Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Notre Tombeau] Episode 5 : Le Bunker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: [Notre Tombeau] Episode 5 : Le Bunker   Ven 2 Juil - 8:47

A peine remis de leurs émotions, pansant leurs nombreuses plaies, les survivants se retrouvèrent nez à nez avec une écoutille, rouillée, oxydée. Celle-ci sert de porte d'entrée à un bunker dont l'apparence laisse présager qu'il est à l'abandon depuis quelques années déjà. Par contre, aucune poussière ne recouvrait le volant d'ouverture de l'écoutille et le digicode fixé à la porte. Par le hublot, Dejan remarqua dans l'obscurité un visage masqué, ressemblant à celui du Scalpel. Retrouvant le code d'entrée sur la carte du scalpel, ils pénétrèrent avec beaucoup de prudence dans un ancien blockhaus nazi (les croix gammées et les psaumes religieux et racistes l'attestant). La forme humaine se révéla n'être qu'une rangée de combinaisons et de masques à gaz dont ils s'équipèrent rapidement en prenant bien soin d'ôter les insignes nazis.

Après une fouille minutieuse, ils comprirent que l'endroit servait de remise au Scalpel et qu'il entassait ici son bric-et-broc et ses trophées dont ils s'emparèrent prestement. (Fils électriques, fils de fer, sacs plastiques, piles, batteries, etc). Parmi ces objets hétéroclites certains se révélèrent plus intéressant que d'autres.

Un vieux portefeuille marron, en cuir usé leur appris le nom du tueur au Scalpel : Michel Charnal, travaillant à la voirie de Paris en tant qu'égoutier.

Une vieille radio leur permis de capter quelques nouvelles du dehors principalement axées autour du tueur au Scalpel qui est "activement traqué" et qui "se fait discret depuis quelques jours".

Un camescope, équipé d'une vision infrarouge", leur montra des hommes, habillés comme le "couple d'anglais", filmés dans les souterrains, observant les traces laissées par l'eau, dévoilant une grande salle avec une rame de wagon renversée, appellant leur chef (le caméraman) Moriarty, ce dernier répondant que la patronne ne les sortirait pas de là avant qu'ils n'aient retrouvé les autres clefs.

Sur l'un des murs du complexe, le Scalpel avait noté plusieurs dates dont la plus vieille remonte à février 583 et la plus récente à janvier-mars 1910. Liloo se rappelant ses cours d'histoire de Collège put mettre en rapport ses dates : ce sont toutes des dates correspondant à des crues Parisiennes.

Les survivants décidèrent d'un commun accord de se servir du Bunker comme de base de repli et ils partirent vers la crevasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
 
[Notre Tombeau] Episode 5 : Le Bunker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Notre cher et tendre Kyo !!
» "Inscrivons notre région pour la 11ème édition"
» Le Bunker de vikingemar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Contemporain- Fantastique :: Autres jeux contemporains fantastiques-
Sauter vers: