Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation de BRAZIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Présentation de BRAZIL   Dim 22 Aoû - 14:14

Pitch :
Citation :
Rio de Janeiro, 2022. Des favelas aux écoles de samba, des richissimes buildings aux plages les plus décadentes, un groupe de nécromants traque les criminels de la ville la plus métissée du monde.
Les joueurs interprètent des enquêteurs de la police fédérale d’une section spéciale de la police fédérale brésilienne : la division « Medium ». Sous couvert d’un nom évoquant le spiritisme, l’unité emploie des individus dotés de pouvoirs proches de la nécromancie. Ancré dans un futur proche, le jeu prend pour cadre la ville la plus métissée du monde et s’organise autour de la vie de cette section aux pouvoirs surnaturels, créée par un gouvernement décidé à éliminer les différents cartels du pays.
Les PJs seront alors missionnés sur toutes les affaires fédérales pouvant être reliées à la drogue et aux cartels. Exempts de la partie administrative policière, ils enquêteront avec un atout supplémentaire : leurs pouvoirs sur la mort.
Mais dans ce pays métissé, où se côtoient de nombreuses religions différentes, ils apprendront vite qu’ils ne sont pas les seuls à utiliser ces pouvoirs de nécromancie.


****************
Flic, sexy, intelligente et medium… Tout pour plaire…
- Morales vous êtes où, là ?

L’agent de la Police Civile se détacha de la contemplation du Y vert fluo du string de l’agent accroupie. Ses yeux remontèrent tant bien que mal le long du le gilet pare balle estampillé Polícia Federal pour atteindre les yeux bleus de la femme. Il reprit ses esprits essayant d’avoir l’air le moins crétin possible en cet instant.

- Euh, oui. Vous voulez quoi ?
- Que vous notiez le nom de la victime comme je viens de vous le dire. Ricardo Choupo. Il a toujours habité ici et s’est fait descendre par le cartelito de Lagarto. Et aussi que vous arrêtiez de regarder mon cul. Ca vous permettrait peut-être de trouver des indices…

Ne sachant que répondre, l’agent Morales hocha la tête et sortit de la cabana. Le soleil chauffait déjà pas mal alors qu’il n’était que huit heure du matin. Une sale journée pour lui. Il regarda des hauteurs ou il se trouvait la favela Morro Santa Marta s’étaler jusqu’au bas de la colline. Au loin, au pied du Pão de Açucar se trouvait le vieux casino d’Urca, repris par la section Medium, là ou elle travaillait. Lui bossait à Botafogo, pas très loin d’ici. Ici où, ce matin encore, sa mère lui disait de lâcher ses bouquins de spiritisme, qu’il n’était pas fait pour ça un point c’est tout. Ici, c’était trois cent mètres plus bas dans la favela. Ici, c’était là ou il habitait depuis tout petit. Il commençait à connaitre la réputation des Medium, mais restait bluffé par le pouvoir de l’agent Rafaela Mello.

L’agent Mello sortit de la cabana. Il crut un instant qu’elle se dirigeait vers lui. Il esquissa un sourire – pour le vide. L’agent Mello se dirigeait droit vers son coéquipier, l’agent Arno Sousa, l’archétype même du type de la Federal avec son air supérieur et ses lunettes de soleil de marque. Morales repartit vers sa voiture, notant le nom de la victime sur son calepin. Un nom qui finirait probablement, comme tant d’autres, dans les affaires non classées.

Meurtre est un bien grand mot quand la victime est d’une favela de Rio.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Présentation de BRAZIL   Dim 22 Aoû - 14:20

Je met ici le petit questionnaire pour aider à la construction des PJs de la prochaine campagne, mais je vous invite à faire des sujets dédiés à votre perso :

- Quel est son nom ?
- Quel âge a-t-il ?
- Est-il marié ? Avec des enfants ? A-t-il un(e) ex ?
- D’où vient-il (lieu de résidence, origine géographique, …)?
- Quel est son ancien métier ?
- Vient-il d’une communauté ethnique particulière ?
- Quelle est sa religion ?
- A-t-il un casier judiciaire ? Si oui pour quel(s) motif(s) ?
- Quels sont ses principaux défauts et qualités ?
- A-t-il un ou des tics particuliers ?
- A-t-il déjà pris de la drogue ?
- Quelle est son apparence physique ? Son style vestimentaire ?
- Quels sont ses goûts musicaux ? Sportifs ?
- Quels sont ses principaux goûts et dégoûts ?
- A-t-il déjà voyagé et si oui où (dans le pays, en dehors) ?
- A-t-il une réputation ou un surnom ?
- Que pense-t-il des « Medium » ?
- Quelle citation lui collerait le plus ?
- Quel est son rapport à l’argent (avide, dans le besoin, indifférent, etc ) ?
- Qu’attend-il du métier de policier fédéral ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Présentation de BRAZIL   Dim 22 Aoû - 14:45

Excellent!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Présentation de BRAZIL   Dim 22 Aoû - 16:15

La religion
Voici le dossier résumé que m’a demandé votre supérieur. Au lieu de la religion, nous devrions dire les religions en ce qui concerne le pays. La religion catholique est fissurée de partout mais englobe tellement de mouvement que nous restons le plus grand pays de cette religion au monde. Mais il ne faut pas oublier que le Brésil a aussi laissé un place importante aux divers Eglises pentecôtiste et évangélistes qui ont su utiliser la publicité de manière plus agressive et plus parlante pour la population. Plusieurs de ces Eglises, bien qu’allant des fois à l’encontre des libertés progressistes, morales, sexuelles et s’attaquant aux traditions plus spirituelles et africaines, ont maintenant un pouvoir considérable au niveau électorale, mais aussi des médias et dans différentes institutions du pays. Alors si vous ne connaissez pas trop le sujet, ne vous attardez pas trop sur les chiffres et entrez dans le détail pour essayer d’y comprendre deux ou trois choses ne concernant pas forcément votre religion. Ne fait pas les timides, ici tout le monde, en tout cas les Mediums, est croyant avec plus ou moins de ferveur, ça va avec votre don, mais personne ici ne critique la religion de l’autre. C’est une règle officieuse mais graver dans le béton de ce vieux bâtiment qui les pieds dans le sable.

EloinaMateus, Assistante Fédéral de la section Medium




Les esprits

Ces petits jeunes du service ne vous en apprendront pas plus que moi. Ne vous emballez pas. Asseyez vous et prenez une petite cachaça, personne ne nous presse. Il faut tout d’abord commencer par le début. Le début c’est la dénomination du genre. Comme vous vous en rendrez vite compte cela ne tient que de qui parle. Tout ça pour vous dire, mon ami, que si l’on vous parle d’un esprit, d’un fantôme, d’un poltergeist, revenant ou autre, c’est tout simplement la même chose. C’est une personne décédée dans des circonstances qui, disons, ne lui ont pas plu. Car oui même ceux qui crèvent d’une quinte de toux de trop peuvent revenir. Ou rester, si vous préférez.
Je vous dis cela très simplement, on ne va pas entrer dans le domaine religieux qui pour le carioca est, comment dire, vaste. Très vaste même. Néanmoins tout le monde s’entend sur un lieu de paix pour les esprits. Certains vous diront Paradis, d’autres les Cieux ou le « Royaume de ». Mais là encore, c’est du pareil au même. Non ne vous emballez pas. Je suis croyant vous savez, j’ai un grand respect pour ces choses là, mais il faut relativiser. Avoir un certains recul si vous voulez vivre longtemps dans la section « Medium ».
Mon p’ti, soyons clair, vous êtes autant médium que moi capoeiriste. Ici on est assez pragmatique. On est conscient que de medium ou spirite, on est surtout nécromant dans le premier sens du terme. C’est-à-dire on est en contact avec l’esprit des morts. Il n’y a pas de recette miracle. Chacun fait comme il a appris d’une façon ou d’une autre. Au final il n’y a que peut d’issues aux pratiques exercées sur les fantômes : ça marche, ça ne marche pas ou on en meurt. C’est aussi simple que ça.

Mais revenons-en à ce à quoi vous vouliez que je vous parle. Les esprits des morts. Le truc, est qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils vous parlent. Non, il y a une sorte de barrière entre leur monde et le notre. Une sorte de courant d’air qui coupe le son. Oui bien sûr que cela doit s’expliquer, mais pour l’instant on dans la section on met de temps en temps nos techniques en commun pour essayer d’avancer. On en est pas à écrire un manuel scolaire pour donner la vérité du truc et trouver un terme unique pour chaque don ou technique de nécromancie. Donc si vous voulez bien me laisser continuer avec mon jargon ? Bien. Donc pas de communication orale je disais. Des collègues m’ont bien sûr soutenu qu’ils avaient quelques rares cas mais passons. Le lien -, car c’est toujours une sorte de lien qui est fait avec un esprit - permet de transmettre des émotions. On peut ordonner à un esprit, mais cela sera toujours retranscrit en une émotion passant par ce lien ténu entre lui et nous au moment donné. Ce lien n’est pas sans avoir de retour. Sur ce qu’on demande au fantôme, mais aussi en terme plus morbide sur la passerelle qu’on projette sur le monde des morts. C’est comme un courant d’air glacé qui vous traverse le corps et l’esprit. Des fois il est tellement fort qu’on en chope des crampes et des mal des crane. C’est comme ça, on ne peut rien y faire. Je n’ai pas encore croisé quelqu’un pouvant éviter cela. Donc oui pour résumer, la première chose c’est d’établir le contact.

Mais avant de continuer faisons une petite parenthèse. Il faut savoir que les esprits sont partout. Ils ont un potentiel plus ou moins important. En gros plus ils sont en rogne sur la cause de leur mort plus ils sont puissant. C’est à prendre en compte pour notre quotidien tout de même. A chaque fois qu’on échange avec eux, c’est une histoire de bons procédés et en retour on fait souvent une prière, on brûle un cierge ou autre. Allez savoir comment, ça les apaise et au bout d’un moment ils partent « Plus Haut ». Vu le nombre de mort que relatent les livres d’histoire, je peux vous dire qu’il y a matière. Pas de quoi découvrir des trésors portugais perdus, mais en tout cas de quoi faire notre boulot de flic jusqu’à la retraite.
Reprenons. L’autre chose est de savoir qu’ils sont intangibles. Oui c’est ça, vous ne pouvez pas les toucher. Sauf quelques uns qui sont assez puissant pour se manifester physiquement quelques instants. Autant vous dire que ça peut faire mal si vous êtes l’objet de leur grogne. Intangible, mais émotionnellement toujours lié à un élément de leur vécu. Un objet, un lieu voire la plupart du temps leur dépouille. Ca c’est un truc qu’ils n’aiment pas se faire trifouiller. La dépouille, pour un esprit c’est assez sacré. C’est pour ça que quand les derniers rites ne sont pas faits et que donc qu’ils ne peuvent se rendre Là-haut, ils s’agacent. Savoir ça c’est une bonne chose pour mener des enquêtes.
Avec ça vous pourriez penser que vous êtes paré à tout affronter. Mais on ne l’est jamais. On découvre toujours des choses sur eux : comment ils se déplacent, comment ils peuvent rester sur place indéfiniment, être forcé à se rendre à un endroit ou réagir d’une manière imprévue. C’est pour ça que tant que faire ce peut, je vous invite à rester réglo avec eux. J’ai connu un type qui ne l’étais pas. Je peux vous dire qu’il s’est fait tellement d’ennemis de l’autre coté du courant d’air, qu’il en a nourri la grogne de certains d’entre eux. Officiellement la Police Civile se demande toujours comment il s’est pendu d’un pont par le pied tout en étouffant. On n’est pas meilleur qu’eux vous savez. Et puis on finira peut-être comme eux alors…

Donc n’oubliez pas la regra de Ouro :

1 – Etablir le contact
2 – Toujours payer en retour
3 – Continuer jusqu’à la retraite.

Henrique Portina, Policier Fédéral de la section Medium

_________________


Dernière édition par fablyrr le Dim 22 Aoû - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5924
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Présentation de BRAZIL   Dim 22 Aoû - 16:17

Les esprits (suite)



Vous venez de croiser Portina n’est-ce pas. Je vais me permettre d’ajouter quelques détails moins laconiques que le doyen du service. Il est vrai que nous avons des dons pour communiquer avec l’esprit de défunt, voire les forcer à accomplir des choses plus ou moins plaisante pour eux. Ce n’est pas un drame vous savez. Nous avons des dons qui nous permettent de faire notre travail de flic autrement. Mieux si je puis dire. N’oubliez pas cependant que les fantasmas peuvent vouloir qu’on les aide. C’est pour cela que nous avons des Acolytes pour nous dégager du temps et aider les défunts à partir vers un monde meilleur. Vous allez tisser tel une aranha. Une toile qui comportera des personnes défunte que vous serez peut-être amenez à recroiser, c’est à prendre en compte quand vous échangerez avec eux. Ne l’oubliez pas. Cependant la plupart du temps les défunts n’auront pas d’identité, vous serez obligé de prier pour eux avec votre conviction et les maigres éléments que vous savez d’eux. L’identité se résume des fois à un vêtement ou un objet personnel qu’ils vous auront décrit ou que vous aurez pu voir si vous avez le don de les voir. Nous avons tous des dons un peu différents, vous devrez vous adapter au terrain avec les votre. Votre pouvoir est un plus. Ne vous reposez pas dessus, c’est votre personnalité qui fera la différence pour traiter avec les défunts. Celui qui demeure dans le QG par exemple ne souhaite pas quitter le lieu. Il serait donc cruel de l’exorciser vous ne trouvez pas ? En contrepartie il veille invisible aux yeux des gens sans don. Une vraie mine d’or. Il ne peut parler mais il peu entendre, si vous arrivez à établir la communication par des signes ou une planche à lettres c’est très fructueux pour tout le monde vous savez. Votre job est d’aider les gens vous savez, il n’est pas précisé vivant ou mort.

Lt Carmen Jobi, Policier Fédéral de la section Medium


Vous avez fait un petit tour dans le service. Nous sommes ici pour travailler pour le Ministère de la Justice et nous avons un outil, les défunts. Comme votre pistolet il est de votre devoir de les traiter correctement afin qu’ils restent toujours utilisable le cas échéant. Nous ne sommes pas regardant sur les techniques utilisées pour communiquer, obliger ou repousser les défunts. Seules les lois mortelles comptent. Je le souligne car j’ai croisé un individu un jour se servant d’une main de défunt pour utiliser ces pouvoirs. Vous comprendrez que ça ne soit pas permis dans le service. Si vous souhaitez tenir un calepin avec le nom des fantômes que vous avez déjà rencontré, cela ne pose pas de problème. Sachez seulement que le section porte le nom de « Medium ». Ce que nous sommes. Tout autre titre filtrant volontairement aux oreille des médias sera sanctionné. Si durant votre service vous entretenez des relations avec un défunt criminel cela vous regarde. En tant que mort , il n’appartient plus au code de loi. Je sais par exemple qu’un membre de l’équipe s’est lié avec un prisonnier. Cela le regarde. Je n’aurai qu’un conseil d’ordre amical. Liez vous le moins possible avec les défunts sinon ils sont capables de vous entrainer sur des chemins non couvert par votre fonction. Merci, vous pouvez disposer. On va vous conduire à votre Acolyte qui gérera pour vous tout l’administratif qui n’est pas en rapport avec vos pouvoirs. Dernier détail, un défunt ou vos pouvoirs ne sont pas recevable devant une cours de justice, rappelez vous en quand vous ferez faire vos rapport à votre secrétaire, ou Acolyte comme le nomme vos collègues.

Cpt Olivia da Silva, Dirigeante de la section Medium

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de BRAZIL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de BRAZIL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Contemporain- Fantastique :: Necropolice-
Sauter vers: