Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Bitume MK5] Retour vers le Futur(Oscope)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: [Bitume MK5] Retour vers le Futur(Oscope)    Ven 2 Juil - 8:55

Après leur déménagement de leur dernier point d'attache, notre tribu d'indiens décida se planter son tipi sur le site de l'Ancien Futuroscope à quelques bornes de Poitiers. Dans un passé pas si lointain que ça, le passage de la Comète sur Terre provoqua séismes et cataclysmes dans la région chère à Madame Royal. La ville de Poitiers n'y survécut pas. Les secousses détruisirent la totalité des infrastructures... Un Hiroshima à la Française quoi...!!! Le tout nouveau site du Futuroscope lui résista beaucoup mieux. Si bien que les rares survivants squattèrent le site et ses environs, délaissant l'ancien site de Poitiers que des émissions de grandes quantités de polluants mortels avaient rendu invivable. Et tout ce petit monde s'organisa.
C'est donc dans un contexte à la limite de Woodsctock que notre tribu d'Indiens s'installa. On leur trouva un endroit vert encore inexploité et on leur trouverait une occupation pour la communauté lors de la prochaine réunion du Conseil. Les joueurs purent ainsi profiter de l'hospitalité des ieux pour nouer quelques contacts.
Chirron Casseroles que le sens du commerce portent vers les autres (surtout leur larfeuille) noua rapidement des liens avec la COFEAP et surtout un des péquenots du nom de Guethenoc. Après moult coups de gourdi, Chirron put nouer de fructueuses relations commerciales. Comme un bon VRP se doit tisser un réseau de contacts, il ne put s'empêcher de créer un triangle commercial entre Guethenoc, lui et les metallic brothers (les garagistes du village) dont l'impressionnant arsenal le faisait saliver.De son côté, Franky échangea quelques notions de médecine avec les médecins du coin : "l'hôiptal Velpeau". Mais voilà leur vision de la Médecine à base d'herbe médicinale tel le chanvre indien ou de champignons comme le Boletus Manicus ne lui plurent pas vraiment. Il en profita quand même pour rafler un ouvrage scientifique d'un certain J.M'Gele lui semblant plus propice à de nouvelles expériences. Franky essaya toutefois de rafler l'ancien stock de médocs de l'hosto profitant d'une scéance de brainstorming (yeah man !) des médecins. Mais son excursion nocturne ne lui valut que de 4 rats... sic !Le nouveau venu de le tribu des Blacks Miaous (les Punks Musiciens du Futuroscope) Didier l'Embrouille, ne fit rien d'autre que ce qu'il fait d'habitude à savoir faire chier le monde en essayant d'en foutre le moins possible tout en étant le plus désagréable possible en cherchant des rimes de la mort qui tue sa race : Je marchais dans la rue / Quand les keufs sont venus / Me demander mes papiers / Je les avais oubliés // J'leur ai dit : crève tête de mort / Vivre Libre ou bien crever / Pays pourri, destin maudit / Moi je suis fait POUR L'ANARCHIE ! // refrainx4 KEUPON D'UN JOUR, KEUPON TOUJOURS !.Le seul qui ne fut pas vraiment à la fête fut ce pauvre Kiki The Bitch qui devint le pauvre larbin de son chef à partir à la cueillette des cactus comme ci qu'il avait que ça à foutre merde. Et en plus, il a fallut qu'il tombe sur la putain de Bande de Hell's qui lui colle aux basques depuis qu'il a voulu piquer le scalp de leur chef... Journée de Merde...!!!
La seule chose à noter dans ses premières journées furent les deux rumeurs qui circulaient entre les tribus : De un, la ville de Poitiers était maudite et il vallait mieux pas s'en approcher. De deux, une nouvelle tribu venait de s'installer pas loin de Poitiers et elle craignait sec. C'est pourquoi lors du Conseil du soir, il fut décidé que les joueurs allaient devoir mener leur petite enquête sur la ville de Poitiers pour voir pourquoi que c'était la Merde et qui c'était que ces gros cons de Skins. Beh oui car la nouvelle Bande n'était autre que des Skins commandé par un certain Bod Renard.

En route pour Poitiers, ils aperçurent au loin une sorte de hallo lumineux entourant la ville. Pas vraiment chaud pour continuer l'aventure plus loin, les trois anciens s'arrêtèrent à une centaine de mètres de la frontière. S'en était trop pour Didier qui continua le chemin seul en les traitant de tapettes... Mais voilà le pauvre s'écroula à peine franchit la ligne verte... N'écoutant que son courage, Franky vit marche arrière aussi vite que les tanks français face à l'invasion allemande et ce fut Chirron qui s'élança vers le pauvre Punk. Kiki à la place passager ouvrit sa porte pour choper le créteux mais manqua sa cible. Le Marchand envoya un coup de frein de main un peu trop brutal et la voiture partit en tonneau avant de s'arrêter sur ses 4 roues un peu plus loin avec deux comateux à l'intérieur. C'est alors que Didier se releva en lançant, "beh alors les tapettes on a peur d'un peu de lumière verte....". Ah l'humour Punk... C'est sûr on aime ou pas.
L'inspection de la ville se passa de façon un peu étrange, un peu comme un trip sous acide ou un clip des années 80 (ce qui revient au même je vous l'accorde) avec un feu dégageant un lumière verte qui ne brûle pas, des habitations vides de chez vides, pas de traces de vie, etc. La seule chose à remarquer fut la gerbe de flammes s'échappant vers le ciel synonyme de l'explosion de la réserve d'essence des Metallic Brothers.

Et hop, redirection Futuroscope, rencontre avec les rares survivants, explications, attaque des Skins contre "l'envahisseur cosmopolite et métissé", création du "Grand empire millénnaire qui durera Mille ans", Création par les prisonniers d'une statue en l'honneur de Charles Martel, l'aïeul de Bob renard, "Vous êtes notre dernier espoir", Vengeance.
C'est ainsi que les joueurs se retrouvèrent cachés dans un vieux wagon désaffecté avec leur objectif face à eux, un gros bâtiment en brique rouge. Sous une trappe secrète, des gros flingues. Et hop, c'était parti pour l'assaut qui ne dura pas plus que les chances de la France de gagner la Coupe du Monde en 2002. Kiki marcha sur un fil qui entraina l'explosion d'une grenade sauteuse l'envoyant ad patres. Chirron Casseroles ne goûta pas sa rencontre avec un mitrailleuse lourde montée en tourelle qui lui offrit pourtant une jolie aération dans son torse. Franky et Didier furent fait prisonnier mais le médecin tenta bien sauver sa peau en immolant par le feu le pauvre Punk attaché à un poteau. Le médecin ne gagna finalement qu'un nouveau sourire au niveau de la jugulaire. Il finit de se vider de son sang sous les rires guturaux du Colonel Bob...

De gros rats noirs réveillent nos héros. Ils sont dans les ruines d'un hôpital, vêtus uniquement d'une longue tunique verte. Sur le crâne, ils peuvent sentir des marques laissées par des vis. Ils n'ont plus ni équiment, ni arme, ni véhicule. Au loin, résonnent de sinistres tambours de guerre et des chants. Par la fenêtre, ils peuvent observer une pyramide de têtes réduites ne laissant aucun doutes sur l'identité des autochtones : des cannibales. A moitié nus et sans armes, ils optèrent pour la seule solution envisageable : la fuite. Traqués par ces mangeurs de cervelles, ils tombent sur une bande de Fermiers lookés Cowboys. Les Fermiers mirent leurs chariots en cercle, dans la plus pure tradition des westerns. Après la première escarmouche, les indiens s'enfuirent sans demander leur reste. Les fermiers fournirent des vêtements à nos anciens internés et quelques renseignements :

Ils viennent de Châtellerault où toute la population est morte gazée il y a 6 mois (rappellez-vous à cause de qui ?!?). Ils vont à la foire de Cognac en évitant Poitiers car il semblerait que les alentours aient été frappé de grands malheurs. Ils se proposent alors d'emmener les joueurs jusqu'à l'embranchement entre Niort et Poitiers.




Arrivés sur les lieux, ils découvrirent le Futuroscope désert mais en bon état. Malheureusement cette première impression sera assombrie par la découverte d'un charnier d'une cinquantaine de corps appartenant à leur tribu respective. Tous les cadavres ont été jetés dans une fosse et recouvert de chaux vive.

En fouillant, ils remarquèrent aussi des traces de camions se dirigeant vers Poitiers ainsi que d'autres traces très profondes et de plus d'un mètre de profondeur faisant penser à des pattes d'oiseaux.




Ne trouvant rien de plus (ni armes, ni véhicules), ils mirent le cap sur Poitiers où la situation en ville était catastrophique. Les 150 survivants sont exploités pour terminer des constructions. Les chefs et hauts-gradés des tribus servent de boucliers humains bien installés sur des crucifix à l'entrée. Mais les joueurs remarquèrent aussi les traces d'un combat et d'une fuite. Suivant les traces, ils retombent sur un wagon abandonné et le même bâtiment en brique rouge. Là aussi une cache avec des armes et des lances-grenades. Franky et Didier se sentaient bien avec ces lances-grenades et ne souhaitant pas prendre de risque, ils optèrent pour un rasage complet de l'édifice à distance. Mais Chirron n'écoutant que son courage s'avança vers le bâtiment où il fit la rencontre avec la Cinquième Colonne réduite à 12 membres et à leur chef : le Colonnel Bob Renard.

Ce dernier est un chef charismatique auquel tous ses hommes vouent un respect sans bornes. Ancien colonnel de la Légion, il a créé, avec quelques uns de ses camarades, une organisation secrète regroupant toutes les tribus désirant la mort des Fourmis. Leurs meilleurs éléments rejoignirent la Cinquième Colonne. Grâce à leur entrainement, ils repoussèrent sans trop de mal la première vague de Fourmis de la Région. Par contre, ayant perdu leur effet de surprise, le deuxième assaut fut plus rude et ils perdirent la majorité de leurs membres. C'est pourquoi, il se prépare à une action de grande envergure en se préparant à poser une bombe sur la Centrale Nucléaire de la Fourmilière de Poitiers. Après de longues et d'âpres (et parfois de ridicules) négociations, Chirron Casseroles réussit à se faire confier la bombe et exposa son plan...




Pendant ce temps, les deux courageux aperçurent un camion se dirigeant vers le Futuroscope. Une fois sur place, ils virent trois civiles (1 Punk, 1 Mécano et 1 Conservateur) remplirent le camion des denrées alimentaires sous la surveillance de 4 gardes fourmis. C'est alors que nos deux génies militaires mirent au point un piège redoutable afin de subtiliser les armes des ravisseurs et sauver les otages. Tout fonctionna bien jusqu'à ce malheureux jet de discrétion râté de notre ami Didier. le sauvetage se transforma alors en un véritable reglèment de compte qui se solda de nos amis qui n'eurent à déplorer que la blessure du garagiste (certes touché par une rafale de fusil d'assaut de Franky. Mais merde quoi c'est la guerre...!!!).




Ensuite le plan diabolique d'invasion de Poitiers se mit en place. Nos trois compères ainsi que les anciens otages pénétrèrent dans la ville de Poitiers en suivant le classique du cheval de Troie. Nos légionnaires devaient juste servir de chair à can... oups !... de soutien logistique à la moindre alerte. A l'interieur du camp, nos amis rencontrèrent pour la première fois les méthodes scientifiques des fourmis à base de manipulations génétiques et technologiques... Autant dire que c'était pas très jolie, pas jolie du tout même. Ils réussirent quand même à s'introduire dans le laboratoire du responsable du camp mais la aussi un malheureux jet de tir râté de Chirron Casseroles transforma la prise d'otages discrète en un véritable carnage.

Au final nos joueurs réussirent à pacifier tout ce petit monde à grand coup de lance-grenade et de rafales de mitrailleuses mais les conséquences de cette attaque laissèrent des traces...

Certes nos amis réussirent à enrayer la tentative des Fourmis de créer un base dans la ville de Poitiers mais les pertes furent considérables.




- Déjà on oublie de parler de la Cinquième Colonne vaporiser par un coup de lance-grenades de Chirron Casseroles, un poil trop haut... juste un poil.

- Les chefs des précédents tribus y sont tous restés sur leur crucifx à l'entrée du village. Bah Oui, c'est rancunier une fourmi...

- La ville de Poitiers est de nouveau sous le coup des gazs toxiques, la centrale nucléaire fuyant à cause d'un sabotage. Bah Oui, c'est vraiment rancunier une fourmi...




On en vient au point de la population restante du Futuroscope par Tribu :


■Les Law of the West (les Justiciers) : 6 (5 hommes / 1 femme).
■La COFEAP ( les Paysans) : 14 (9 hommes / 5 femmes).
■Les Chats Noirs (Les Punks) : 13 (8 hommes / 5 femmes).
■L'Hôpital Velpeau (Les Médecins) : 4 (4 femmes).
■L'Association Retour aux Vraies Valeurs du Poitou (Les Conservateurs) : 11 (9 hommes / 2 femmes).
■Le Kolkhoze des soviets épanouis : 18 (1 homme / 17 femmes).
■Les Metallic Brothers (garagistes) : 7 (4 hommes / 3 femmes).
■Les Buffalo Grills (Pj's tribu) : 5 (3 hommes / 2 femmes).

Total des Survivants : 78 sur les 230 initialement présent aux Futuroscope.



Face à cette tragédie, le conseil se réunit avec à leur tête le Kolkhoze des Soviets Epanouis (tribus la plus importante) avec la Cofeap et les Conservateurs décidèrent :


■de nommer trois rues de la nouvelle Futuroscope en l'honneur des libérateurs de la Mère Patrie.
■de vous renvoyer ailleurs car votre mode de vie guerrier ne correspond pas du tout à la nouvelle nomencaltura de Futuroscopia.
■de pas être trop salaud quand même et de réparer vos véhicules avec le plein et un coup de lave-glace.
■de vraiment pas être salaud et de vous laisser un bonus matos avant votre départ qui sera fêter comme il se doit... Devenant par là même jour de Fête Nationale à Futuroscopia.
■de nommer les Law of the West responsable de la sécurité (sachant qu'ils sont bourrins et qu'ils avaient bien planqué leur matos) au cas où vous voudriez cet accord pris d'un commun accord, surtout du mien d'abord.
■A VOTER // Motion APPROUVE

En Conclusion
Voici les dotations en matos :

■Pour Franky Stein (aka Céline) : 1 Autobus (façon Ambulance de campagne) entièrement équipé en plus de celui que tu possèdes déjà et une CB. Tu as aussi récupéré chez les fourmis un manuel de soins spéciale vivisection que tu n'as pas encore réussi à traduire. 1 boussole de grande facture.
■Pour Didier l'Embrouille (aka Laurent) : 1 Buggy entièrement équipé ainsi que 1 fusil à pompe et surtout 5 kilos de poudres noirs.
■Pour Chirron Casseroles (aka Samuel) : 10 feux d'artifices, Une CB, 1 tronçonneuse, 2 arbalètes à répétition, 1 fusil avec baïonnette, du matériel Hi-fi (3 pièces), des oeuvres d'arts (3 tableaux).
■Pour Kiki the Bitch (aka Florent) : 1 fusil avec baïonnette, des jumelles, 3 grenades fumigènes.

Les dotations en personnel ou le devenir de vos tribus.

N'ayant plus de tribus, ils sont devenus une sorte de conglomérat de tribus diverses ayant pour chef... Céline.

Pourquoi Céline, tout simplement parce que c'est elle qui a le plus de points de prestige et qu'elle devient donc naturellement votre chef. Ceux qui sont pas contents n'ont qu'à aller voir ailleurs si j'y suis et tenter de vivre seul dans le monde de Bitume... On va rire.

Les survivantes de l'hôpital Velpeau les rejoignent ainsi que les femmes de Buffalo Grill's. Les hommes trop traumatisés pour reprendre la route ont décidé de rester. Les punks restent à Futuroscopia pour foutre le bordel dans une cité qui veut devenir trop propre et organisée pour eux. Didier se lance donc dans une carrière solo.

■la tribu se compose donc de 10 personnes...!!!

Leur route les amène donc actuellement vers la Ville de Niort pour de nouvelles aventures : Children of Drakness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
 
[Bitume MK5] Retour vers le Futur(Oscope)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] RETOUR VERS LE FUTUR 2 doublé en japonais.
» Retour vers le futur - Le jeu
» Retour vers le Futur Episode 1 gratuit.
» Vice city mod retour vers le futur
» [sans solution a fermer] [Sims 3] Plus de sims dans retour vers le futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Post-Apocalyptique - Fantastique :: Autre jeux Post-Apo-
Sauter vers: