Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sousdal saison 2 - du côté des joueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 14 Sep - 11:54

Shocked

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 14 Sep - 18:39


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Dim 27 Sep - 13:11

La VRAIE fin de la saison ... (avec errata)

Pendant ce temps là, sur un navire longeant la côte croissantine, un jeune homme relate son voyage d’Iskandar à Sousdal au quotidien afin de ne pas en perdre une miette au cas ou il doive rester dans la ville de sa famille pour diriger la Somojez. Il repose son kalam, regarde dans ses malles les différents ouvrages et en dort un sur les Drachen. Ne pouvant dormir correctement depuis plusieurs mois maintenant à cause de cauchemars sur ces créatures fantastiques en lien avec sa famille, il se dirige sur le pont principal, à la lueur des rares étoiles il s’oriente vers la proue du navire ; De là, il voit un petit point lumineux partir vers le ciel à l’horizon….. Puis sorti de nulle part un navire lance des grappins d’abordage !
A Sousdal, les bruits des combats se sont tari, juste assez pour entendre un grognement venu des profondeurs de la terre, un grognement que toute la ville a entendu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 28 Sep - 16:36

Effectivement, CA, c'est un cliffhanger!!!

En attendant, voici un début de double résumé...

Laetyne
Sousdal. Foutue tornade, qui nous avait emmenés sur la côte ussurane, non dans le Croissant. Tu parles d’une aventure – avec réparations et pas un sou en poche… Nous étions tout de même décidés, sait-on jamais, à chercher des informations dans ce port – carrefour de cultures apparemment. Sylvestro et Ygvald sont partis fouiner du côté d’éventuelles ambassades vodacci, Willi, lui, a tenté de trouver de l’aide eisenöre et moi, fin de journée ou pas, je me suis dirigée vers ce qui semblait être un marché croissantin. Seule, parce que Dominique Fauve n’avait pas envie de bouger. Et puis parce qu’on nous avait déjà vaguement fait comprendre que les Montaginois étaient assez peu les bienvenus dans le coin… Bref, au détour d’une ruelle, sombre et déserte, je me fais agresser par 8 imbéciles masqués. Ils me voulaient, moi. Je me suis dit qu’il y avait donc ici aussi des esclavagistes – et donc, notre arrivée à Sousdal n’était peut-être pas un hasard. Puis j’avais besoin de me défouler… le combat s’engage, quand un individu masqué se laisse tomber du toit. Le El Vago local, sans doute. Il a eu la gentillesse de réparer son erreur – me « piquer » six brutes, en me donner plein de renseignements intéressants – et des adresses, celui de Iossef ibn Ishmail etc., de me parler d’un pirate pourchassé, d’un autre à ses trousses de la Confrérie de la côte, et de me parler aussi de l’ambassade du Croissant tenue par un certain Isham ibn Sayyid. Il n’était pas très doué pour dissimuler sa voix, mais plutôt altruiste ! En rentrant, je suis allée dans un rade, j’ai pu discuter avec ces fameux pirates de la Confrérie de la côte, et apprendre le nom du fameux pirate Ishmail « protecteur de la liberté étincelante » ou un truc comme ça, maître de marrik (et mon sauveur était… de Marrik aussi ? Tiens tiens). Et le nom aussi du signor Villanueva, qui le traquait, et était prêt à s’en prendre à sa famille. Tiens tiens tiens…

Anis
Cela ne m’arrive pas si souvent que cela de me trouver en fâcheuse position – mais ces deux hommes semblaient fort déterminés à m’enlever. Je pouvais toujours m’échapper sous forme de lapin, mais je préfère le faire discrètement et… le temps que je réfléchisse, un inconnu les braquait avec ses pistolets, les faisant fuir comme les deux bêtas qu’ils étaient. L’homme, bardé de dracheneisen, un Eisenör, donc, semblait épuisé et perdu. Présentations faites, je l’emmenai chez moi pour qu’il reprenne des forces et passe une tenue convenable avant d’aller voir les ambassadeurs de Hainzl. Il semblait étonné de mon accueil, pour moi c’était pourtant normal. Il m’expliqua ce qui l’avait – lui et ses amis – amené ici : sa femme Darya avait été enlevée, ainsi qu’un enfant et sa mère, Isotta, une fille de l’archipel, Kabria, le gouverneur de Sant’Andrea et sa fiancée strega, ainsi que le prince Mondavi et sa courtisane. Il y avait eu un coup d’état et apparemment, une ordure avait pris la place. OUPS. J’envoyai aussitôt un mot à Sylvia, pour la prévenir. Lui, partit pour l’ambassade après un bref échange de courrier, escorté par Momo. Il revint chez moi en même temps que Sylvia, à qui toute l’affaire fut expliquée. Elle m’expliqua donc qui était ce fameux Tigrano, ainsi que sa courtisane Celesta Drama (qui possède son contrat), elle ferait ce qu’elle pouvait pour aider, de mon côté je décidai d’aller faire un tour du côté du quartier des plaisirs.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 28 Sep - 21:11

oui c'est ce qu'on appel de l'intro DED Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Lun 28 Sep - 22:09

la suite est plus politique! :lgift:

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mar 29 Sep - 15:45

Laetyne
Après une nuit mi-reposante, mi-réconfortante, me voici – toujours sans nouvelle de Sylvestro et de Ygvald, fin prête pour partir en quête d’aide. Heureusement, Willi accepte de me rédiger la lettre en croissantin pour l’ambassade – et me voilà partie, d’abord chez Iossef ibn Ishmael… Qui s’avère n’être autre que mon mystérieux « sauveur » de la veille. Je n’ai aucune peine à confirmer mes déductions : Iossef est bien le fils de ce pirate ! j’en déduis qu’il veut que je sauve son père – sauf que ce n’est pas si simpleque cela (ah, les relations père-fils… là, je me dis que j’ai de la chance : je ne suis pas un fils et n’ai jamais eu la moindre relation avec feu mon père). Bref, je lui expose mon plan : faire croire à la mort d’Ishmail, puis le récupérer sur mon navire (ben oui, un maître Marikk, ça ne se refuse pas, hein ?) ou bien l’envoyer où il souhaite (chez Berek par exemple). Iossef convient de venir en fin d’après-midi sur mon navire, histoire de parfaire l’illusion, et en prime propose de me fournir le bois nécessaire à la réparation du navire. Un ange. En échange ? Une représentation et la vie de son père je suppose. Me voilà partie, donc, en quête d’un peu de provocation « croissantine » avant de me rendre dans l’ambassade de ce beau pays. J’ai bien l’intention de m’amuser un peu et surtout, de faire mousser ma réputation auprès de la gent pirate machiste du crû (et puis, ça peut peut-être motiver des marins à rejoindre nos rangs). Me voici donc à provoquer Ishmaël « je tiens beaucoup à ma liberté surtout planqué », « étincelant… comme une houri parée de bijoux ? Un eunuque dans un harem ? » et j’en passe… Je passe ensuite au navire, où m’attend un Fauve en cage, Dominique Fauve donc, qui tourne en rond et me fait une démonstration de mauvaise foi assez renversangte avant que nous ne convenions d’un accord : j’accepte d’apprendre le vendelar et en échange, il apprendra le vodacci. A l’ambassade, où je me rends seule, je suis accueillie par un spadassin suspicieux de Sermselik avant d’être conduite devant l’ambassadeur, Isham ibn Sayyid, qui me ferait presque regretter d’être mariée et fidèle. Sauf que je n’ai rien à lui offrir à part la faveur de Iossef. Ca lui suffit apparemment et il accepte de m’arranger un RDV avec quelqu’un qui peut savoir où trouver des esclaves.

Anis
Au petit matin, à peine ai-je terminé mes ablutions et ai vérifié ma tenue pour me rendre à la grande cathédrale, que ma domestique annonce qu’un individu « venant des bas-fonds apparemment » demande à me voir. Je le reçois autour d’une tasse de café, sous la surveillance sans faille de Hans. L’homme, Sylvestro Mariacastri, fait partie de l’équipage parti à la recherche du prince Mondavi – lui, a perdu sa femme et son fils dans cette tragédie. Il me montre une gravure représentant un petit garçon… Ce visage, l’incendie…Je ne sais que faire ! Comment annoncer à un père que son fils est mort ? J’essaie de faire au mieux, évoque les Uomini, et finis par lui donner les noms de mon ami Vladimir Solovyov le philosophe, et de Provda.
Après son départ, j’écrivis plusieurs lettres – l’une à Jazira, l’autre à Ian von Freiburg etc. et la troisième, à Serguei (ajouté 10 altynis pour enquête aux Rubans rouges). Puis, escortée par Charifa, je me rendis à l’église Saint Nicolas et au marché – afin de manger un peu – avant d’aller trouver Jazira. Elle me reçut dans le petit salon habituel, et entra rapidement dans le vif du sujet. Je lui expliquai ce que je cherchais : des renseignements et plus sur des esclaves (de l’Archipel, une strega, une courtisane maîtresse Mondavi, etc.) et des esclavagistes - et après quelques négociations, nous convînmes d’un an d’études à l’Accademia pour l’une de ses filles en échange de son aide (informations, noms, lieux, RDV, etc.). Je repartis avec une rumeur : La Vapeur blanche, tenue par une certaine Sofia Kournikova, avait une étrange réputation, de femme entrant en ces lieux et n’en ressortant jamais…
Chez Ian, je n’appris évidemment rien. Je décidai de faire un tour au parc, où se déroulait le tournoi de lutte, avant de rentrer chez moi. J’y retrouvai le père Ilya, bras en écharpe, que je raccompagnai jusqu’à son église… Je lui contai les événements du matin… Et me rendis alors compte que l’enfant mort n’était pas, ne pouvait pas être le fils de Sylvestro – question de temps. Pourtant, c’était son portrait craché. Soulagée et honteuse, j’arrivai chez moi…

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mer 30 Sep - 17:28

Laetyne
De retour au navire, j’apprends que le fils de Sylvestro est mort. Lui, est parti en quête de renseignements – vendetta ? – en ville. S’il reste ne serait-ce qu’un bout d’oreille d’assassin, le pauvre est mal barré. J’informe Dominique Fauve de ce qui se passe – et Philipp von Geiger, également, de son prochain grand rôle… celui du capitaine Ishmaïl , pirate en fuite et maître de Marikk. Je lui décris le bonhomme, lui explique que son fils va venir le conseiller et lui apprendre quelques mots de croissantin… Le temps de faire tout ça, il est déjà presque l’heure de mon rendez-vous. Je croise Iossef en partant (en gros), puis file jusqu’à l’ambassade. M’attendent Isham ibn Sayyid et un homme qui est son garde du corps probablement, ou son contact dans les bas-fonds – ou les deux. Il m’apprend que RDV a été pris avec un dénommé Mardek, à minuit, dans un endroit appelé Secretum. Une sorte de bar abandonné et récupéré par des Thiakhar. J’en profite pour en rajouter une couche de « désinformation », sur le fait que je viendrai, à moins que cet Ishmaïl chose que j’ai défié en duel ne le fasse, ce qui m’étonnerait. L’ambassadeur a l’air dubitatif quant à mes chances de survie, mais m’invite néanmoins, en cas de victoire, à venir prendre le thé en compagnie de Dominique Fauve. Hourrah. Le lion va sortir de sa cage !!!
C’est marrant, j’avais oublié à quel point les Croissantins peuvent être dubitatifs en ce qui concerne les femmes. Je suis sûre qu’il aurait été plus tranquille si j’avais été un homme (et maître dans une école d’escrime croissantine aussi, je suppose). Bref. Mon stratagème devrait finalement me rapporter un supplément de réputation – pour une fois usurpée, mais bon… Comme disait le roi Henri il y a fort longtemps, Charousse vaut bien une messe. Et s’il faut un petit mensonge pour récupérer des infos et éventuellement un capitaine supplémentaire pour aller foutre sur la g… à Savino Fiesole et sa clique de malades…
Le moment venu, il pleut des cordes, ce qui sert la petite scène que Philip et moi nous nous apprêtons à jouer. Le duel aura lieu non loin d’un rade, ce qui permettra d’éclairer le combat et de faire sortir les curieux… Ishmaïl tombera à l’eau, lâchant ses deux katars et sera récupéré par des marins… Bref. Je suis tranquillement en train de discuter avec Willi et Dominique Fauve, quand le pirate vient me défier – me traitant entre autres choses de chienne putride. Je saute prestement à terre, l’insultant de « tiens, vous n’êtes pas si lâche que ça après tout ! » … Le duel s’engage, suite de mouvements fluides, rythmés par des mois derépétitions communes – sur d’autres thèmes, mais qu’importe ! Philip et moi, nous nous connaissons assez bien pour pouvoir improviser…
Finalement, il tombe, « transpercé » par une lame… Lâche ses deux katars… que je récupère illico. Je reviens au navire, quand… Nous sommes attaqués ! Enfin, nous… Non ! Une flotte fonce vers Sousdal – un raid pirate se prépare !!! Nous faisons ce que nous pouvons pour contrer l’attaque de cette flotte trop bien préparée, canons, incendies… Puis nous décidons de poursuivre les rats hors de leur navire. Dominique Fauve a des fourmis dans son épée, et moi aussi… nous voici donc, à trois, puis à quatre quand Sylvestro nous rejoint, à batailler comme des furieux dans une nuit de plus en plus opaque… Et c’est aux abords d’une ambassade Villanova déserte, que nous tombons sur Julien de Pau, marin, débrouillard et surtout, compagnon de Scarron, ravi de l’occasion de quitter Sousdal, fut-ce à bord d’un navire sans solde !

Anis
« Quelqu’un vous attend au salon », me dit Karena lorsque j’arrivais à la maison. Un peu étonnée, j’acquiesçai et me portai à sa rencontre. Quelle ne fut pas ma surprise de voir Koshkei, tranquillement assis dans les coussins, sans son corbeau… J’étais heureuse de le voir, mais sa venue laissait présager des ennuis – de quel ordre ? Je l’ignorais mais ne pouvais m’empêcher d’être sur mes gardes. Cette impression se trouva confirmée quand Iossef arriva, invité lui aussi à prendre le thé (par Koshkei). Si l’on excepte sa fâcheuse propension à tout savoir, Koshkei n’est pas une personne désagréable – mais ses propositions, ordres déguisés, le sont. « On » avait besoin de nous, à la fin de l’été, à Pavtlow. Une question de vie ou de mort pour l’Ussura, une question de vie ou de mort pour nous – ce genre de choses. J’en profitai pour révéler que j’avais écrit à Zlotan St Andresgorod v’Pskov dans le but de trouver un successeur au Knias – sachant qu’il fallait un Drachen à la tête du Douma… Au moment du départ de Koshkei, Iossef et moi savions que nous n’avions plus le choix. Il fallait nous préparer au départ – d’ici plusieurs moi, tout de même ! – et nous attendre à une attaque nocturne ! Iossef retourna chez lui, moi, je me préparai pour la soirée à venir (chez le gouverneur, perspective peu enthousiasmante mais il fallait bien faire acte de présence, j’avais déjà manqué la messe du matin…)
La tête pleine de questions – cette fois, pas vraiment liées à la Mondavi et à l’esclavage – je laissai la maisonnée sous bonne garde (Hans, Charifa, Momo…) et me rendis sur place. C’est alors que j’entendis les premiers tirs de canon. Nous étions attaqués ! j’entrais rapidement au palais du gouverneur, pour le prévenir – tombai sur un Stefan plus exaspérant que jamais (et Samattla le Thiakhar devenu conseiller du gouverneur pour les relations avec l’impératrice du Cathay ????), qui accepta néanmoins de prévenir le gouverneur. Moi, je quittai rapidement les lieux et me rendis jusqu’à l’ambassade Hainzl. Fenrir gardait les lieux – il me proposa de m’héberger, puis voyant que je ne voulais pas rester enfermée pendant le raid, me prêta son énorme cheval de guerre. Je fonçai aussitôt chez Gianni. Je le trouvai, tel un lion en cage, occupé à « garder » son poète (et le peintre allant avec)… Ma présence, brève, lui offrit un peu de divertissement durant cette morne soirée et pour me remercier, il me prêta un pantalon et une chemise…
Nous repartîmes, le cheval et moi, dans les rues encombrées de pirates.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mer 30 Sep - 17:30

:lgift:

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Mer 30 Sep - 17:37

j'ai vu mais j'ai pas tout lu encore Wink :lgift:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 1 Oct - 0:09

aller après cette lecture de ces événements, ça me confirme dans le fait que ca vous a fait plaisir.
aller avant la saison 3, un pti spoiler, la tête de Mardeck (ou presque)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 1 Oct - 15:26

Très... Tatoué!

Voici la suite et fin.

Anis
L’éclat d’une lame dans la nuit. Des bruits de combat. Je mis mon cheval au pas et m’avançai… Une scène d’apocalypse s’offrit à moi : Adalgisa, blessée, gravement, et à de nombreux endroits, affrontait Racluro Mondavi. Lui, également blessé, avait surtout le visage complètement dé »figuré par un poison… Ils se jetèrent l’un sur l’autre, lui, enfonça sa lame dans le ventre de la courtisane, elle, l’agrippa, l’embrassant dans une étreinte mortelle… Mondavi tomba en arrière, une fumée noirâtre s’échappant de ses lèvres et, dans une dernière convulsion, mourut. Je me précipitai vers Adalgisa, apparemment inconsciente, les lèvres craquelées par le poison et le ventre ouvert. Je voulus la transporter, la porter au Cao Yao avant qu’il ne soit trop tard. Elle m’en empêcha. « Laissez-moi mourir », souffla-t-elle. J’étais désemparée, je ne voulais pas qu’elle soit seule. Alors je la pris dans mes bras. Elle me tendit un stylet, d’une main faible – mais ferme encore. « Dites-lui que j’ai réussi ma mission… » murmura-t-elle. Et ce furent ses dernières paroles. Je fermai ses yeux et la traînai tant bien que mal à l’abri d’un porche. Puis je remontai à cheval et fonçai à l’ambassade Bernouilli. La porte était ouverte, il y avait des pirates à l’intérieur – et des serviteurs, morts. Nous entrâmes, je profitai de l’ombre de ma monture pour me métamorphoser en panthère et charger. La gueule encore pleine du sang des pirates agonisants, je bondis à l’étage, pour voir Gualterio, épuisé, tenter de protéger son épouse contre deux infâmes assassins. Au prix d’une blessure, je réussis à les occire tous les deux. Puis je fis signe à Gualterio et Carla de me suivre. Je les menai jusqu’au cheval, qui se baissa pour leur permettre de monter, et les conduisit, selon mes indications, jusqu’à l’ambassade Vestini.
Je repartis, ventre à terre… Et fus une fois de plus interrompue par des éclats de voix : « Mets le feu aux cages ». Mot magique ? Ni une, ni deux, je bondis. Tuai l’un des hommes, l’autre s’échappa. Et je demeurai avec trois cages pleines de martres en colère. L’une d’elles, plus hargneuse que les autres, tenta de m’intimider et finalement, resta avec moi pendant que ses sœurs, libres, disparaissaient dans la nuit. Elle grimpa sur mon dos – je compris qu’elle avait choisi de se lier à moi – et nous filâmes dans les rues de Sousdal, poursuivant les pirates et vérifiant que les demeures de mes amis ou connaissances étaient sauves. Chez moi, tout allait bien – les pillards n’avaient pas résisté à Hans et Charifa. Je repartis donc, à cheval cette fois – et toujours avec ma nouvelle amie – chercher le corps d’Adalgisa et le ramener à l’ambassade Villanova.

Laetyne
Un éclair rouge dans le ciel. Qu’était-ce encore que cette saloperie ? Nous avons décidé, illico presto, d’aller voir ce qui se tramait à l’est de la ville. Les pirates avaient tendance à nous fuir, ce n’était plus très drôle. Les uns marchant, les autres sur le chariot de Julien, nous avons fait route jusqu’à cette plaine spongieuse, sous un ciel d’un noir opaque et malsain. Dans la terre, du sang. Au loin, une monstrueuse créature à dix têtes et vingt bras, armés de poiganrds courbes, dorés. Dans le sol, le corps couvert de blessures de Iossef. Non loin, dix imbéciles en train de psalmodier. Et un cadavre. Des Cathayans : Thiakhar, bien sûr. Il a fallu attaquer, cette saloperie de bestiole – même pas un automate – ne voulait pas se laisser blesser, et franchement, ça commençait à devenir lassant, d’autant qu’elle s’acharnait sur moi – quand une immense colonne de lumière s’est élevée dans le ciel et a chassé les ténèbres (Ygvald, grommelant – mais nous ne devions l’apprendre qu’en revenant bien plus tard au navire). Après ça, dans une nuit bien plus normale, la chose était bien moins fringante, tout de suite… j’ai suggéré à Dominique fauve d’ouvrir un portail et nous nous sommes tous unis pour l’y faire basculer. A la fin, avant d’être avalée par le néant, elle a ouvert la bouche. La proximité de la mort lui aurait-elle permis d’accéder, quoi que brièvement, au langage ?
Ne restait qu’à récupérer des « preuves » et soigner Iossef.

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 1 Oct - 20:44

toujours top Smile

Pour Anis :

une nouvelle amie Smile

Sinon la sale "bête" pour Laetyne et Willi (et Iossef)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 1 Oct - 22:16

Elle est choupinette, non ? (la martre, pas le truc) :lgift:

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5911
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   Jeu 1 Oct - 22:21

ouais c'est pour ca qu'elle a réussie au casting Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sousdal saison 2 - du côté des joueurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sousdal saison 2 - du côté des joueurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» [MEILLEURS JOUEURS] Saison 4 - Division 1
» [Meilleurs Joueurs] Division 1 - Saison 7
» [FINI] Tirage au sort (Saison 2) des joueurs supplémentaire par équipe choisi :
» [Meilleurs joueurs] Division 4 - Saison 9
» [Meilleurs joueurs] Delirium Treemen's - Saison 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Les Secrets de la 7e Mer-
Sauter vers: