elle mettait ses mains et bien... le tissu grillait.
Iossef, d'un pas très courtois, s'approcha et d'un geste la recouvrait de sa veste, avant de l'escorter dans un couloir attenant. Bien entendu très aigre, il dû dépouiller la maison Arkady d'un rideau (glups), car la dame était maintenant toute nue. Ses paroles furent au moins aussi acides que ses pensées, à tel point que Lorietta en fut outrée:
"Je vous fais la faveur, contre ce que vous venez de faire pour moi, de me raccompagner à mon logis."
"Oui, bon, les petits jeux de faveur, vous pouvez les garder pour ce soir. A moins que vous ne souhaitiez repartir par la grande porte. Et sans ma veste."
Elle fut bien obligée d'accepter que Iossef la raccompagne - sans passer par le grand hall - à son carrosse... bounce

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 25 Aoû - 10:00

touki itou!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 25 Aoû - 12:44

yep emballé c'est pesé ! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1930
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 25 Aoû - 14:08

Franchement je suis désolé pour Lorietta, mais Iossef n'était pas d'humeur pour les complots/faveurs et caetera.
Tandis que pour "sauver" la soirée de fiançailles... je sors

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 25 Aoû - 14:20

je vais finir par te mettre à l'amende à chaque fois que tu utilise le mot désolé lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 30 Aoû - 17:41

Bonne nouvelle, le tyomny du Knias est enfin en ville! Nous allons pouvoir en finir avec cette histoire...
Du moins, c'est ce que je me suis dit en me réveillant, ce 28 secundus 1670. Il suffisait d'avoir un plan, de coincer notre proie... J'envoyai donc un petit mot à Iossef pour l'inviter à discuter de T. devant quelques pâtisseries au Koffe du vieillard. Je mis ma matinée à profit pour monter à cheval et m'occuper de quelques bricoles, puis m'habillai pour l'occasion - un peu à la croissantine.
Cela faisait près de trois semaines que nous ne nous étions pas vus, nous avions donc des chose sà nous dire, notamment concernant ce Bolchoï (le Sauvage ayant été assassiné le lendemain de son emprisonnement), la vie privée des courtisanes (rachat ou non d'un contrat, etc.) Pour ce qui est du Tyomny, nous convînmes d'un plan : prévenir le knias douma de se tenir prêt, amener, via "mon tyomny que je fais chanter" notre cible à trop boire, ce dans un endroit isolé (enfin, un genre d'auberge neutre), le faire sortir, l'assommer et... Colis livré.
L'idée : se donner rendez-vous le lendemain pour mettre au point les touches matérielles...

Bon, nous nous sommes quittés... Et retrouvés, avec un mal de tête affreux, dans une chambre miteuse des bas quartier, barbotant presque dans une mare de sang. Le sang était celui de Maria, la prositutée victime de Bolchoï. Elle avait été éventrée...
Nous sommes partis rapidement, quittant les bas-fonds pour un lieu plus fonctionnel : la planque de Iossef, puisqu'il mène une double vie... vyeche le jour, assassin la nuit (et dire qu'il me reproche de faire plein de trucs sans lui et de ne rien lui dire !!! lol!). Soit. Furieuse, j'était décidée à aller tout balancer ce que je savais sur le dénommé Geran van Loo, alias Bolchoï, au capitaine des Dragons rouges. l'idée était de se retrouver là-bas d'ici 6 heures. Je m'entends assez bien avec le capitaine pour pouvoir lui avaler certaines pilules (oui, j'enquête sur cette ordure depuis deux mois...), en fait. Bon, pas eu le temps. A peine arrivée, toute dégueunillée chez moi, hans me faisait entrer dans le petit salon où attendait le domestqieu de Gianni. Gianni crachait du sang, il était venu me trouver parce que j'étais la seule personne en qui il avait confiance.
Aussitôt, j'ai pensé "poison", donc "Adalgisa" et comme cela finissait par faire beaucoup, je lui ai offert ma rivière de diamant pour la remercier, c'est la moindre des choses. je me suis changée rapidement et nous avons foncé au palazzo.
Mon pauvre Gianni, pâle dans son grand ilit spartiate, crachant du sang et toussant... Avec le recul, je ne sais comment j'ai fait pour ne pas m'évanouir. Je suis restée à peu près maîtresse de mes sentiments. je n'ai pas hurlé ni pleuré, j'ai simplement demandé avec qui il avait passé la nuit - une certaine Sharifa. Ok. Bon... j'ai donc aussitôt écrit à Isham (dont je connais l'adresse) pour qu'il demande à Isham (l'autre) de se renseigner. Je pensais encore à ce moment à la Dent de pierre et Bolchoï. j'ai également envoyé au capitaine des dragons rouge une lettre.
Puis Adalgisa est arrivée.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 30 Aoû - 18:13

Entre deux, le poète a fait quelques apparitions disparitions éclair dont il ne vaut même pas la peine de parler.
Adalgisa a diagnostiqué un empoisonnement... A ce moment, Iossef est arrivé - Sylvia, la courtisane dont il est épris, avait été victime du même poison. La seule façon de les sauver : aller chercher une herbe qui pousse dans les marais près de Malaya. pale Ma pauvre tête était sur le point d'exploser - je me retrouvai à gérer la maison Vestini, avec Gianni mourant, Bolchoï probablement coupable de tout ça, une enquête à mener rapidement sur cette Sharifa, et le Tyomny du knias à gérer - et un Iossef déboussolé, prêt à foncer tête baisser dans les marais...
Après son départ direction Sylvia et ses amies pour demander si elle avait vu quelqu'un, après une heure passée à attendre que mosieur le capitaine des Dragons rouges se pointe (il faut dire qu'il est occupé ailleurs, une sorte d'affaire d'état réelle...), il a bien fallu agir. Comment ? Après concertation avec le majordome déboussolé lui- aussi (mais digne!), j'ai décidé de faire porter au gouverneur un pli expliquant brièvement ce qui se passait et annonçant ma venue, en tant que représentante de l'ambassade Vestini.
Sur place, Iossef qui voulait me prévenir d'une possible accusation et a tenu à venir (je pensais qu'il irait enquêter du côté de la Nostalgia ... puisque l'homme qui a passé la soirée avec Sylvia est un castillan nommé Leobardo).
Là, Isham - qui n'avait donc pas eu mon mot - m'apprend que Tanagra a été asassinée par son époux. Il a disparu et on a retrouvé sa dague planté dans la gorge de la défunte.
Chouette! me dis-je. Elles sont vraiment passées à l'attaque, cette fois. Bravo. L'ambassadeur et ses deux sbirettes vont enfin payer pour tous les crimes qu'ils ont commis - et de me repasser la liste mentalement : chantage, assassinat, passage à tabac, viol et meurtre d'une d'une courtisane, assassinat d'Isabella la courtisane Lucani, complot en lien avec les Uomini, empoisonnement de votre servante le mois précédent, tentative de chaos durant la soirée à la Nostalgia, histoire de s'en prendre à mes proches et à cette jeune courtisane, etc. Je regrette presque de ne pas participer plus activement...
Bref. j'explique à Isham la situation de gianni, les problèmes... Bolchoï... Impossible de le repérer dans la foule (en plus j'avais toujours ce mal de tête). On va voir Calliope. Elle le repère. Là, j'explique, assez fort pour que la rumeur enfle : gran van Loo usurpe le titre de Vyeche, c'est en réalité un dénommé Bolchi, un criminel en lien avec la dent de Pierre. c'est un assassin, qui outre des femmes adultes, tuait des enfants en les livrant - juste après leur naissance - aux Cents baisers... En plus il est lié (apparemment non, en fait) à l'empoisonnement d'une courtisane et de l'ambassadeur Vestini.
Bolchoï essaie de partir, une domestique... Puis Milan s'interposent. Entre deux, iossef a décidé de prendre l'homme en filature. Bref, Bolchoï/ geran est coincé, insulte Milan en refusant de prendre un verre avec lui, je prends le relais en précisant que nous avions rendez-vous... là, il dit un truc du genre "vous voulez me rendre chèvre", je réponds "non, les chèvres sont des enfants de Matushka et vous n'en êtes pas digne", il s'énerve, insulte les chèvres... Et donc, le Vyeche Stefan, soprcier pyeryem et "heureux propriétaire" d'un bouc nommé Grisou. Finalement, ca se termine par un duel au pistolet - que Stefan perd, hélas. Geran veut des excuses... Je lui réponds que je suis offensée, il me doit des excuses... et là, il commet l'erreur de me défier. Je choisi donc les armes et un champion... Isham. Isham réussit à le terroriser assez pour qu'il avoue ses crimes (sauf l'emposionnement de Gianni). Quatre mercenaires du knias arrivent, puis un stelet qui le juge coupable de sédition. Fin de l'histoire. Ou presque. je dis aux stelets d'aller fouiller (pour l'affaire des poisons) du côté de la Nostalgia. je me disque Iossef risque d'avoir peut-être des difficultés,s seul alors que je suis avec Isham. Là, Iossef, complètement déboussolé a un tilt... et dit au stelet que le Mondavi n'avait pas ramassé sa dague en partant.
Donc, qu'il est peut-être innocent.
No

Inutile de dire que l'affaire s'est très mal terminée entre iossef et moi. La semaine précédente, je lui dit de se tenir à l'écart des Mondavi, qu'il y a une vendetta. Là, il met les pieds dans le plat...

Je suis d'autant plus ennuyée qu'il me met dans une position très difficile vis à vis d'Adalgisa. je me susi déjà endettée à mort auprès d'elle pour que seules les deux pétasses tombent. Je ne pourrai rien faire si Iossef continue à protéger l'ambassadeur et ses deux alliées. Pire, mon honneur comamnde que j'aide les Villanova.
Bref, avec un peu de chance, l'affaire sera terminée quand nous reviendrons... cette nuit, nous embarquons à bord du navire Vestini pour les marais de Malaya. reste à trouver un laisser-passer, puisque Malay est en Veche.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 8 Sep - 13:34

Tout est bien qui finit bien...
Grâce à Isham (et Isham!!), Charifa a été retrouvée, et menée jusqu'à l'ambassade vestini pour interrogatoire. Il s'avère que le responsable des empoisonnement n'est autre que Rcluro Mondavi. Cela tombait à pic, si je puis dire, pour charger la mule et réparer la bourde de Iossef. Qui, entre deux, avait aussi découvert le responsable... et m'en faisait part de manière cryptique. Je lui ai donc expliqué que je me rendais aux Dragons rouges pour dire ce qu'il en était, libre à lui de me rejoindre.
Charifa étant sous ma protection, elle pouvait tout à fait témoigner (il a fallu se battre avec un Capitaine agacé par la mort de Lorietta (poufiassa), la pauvre a été empoisonnée par Le Souffle du prophète. Je me doutais qu'il s'agissait d'Adalgisa, mais je me suis dit que mettre la mort de cette .... sur le compte du Mondavi qui "n'aurait pas voulu faire souffrir" une femme de son ambassade tout en l'éliminant n'était pas mal. Bref, mais pour le convainccre, il fallait plus de preuve.
je me suis donc rendue, toujours escortée du garde du corps vestini et de Charifa, jusqu'à l'ambassade Villanova. L'entrevue avec Adalgisa a été houleuse, mais du moins j'ai l'impression de ne m'en être pas si mal tirée que cela.
Je suis donc rentrée chez moi et ai fait porter l'énooooooooorrrrrrme dossier Mondavi au Capitaine.
Puis, j'ai rédigé les lettres ad hoc - remrcviements, chantage et autre "cousineries", avant un dernier tour voir Gianni et un départ en navire... avec le garde Vestini et Charifa, toujours.

to be continued...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mer 9 Sep - 18:50

Black-out de deux jours et trop de poussières. Enfin nous touchons ce qui s'apparente à une vague terre ferme - les pontons de Malaya. Là, nous décidons qu'il nous faut un guide. Nous - Iossef, moi, mon garde du corps et Charifa toujours. Après un bouillon de racines et un bisou, un peu de marchandage pour Iossef, le tenancier du bouge où nous avons atterri fait passer le mot et nous voici avec un truc d'apparence aussi peu engageante que ses marais, en plus d'être misogyne. Nous marchons pendant beaucoup trop d'heures - enfin, je me transforme en lapin, alors ça passe plus vite pour moi - puis au bout d'un moment, entre des pauses et de la marche dans des amrais sordides avec de al vase et de la brume et des crapauds, nous arrivons en vue d'une carriole à esclaves renversée... A cet instant, des cris de femme en détresse.

Iossef se précipite, et paf, en fait de DED une Sa (sirène affamée)... Pendant qu'il se défend comme un beau diable, j'appelle des crocodiles à la rescousse. Des cinq, un seul accepte de nous escorter pour "juste du poisson" (et ce bien qu'il ait essayé à grand renfort de larmes de croco, de négocier le guide).
Finalement, nous trouvons l'herbe, nous quittons ces sales marais pourris avec soulagement (un au revoir au croco, un adieu au guide...) et... Rebelote, black-out de deux jours pendant que Iossef aide aux cordages... Nous arrivons à Sousdal.
Adalgisa a préparé les antidotes, ajoute les herbes...

Je cours chez Gianni, sans Charifa cette fois (bien que lui ayant proposé de travailler pour moi) mais avec le garde du corps... Je donne à boire le philtre, Gianni touche, crache... Des trucs bizarres... S'endort.
Il est sauvé.

Et Iossef sauve aussi la vie de Sylvia.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 10 Sep - 14:19


non juste un rêve de l'animal....

Bon en attendant c'est vrai que sorry pour la fin peut être un peu sèche. j'espère que mes joueurs me pardonneront le fait de ne pas avoir fait jouer les retrouvailles avec leur :lgift: respectif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 10 Sep - 15:13

je ne sais pas...

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Sam 12 Sep - 20:06

Histoire de revenir aux sources de mes titres :

http://www.youtube.com/watch?v=KArslZXAQqg

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 13 Sep - 14:14

j'ai adopté un dromadaire.


En plus vieux, plus dépressif et plus pouilleux.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 13 Sep - 14:23

La vendetta Villanova se poursuit, et c'est Pétassa Mondavi qui en fait les frais - accusée de trafic de fourrure, elle a été emprisonnée par les Dragons Rouges et clame son innocence... le coupable serait l'ambassadeur en fuite, Racluro Mondavi. ca se tient, en tous cas.
Moins sémillant, l'a mort du patriarche de la famille Esquiliytch, Bela Milo soi-disant d'une crise cardiaque.
Ca, ajouté à la rumeur disant que les Vyeche sont à la botte des ambassades et du gouverneur, c'était un peu trop suspect à mon goût. malheureusement, ce genre de choses est difficile à prouver/vérifier/ etc.
Plus important, notre mission pour le knias douma est enfin terminée - en gros.
"Mon" tyomny, celui qui a rompu son voeu de chasteté à cause de moi, a accepté de m'arranger un rendez-vous avec mon "père" (le tyomny que nous traquons Iossef et moi) dans une auberge un peu isolée... Iossef était embusqué et l'attendait pour l'assommer.
Entre deux, j'étais aller me confesser auprès du père Ilya parce que... Comme l'a fait remarquer Adalgisa, nous sommes toutes deux de chaque côté d'un gouffre et moi, je ne veux pas faire des allers-retours entre scrupules et non-scrupules. Et là, même s'il s'agit d'une bonne cause - entre autre rien de moins que l'avenir de la Somojez - glups. D'où le sauvetage de dromadaire (Oscor) vieux, maigre et dépressif, je me sens un peu moins mal - et puis cela nous a permis à Iossef et moi de contrer les rumeurs.
Bref, le tyomny... Du genre coriace, grossier, détestable. Évidemment, il n'a pas avalé cette histoire de paternité, ni même mon autre histoire de relique/icône et de patriarche en danger... Mais il a soulevé un point très important c'est qu'il est fidèle à l'église plus qu'au patriarche et que si le patriarche est en danger cela risque de poser problème au niveau de la loyauté des tyomny... bref... Il est parti, et Iossef l'attendait en embuscade...
Sauf que le gaillard s'est révélé plus coriace que prévu. A coups de hache, il a blessé et re-blessé Iossef, refusant de tomber sous les coups... Et quand je suis arrivée, Iossef gisait, à terre. Et impossible de me transformer en panthère... je l'ai provoqué comme je pouvais, ai fini par lui dire que je connaissais son secret afin de l'enjoindre à me poursuivre... Iossef a rassemblé ses forces et réussi à m'éviter un gros coup de hache tout en assommant pour de bon le tyomny.
Après cela, il a fallu trouver un médecin - une vieille accoucheuse a recousu "Bachir" (alias iossef) ce qu'il fallait, puis nous nous sommes mis péniblement en route vers la fermette indiquée par le knias. Nous avons donc livré le traitre, le knias douma m'a fait parvenir une lettre pour son neveu (le créditant potentiellement du titre de knias douma) + s'occuper d'une fausse piste pour le tyomny.
A suivre, les temps qui se préparent risquent d'être... sanglants.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 13 Sep - 16:30

bah non pourquoi tu dis ca lol!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sousdal saison 2 - du côté des joueurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MEILLEURS JOUEURS] Saison 4 - Division 1
» [Meilleurs Joueurs] Division 1 - Saison 7
» [FINI] Tirage au sort (Saison 2) des joueurs supplémentaire par équipe choisi :
» [Meilleurs joueurs] Division 4 - Saison 9
» [Meilleurs joueurs] Delirium Treemen's - Saison 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Les Secrets de la 7e Mer-
Sauter vers: