Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 25 Juin - 18:23

fablyrr a écrit:
en fait non c'est presque pire de ne prendre qu'un morceau en droit d'auteur:)

donc soit on utilise comme tout le monde en prenant en compte une mention légale du genre (l"les droits appartiennent à ...... si les auteurs ne souhaitent pas qu'on utilise il peuvent nous contacter...) soit je me coltine un truc illus reprenant les thèmes principaux. le petit trusc est aussi qu'il y aura dans le bandeau des jeux mis plus en avant que d'autre.... on ne pourra contenter tout le monde... study

Là on voit pas trop le rapport avec Oz par contre

_________________
La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. [André Malraux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 25 Juin - 18:32

Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: The Last king of scotland   Sam 28 Juin - 0:23

The Last king of scotland Sad
Glups. Ca serait mon premier verdict. J'avais laissé mes joueurs de Fireborn avec un "billet pour" l'ouganda. En plus de cela j'adore Forest Withaker. Et je ne connaissais pas vraiment le personnage d'Amin (a part les génocides). Glups.
Bref trois bonne raison pour ne pas rater ce film. Je vais le ranger à coter de Lord of war je pense. ou pas loin pour qu'il aillent bien ensemble. Bref ce film est génial tout en décrivant ce que je déteste le plus dans l'Homme. Enfin je crois. C'est a dire l'avidité de pouvoir, et aussi le meurtre gratuit, le génocide. A travers la vie du jeune médecin ecossais on avance dans l'ascencion du général Amin, de sa prise de pouvoir à sa "gloire". En fait on avance jusqu'au moment ou le héros se rend compte que son "ami" Amin a une facade propre et festive mais que derrère qui critique son pouvoir disparait. Sans compter les gens dénoncés gatuitement commedans tout pouvoir totalitaire on avance par grope de personne dénoncé ou simplemnt sur une liste d'opposant au pouvoir. Donc tués. Ensuite il suffit de faire des gros trous et on s'en débarasse. Bref Amin était totalement cinglé (il est mor en 2003) enfin surtout complétement parano, nombriliste et égoccentrique. Mais a un niveau maladif pas de simple pulsions .
Donc pour ceux qui ne se rendent pas compte de ce que ca peut être le mieux est encore de voir ce film boulversant, superbemnt bien joué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Kale
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 30 Juin - 10:34

il doit arriver dans ma boite au lettre via cdiscount aujourd hui :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 1 Juil - 18:50

yeah tu verras c'est excellent !!!
Bon on continue.

[28 days later]
Très bon. Alors franchement je ne savais ps trop à quoi m'attendre. C'est lace qui m'en a beaucoup parlé et des fois on a des gouts très mais alors très divergeant Smile . tout ça pour dire que j'ai aimé; En effet le début est plus que très inspiré de la bd Walking Dead. Ensuite le premier "zombi" pour les nommés que le héros voit/rencontre est quand même un prêtre. Ensuite on sontinue en mode survival, une rencontre dans les hlm de Londres avec franck et sa fille ...excellent.
Ici les monstres sont des sortes de mort vivant mais pas du mode je suis une limace en quete de cerveau a bouffer. :fly: non ici ca speed et quand il y a une charge de contaminé par le virus bah ca rihole pas.
Ensuite ca part un peu road movie, il y a un apprentisage et une amturité du héros on y parle de la réaction de gens et tout ca;
Ensuite on repasse en mode survival avec des monstres d'ailleurs qui ne sont pas forcément ceux qu'on croit (mêm si jel'ai vu venir c'est pas ce qui importe). et puis la dernière parie assez violente...
bref je ne dirai pas grand chose sur le film qui m'a agréablement surpris; On y voit toute la "richesse" humaine dans le personnage quand il sosnt en mode survival, et c'est vraiment ca qui est très intéressant (au point d'en faire une jeu peut être hein Ailean Smile ) . L'humanité dans toute sa "splendeur".....
un bon film donc, très bon même Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1929
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 2 Juil - 10:53

Pas toujours des goûts similaires, mais quand même! Wink

Lace', "fan ultime de Danny Boyle"

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 2 Juil - 11:39

Ce soir je regarde la suite normalement (28 month later)
Sinon

[Dexter -saison1]
Dexter c'est bien. J'ai été content de retrouvé l'acteur de 6feet under. Toujours rès bon et en acteur principal c'est top ! alors Dexter c'est quoi ? C'est une série basée sur un roman en 3 parties donc il y aura normalement 3 saisons. Cette série c'est sur la vie d'n serial killer à Miami de nos jours. Le problèlme est que dire ca comme ça c'est banalisé la série. Déja on a une belle lumière Miamesque. Des tons cru qui donne des couleurs un peu saturée donnant une touche particulière à la série; Comme c'est miami on a des musique plutot latino salsa, tcha tcha, samba, tango...Mais revenons au thème principal, Dexter est un enfant adopté par un flic qui l'a trouvé sur la scène d'un crime. Le personnage a été coaché par son père pour canaliser ses envies de tuer sur des personnes mauvaise. Du coup il tue des tueurs, violeur et autre. Tout ce qu'il faut pour faire du personnage un "gentil" dans la série; Dexter n'est pas simplment serial killer canalisé, non pour parfaire le tout il est de la police scientifique, spécialisé dans le sang. Il étudie les trace de sang sur le slieux de crimes pour reconstituer scène et autre. ca c'est sympa a voir entre autre. Mais evidemment il n'est pas seul : il y a son lieutenant qui est une fan avide de célébrité et de pouvoir, le sergent black aux origines ahitienne ancien de la CIA, un scientifique asiatique en manque de sexe, un latino flic exemplaire et honnete et... sa demi soeur devenue flic comme papa et fréro qui intègre la criminel en new bi'.
La soeureette est la mignonne un peu hystérique de la série; Mais bref chaqe perso est asse fouillé et évolue tout le long de la 1ere saison. On passe dans le passé de dexter a rtravers des flash back a différents ages, qui intègr le pére (mort depuis) et des fois soeurette; Le fil conducteur de la saison 1 est...un serial killer. Un serial killer qui semble connaitre Dexter plus qu'il ne se connait lui même en fait; Il faut savoir que Dex' a un black out du passé notamment de la scène de crim' ou il a ététrouvé. Cumulé a cela, pour resté discret Dexter sort avec une mere qui a deux enfants a charge car le pere est un drogué qui la battait. Donc vous mélangé le tout et vous avez un beau regard sur l'humanité de nouveau.
C'est donc une bonne série, dont le big secret ne m'est apparu qu'a l'avant dernier episode ce qui pour le bon roliste que je suis est une merveille. Oui je crois que quand on est roliste on voit les ficelles (cordes ? ) des scénar trop rapidement des vfois; Non là on s'attache au perso de Dexter et de tout ce qu'il vit. Et aussi il est narrateur, tout au long de la série on entend ses pensée et comme il ne ressent aucune émotion on à une seconde vue sur des personnage ce qui est aussi sympa;
Bref top avec spécial smile pour moi d'avoir revu dans une série Malcolm Jamal Warner disparu un peu des écrans français depuis le cosby show (il avait fait réalistaeur producteur, scénariste.... et quelques apparitions dans des séries). Je sais pas j'ai toujours bien aimé sa trogne et je la ressortirai en pnj probablement dans son costard d'avocat a dread rasta Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Lacenaire
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1929
Localisation : Orsay Isle Scharde Resort
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 2 Juil - 13:48

Ca a l'air vraiment très sympa (et glauque) Dexter... cyclops

Citation :
Ce soir je regarde la suite normalement (28 month later)

"28 weeks later"...

_________________
"Wherever somebody's strugglin' for a place to stand / For a decent job or a helpin' hand / Wherever somebody's strugglin' to be free / Look in their eyes, Ma, you'll see me"/ You'll see me"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 2 Juil - 13:52

oui pardon "month" est celui qui sort en 2009 Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Ven 4 Juil - 1:04

[28 monts later]
Je me suis demandé si il était moins bon ou mieux que le premier. Mais avant je me suis di "mince une suite avec des zombis, ca craind". Mais en fait ces deux questions n'avaient pas de sens car je l'ai trouvvé aussi nbon que le premier. En fait c'est une suite, donc 28 mois plus tard dans un Londres en plein repeuplement. Et le virus réapparait bien sur. Comment et pourquoi, je ne dirai rien. Ce q'uil faut savoir c'est qu'on garde une "étude" de l'être humain. Beaucoup plus survival que le premier opus il étudie l'Homme sur des phénomènes de masse et cela a travers une famille se recomposant dans ce Londres bousillé par un virus et des zombis. Personnellement c'est surtout la 1ere scène qui m'a bien scotché. Pour moi elle résume assez l'être humain. Elle pose es bonnes questions : est ce que j'agirai comme le personnage? Est ce que je me sacrifierai? est ce que je combattrai ? me suiciderai de peru d'avcoir le virus ? bref tout plein de questions intéressantes. Ca nous traine vers un "connais toi toi même..." mais en fait on ne se connais jamais assez. On ne peuux pas savoir. Franchement je serai le premier a avoir un esprit protecteur, et plein d'autre grand principe, mais franchement puis je être sur de cela dans une situation donné ? Est ce que je ne resterai pas connement figé par la peur et donc un des 1er a crever ?

Bref j'aime pas trop les films de zombis. Pour moi le traine-la-patte en quete de cerveau a boffer qui gicle son sang parceque le héros le massacre, bof bof. Mais par contre ce genre de film est vbraiment très intéressant car il développe plein de thème en plus d'amener l'horreur, un peu de post apo, d'humanité, de monstre ....

bon plus qu'a attendre celui de l'année prochaine en espérant que le dernier opus [28 yaers later] sera une aussi bonne suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 14 Juil - 14:18

[Walking Dead -T5]
Voila un nouvel opus d'une série que j'aime beaucoup. Pour ceux qui ne connaitraient pas c'est du comics au niveau tracé et format, en france édité chez Delcourt et surtotu réalisé par Kirkman et Adlard. Le topic est simple et a mon avis emprunté dans 28 days later, un type se réveil d'un coma et se rend compte que l'amérique est envahie par des zombis. Le topic général c'est ça mais surtout dés qu'on meurt on se zombifie. Ca aide pas les survivants qui vont se regrouper au fur et a mesur des tomes. On n'est pas là dans une chasse aux zombis, non ici on parle humain et humanité et c'est ce que j'aime beaucoup. Savoir comment les gens réagissent en mode survie, en communauté, bref tous les travers de l'humanité concentré pour des raisons de survie, une remise en cause de la justice, des questionnement sur les standard de vie...Bref j'aime beaucoup. C'est cru dans le style, pâs de chichi.... Dans ce nouveau tome une partie de la communauté rencontre une autre communauté qui réussie a se protéger des zombis, mais à quel prix pour l'humanité? Je me retrouve un peu aussi dans des scénars de série HBO dans le principe ou personne n'est blanc ou noir ici tout le monde est gris et surtout quelque soit le perso il peu s'en prendre plein la tête voir mourir et cela pour le bien de l'histoire. J'adore. Smile
Je suis aussi content de coiffer au potteau Ailean sur cette lecture Twisted Evil la dernière fois c'est lui qui avait un train d'avnce.
Donc c'est aussi un peu comme une bonne série genre the shield. 5 tome excellent qui sont de mieux en mieux.... en plus dun dessin de très bonne qualité....

quand a la couv, petit spoiler, notre communauté favorite trouve des armures d'intervetion de choc Smile

page : http://pagesperso-orange.fr/walking-dead/twd03.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Ailean
blizzard des lettres
blizzard des lettres
avatar

Nombre de messages : 1802
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 15 Juil - 12:47

Tu es en pleine immersion Zombis en ce moment Fab ? :afraid: .

Sur tes 3 critiques, on retrouve un point commun : le zombi ne sert que de déclencheur ou de catalyseur mais il n'est en aucun cas la clé de voute de l'œuvre. Même si le second 28 est un ton en dessous du premier, la première scène de la maison et dans son rythme et dans son aboutissement est exceptionnelle. Perso j'avais beaucoup aimé dans le premier 28 le rappel à Romero avec les sympathiques militaires et leur si agréable sens de l'hospitalité...

A quand Diary of the Dead ?

_________________
La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. [André Malraux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.neufblog.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 15 Juil - 12:50

:P
moi j'ai bien aimé le 2eme "28" parceque différent du 1er explorant d'autres thème, plus survival en fait Smile

pour Diary je crois que j'aime pas les films de zombis Smile ... sans rire si je m'en tiens a ta critisque je me le verrai un de ces 4

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mer 16 Juil - 10:56

[Bury my heart at wounded knee]
Nous y revoila avec un très bon film de chez HBO. Cherchez pas de ce coté de l'atlantique ca m'étonnerait que vous le trouviez. Faut acheter par correspondance.
Bref on plonge directement dans l'univers du roman dont est issu le film. Un chapitrage par personnage et la vie de plusieurs personnes historiques qui ont fait et défait les réserves Sioux au 19eme siècle. Le personnage principale reste Charles Eastman parti de sa tribu et devenu médecin pour revenir à ses racines. Evidemment on passera par les moment clé de la bataille de little big horn, l'exil canadien de Sitting bull, son retour en réserve du Dakota, la lancée des ghost dances et donc ce qui ne a découlé : le massacre de Wounded Knee. A part cela on notera un superbe jeu d'acteur m^me de la part d'Anna paquin qui pour moi était loin d'être bonne dans les derniers role ou je l'ai vu (x-men...) avec mention spécial pour Adam Beach..mais j'imagine que mon point de vu n'est rien face aux 6 nomination d'emmy awards. Bref un point de vu objectif et historique fort, dans la bonne veine des films maitrisés par HBO, dont notamment le Pancho Villa .
A voir donc !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 29 Juil - 13:49

[Dédales] Film
Avec Lambert Wilson, Sylvie Testud et Frédéric Diefenthal
Au début avec des bonnes critiques lu sur ce polar je me suis dit chouette. Ensuite on entre dans le film par un coté psychiatrie plutot sympa (je me suis dit tiens une aide de jeu pour P13), puis on glisse vers un coté mythologique (déformé), avec un soupçon de surnaturel (vision d'un des persos) et enfin on mélange tout ca pour un final n'importe quoi. En gros on a un film mauvais avec un très bon jeu d'acteur, un très bonne lumière et mise en scène; Mais le scénar est pas bon, il n'arrete pas d'expliquer et s'auto justifier et au final gros bout de caca. Dmmage.

[iron man]
Bon j'ai vu ce truc; Je ne m'attendais a rien de plus qu'un autre bout de caca de super héros flottant dans une mare hollywoodienne; Au final pas mal. Bon au début on a le perso qui fait dans l'armement pour se rendre compte que les armes ne sont pas que pour protéger son pays surtout quand elles sont utilisées par des méchant terroriste et en plus ca peut tuer des innoocents... Et oui ce génie high tech dans sa bulle de miliardaire n'avait jamais pensé a cela Suspect A tel point que pour son armement sa première armure se dote d'un lance flamme; je rappele qu'on n'utilise plus de lance flame (au napalm néanmoins) depuis les années 80 car c'est comme les mines anti personnel ca fait "une guerre sale". Et puis on commence par les méchant terroriste afghan mélangé avec un truc pseudo tchechenoquelquechose qui se prend pour gengis Khan... Donc au final très bof car le film est relevé de bons effets spéciaux et un bon ryhme mais bon... beurk quand même pour le fond de l'histoire; Marre des terroriste afghan vu par les ricains.... si on parlait un peu de terroristes américains vu par d'autre (pardon ils appelent ça CIA).
bref.

[Cry wolf]
dans la série navet on en tiens un bon avec celui là; Pseudo slasher-ado movie il reprend tous les archétypes du genre : groupe de un, assassinat d'une pepette en ulotte sous la douche, se passe sur un campus isolé... La base est moyenne le tout est très mauvais. Cela aurait presque été bon si ils ne s'était pas pris au sérieux en tout cas.

[Biker Boyz]
avec Lawrence Fishburn quand meme Smile
oui bah ce film n'a que ça. En fait je crois qu'un fan de moto y trouverait son compte sur ce film sur les courses de moto illégales, mais moi j'ai trouvé ca très rasoir. Ni plus ni moins.

[Wanted]
Angelina Joli, Morgan Freeman...
Excellent film. vraiment très bon moment. En fait l'invraisemblable de ce film passe très bien. Le scénario bien que simpliste et cousu de fil blanc vous traine du début a la fin dans une agréable aventure qui explose dans tous les sens de scènes d'action. C'est très bien joué et c'est fun. Perso, j'ai été bluffé par les cascades car ca faisait longtemps que je n'en avait pas vu d'aussi belles; Et les guns fights sont vraiment bon aussi, enfin on sort du gun fu fighting a la matrix omni présent depusi quelques années dans le genre. non là on est bon avec une belle identité. Me reste à lire la bd du coup Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Dim 7 Sep - 21:57

Et toujours, le bruit de l'orage... par Justine Niogret
Couvertures et illustrations intérieures par Hérysis
(éd. Le Calepin Jaune)

Comme je vous l’avais dit avant l’été, la couverture cachant les textes de Justine Niogret m’avait attiré. De plus, sachant qu’il y a des textes de Justine derrière c’est encore mieux. Donc je l’ai lu ce recueil, enfin non plutôt je l’ai dévoré. Quatorze nouvelles humide et suintant d’odeur de feuilles mortes. Dans l’ensemble je trouve qu’il y a une teinte de nostalgie dans ces nouvelles. On y parle d’un passé, un passé commun qui nous touche tous, en même temps que l’on perçoit une emprunte personnelle de l’auteur. On passe du fantastique à la fantasy. Mais il y a toujours cette petite touche de rouille qui fait grincer le gond de la porte en bois, un rayon de soleil après la pluie d’un orage d’été, un roulement d’orage au loin qui approche ou s’en va. Un mouvement liquide presque acide des fois qui nous mènent de nouvelles en nouvelles. Je dois bien avoué que j’ai mes préférées. « La Grange » en est une. Elle connote un vieil été sec de mon enfance. On sent et voit l’herbe jaunie et la paille craquante. Toujours cette touche nostalgique. Cette nouvelle assez courte nous promène dans une petite normalité d’été, et nous laisse dans la puissance du fin dont on ne peut dire si elle est fantastique ou non. Ce qui est sur c’est que la touche finale est un clou planté d’un seul coup de marteau nous faisant descendre d’un seul coup sur une marche d’effroi. Pas d’horreur vraiment, une sorte de fantastique qui me rappel un peu certains vieux textes de Stephen King. Ce n’est pas très explicable. Il y a aussi « Un chant d’été », dans les nouvelles fortes. L’auteur nous amène sur le ton cruel et enfantin dans un registre shakespearien. Une fanstasy contemporaine ou le terme féérique ne rime pas avec paillette mais entité. De ces fées qui sont des esprits à l’état brut, qui ne sont ni bonne ni mauvaises mais qui sont ce qu’elles sont simplement, sans critère moral. Les seuls « méchants » dans l’histoire sont les gens normaux. J’aime vraiment cette observation du monstre. Mais je ne vais pas tout vous raconter de ce superbe recueil. Comme vous l’avez vu j’y ai trouvé une nostalgie, on y lit au rythme des saisons et des éléments de celles-ci et j’imagine que chacun s’y retrouvera. Donc dans mes lectures estivales c’était dans le registre « excellent ». Et j’espère pouvoir relire du Justine Niogret d’ici peu de temps …

[Batman : the dark Knhight]
Tous commence par un casse. On a presque l'impression de se retrouver dans Die hard sur le coté organise d'un génie du crime. Les malfaiteur portent un masque de clown. Vous aurez deviné tout est mis en place par le Jocker. Pus ou moins en pararllele , le héros rate de capturé celui qui se nomme L'epouvantail (pas cité dans le film il passe en coup de vent, mais je suppose qu'on le retrouvera dans le prochaine oopus), pour la simple raison que des civile non entrainé se déguisent en Batman pour aider le héros contre son gré. On arrive a qui peut etre unhéros ou pas ? Et pourquoi aussi ? Et surtout qui a droit de rendre la justice? Enfin ce sont les questions qui pour moi sont soulevées par le film. Ensuite tout s'enchaine. le Jocker tiens l'écran avec un charisme foudroyant. Le batman de Burton (on aime ou pas) passe pour le guignol de service. Jack Nicholson si applaudis par les foules a la sortie du film passe pour un touriste devant la prestation de ce Jocker là. On ajoute à cela un C. Bale qui dans son role de Batman est vraiment très bon. Je sais que certains n'ont pas trop aimé la ppassade gadget du film qui porrait faire palir 007, mais bon. Dans l'ensemble un bonne intrigue, de très bonne interprétations, et un très bon rythme. Voila j'ai aimé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Jeu 18 Sep - 19:50

j'ai enfin entamé le Crépuscule des Loups. Rapport en fin de lecture Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Dim 5 Oct - 14:49

Ma chère et tendre qui m'a offert...cette BD. Et oui pas le roman. Pour le roman vous trouverez des infos sur cette page . Sinon pour le reste il faut savoir qu'un film est en montage (de Sorcese) avec à la surprise de tous Di Caprio, sur ce roman .


Rien que la couverture est assez envoutante. Cela se passe dans les années 50, sur une ile au large de Boston. Autant vous dire que pour le cadre polar noir on est en plein dedans. Sinon que dire de cette bd, à part vous l'aurez compris que j'ai adoré. Comme certains le savent je suis assez difficile en qualité graphique, et là une nouvelle fois je me suis fait bluffé. l'aquarelle, lencre et les gouache sont superbe, envoutant. TOut cela crée une vérritable athmosphère polar, de lumière d'ambiance avec en plus la touche terrorrisante d'un lieu comme cette ile. Cete ile dc'est quoi ? C'est un asile ou on enferme les psychopathe et sociopathe les plus dangereux du payx pour les traité spécialement. Cette ils comporte 3 bâtiments dont le batiment C qui contient plein de secret. On y croise des rumeurs sur des traintement défiant certains codes éthiques, des reliquat de Dr nazis, des femmes dsparaissant de leur cellule sans laisser de trace ....
Et c'est sur ce dernier point que le hérros, Marshal fédéral, arrive sur l'ile pour enqueter. Au milieu de la bd on apprend les liens de son enquete avec son histoire personnelle et la dernière partie, la chute si je puis dire est.... je ne peux le dire sans gacher le scénario très très bien ficellé à mon gout. Je me suis laissé prendre au jeu du scénario à chute et je pense que je la relirai même en connaissant la fin ne serait ce que pour la qualitré de dessin et les petits détails qu"on trouve d'ici de là. Donc un vrai bonheur que je vous conseil si vous aimez le polar50's. Evidemment c'est très exploitable niveau jeux de rôles aussi je pense notamment à Patient 13 (avec pas mal de travail) et à Hellywood (si vous vous une petite sortie de la ville). Je vous laisse avec quelques planches sur le lien de l'editeur .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 20 Oct - 20:36

Métissages, colonisation, mondialisation, "choc des civilisations"...

Rendant compte du contact des peuples et des traditions, de la coexistence d'identités mélangées, la notion de métissage traduit une manière de concevoir les rapports entre altérités. L'exposition Planète Métisse souhaite susciter l'imaginaire des visiteurs dans le cadre d'un parcours qui fait dialoguer les objets entre eux, du XVème siècle à nos jours. Elle analyse les répercussions de l'expansion européenne, principalement ibérique, sur les autres civilisations et les influences croisées entre Est et Ouest dans le sillage des grandes expansions, chinoise et musulmane notamment. Cette exposition sur les objets et les arts métis met en valeur la richesse des productions artistiques issues du métissage des manières de faire et de croire, de créer et de concevoir.

---

Au dessus c'était donc le topo officiel de l'exposition que nous avons été voir hier au Musée du Quai Branly. Alors que dire de cette expo ? On pourrait commencer par dire que le thème et le sujet étaient pour moi très alléchant car c'est un message que j'essaie de faire comprendre aux gens un peu ou très rcistes. Et oui, notre culture est issu de moult métissage et toute ces conneries de blancheurs et race pure/propre ça n'existe que dans le cerveau des abrutis. Bref pour revenir à l'expo il y a des points très forts a relever :

- Muséographie-muséologie : alors là c'est superbe. Ca faisait quelques temps que je n'avais pas vu (depuis l'expo du Grand Palais il y a quelques mois) une muséo aussi forte, claire et accompagnatrice. Entendons nous. Le cheminement dans une exposition doit être intelligement défini pour avoir un fil conducteur de la volonté du conservateur l'ayant monté et aussi pour ne pas se perdre simplement d'un point à l'autre et se retrouver dans un fatras qui serait proche d'un entrepot ou on pose tout en vrac avec trois étiquette. Là c'est très bon, on passe de petites cellules créer par des rideaux de fil noirs qui abordent chacune un sujet et tout est mis en relation. A coté de cela des textes bon présentant les oeuvres et la logique de l'exposition.

- Sujet/thème : le métissage est très bien présenté, amené clairement et faisant échos au principe des échanges culturels s'enrichissant les uns les autres. Ici on parlera de la planète entière : peinture Japonaise montrant les étranger potrugais débarquant avec leur vetement boufant, la vision des espagool sur les indigèhs mexicain et l'inverse, la peinture indirenne montrant une scene religieuse de St Grégoire reprise ensuite mainte fois par les eurropéens, la vision des ports mgrébins par les européens, la vision des européens par des indous signifinat bien le coté hautains des "nvahisseurs"... bref un panel sans fin ou presque présentant les différentes facette souvent peu attendu , du métissage a travers les ages sur différents supports. Au final on comparera le metissage en SF par des films comme Ghost in the Shelle : innocence présentat le metissage cyborg humain....Donc une palette très large artistiquement.

-point négatif pour moi la partie musciale et la partie cinématographique n'est pas très poussé ce ui présente pour moi la seule lacune de cette belle expo. Néanmoins elles ont le mérite de ne pas avoir été oubliées dans ce grand brassage des métissage culturel qui comprend aussi par exemple la haute couture, la sculpture etc.

Verdict perso : c'est bon c'est bien c'est génial. Je vous recommande, parisiens ou autre de passage a Paris, cetet expo qui se trouve dans la collection permanente du musée et donc une entrée tarifaire comme telle : 10 euros par adulte. Donc oui en bonus vous pouvez vous faire une martie du musée. Nous on s'est laissé porté sur une petite déreive des natifs d'amérique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3782
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 20 Oct - 21:54

Pas mieux!
Ah si, les contes amérindiens et autres explications sur petit écran, au fil de l'expostion permanente sur les Amériques... Génial. Shocked

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 21 Oct - 17:20

Au miroir des Sphinx
Charlotte Bousquet (ed. Argemmios)


Je reviendrais sur le Crépuscule des loups plus tard, car je tenais a faire cette critique « à chaud ». On ouvre donc le recueil et on tombe sur une note de l’auteur signifiant que les morceaux du miroir sont un tout que l’on peut lire comme une suite. Là-dessus on trouve deux citations de Jean-Pierre Vernant. On sait déjà qu’on va toucher à du mythologique vu que la spécialité du défunt philosophe l’était. On nous promet plein de belles choses donc. Bien que peut objectif vu les liens qui m’unissent à l’auteur je reste tout de même sur la « défensive littéraire ». Une défensive afin de ne pas se laisser avoir par les sentiments me poussant presque à apprécier sans lire (en plus que j’aime déjà l’écriture de l’auteur je veux dire). Donc nous y voilà. Une couverture de Krystal Camprubi. Deux femmes. Plutôt une femme et une sphinge. Une belle lumière, de belles couleurs, de grandes citations de Mr Vernant….. Je tourne les pages et met mes yeux sur le premier texte. Là c’st de la folie, je suis comme aspiré par une lecture qui cesse de m’appeler. Au moindre instant ou je repose le livre pour faire autre chose il me rappel, il me convoque… Comme Nicolas Cluzeau (cf son blog) j’ai eu un gros faible pour Vies volées. Mais j’ai eu aussi un faible pour Les confessions d’un parjure. Le reste est très bon aussi il ne faut pas se tromper. Le recueil est très bien écrit dans l’ensemble même si je reste un peu perplexe devant la maquette du dernier poème, mais ce n’est qu’un détail. J’ai aimé. J’ai aimé les textes, la qualité d’écritures et les thèmes abordés. L’Homme fasse aux dieux, les Monstres sous leurs multiples visages, bons ou mauvais mais toujours « étrangers » à leur réalité, la féminité, la mythologie revisité… Mais pour les thèmes là aussi j’ai une préférence. J’ai trouvé une grande originalité et qualité dans les courtes nouvelles sur les œuvres d’art. Elles me parlent, elles revisitent presque les œuvres abordées et on aurait envies que l’auteur nous fasse un recueil d’œuvres d’art (sous format nouvelles courte). Une sorte de catalogue d’exposition. Evidemment toutes les Muses ont contribuées car en plus d’histoire et poésie on retrouve une forme de musicalité dans les textes, quelques volontés musicales dans d’autres et un rythme dans les poésies. Donc superbe recueil ou l’on se demande u final si Charlotte n’a pas réussi à avoir la ligne direct VIP pour appeler directement les Muses

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3782
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Mar 21 Oct - 21:29

Shocked

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 12 Juil - 11:24

BPRD - tome 4 « Les morts » (Ed. Delcourt)

Hier j’ai repris le fil d’une de mes BD préférée, à savoir le BPRD. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est une sorte de spin off hérité de Hellboy, sans trop faire de spoiler le grand Hellboy a quitté le servi ce et il ne reste plus que les autre pour continuer à lutter contre les forces occultes dans le monde. Et ce n’est pas une mince affaire car « les grenouilles » envahissent le monde petit à petit, sans compter les nazis qui sont toujours plus ou moins présent et les démons et dieux divers qui apparaissent ponctuellement. Le plus dur sera pour l’équipe restante, car Abe est partis à Rhode Island pour une enquête qui le poussera à retrouver une partie de sa mémoire et notamment sa femme …morte ? Grand moment d’émotion et de romantisme pour cette série surtout quand on aime ce personnage ; De son coté Liz bosse avec Johann et Roger, mais pas seulement car les budgets de l’Etat se résorbent au point de les cantonner au stricte minimum, du coup pour combattre « les grenouilles » c’est plus qu’un problème. Mais arrive un nouveau personnage. On les fait déménager dans une nouvelle base du Colorado, un résidu poste Seconde guerre mondiale ou on faisait des recherches militaires. Le nouveau personnage et Ben, tête de con, macho, un poil raciste et surtout un peu zombi sur les bords ; On n’en sait pas plus à part son passé militaire, il donne des ordres car c’est le nouveau chef de l’unité du BPRD ; Tout pour mettre Liz en rogne qui n’attend qu’une chose : le retour de Abe. Mais ça ne sera pas le cas dans cette histoire, Abe sera de son coté avec son passé et Liz devra composer avec les mystères de cette base qui renferme pas moins que la Lance de Longinus et un ancien nazi. Ce qui nous amène un gros monstre comme Mignola aime mais cette fois ce n’est ni Roger ni Hellboy qui lui mettront sur la tronche c’est Johann. Je ne vous en dis pas plus. Donc au final bien que ce nouveau perso soit agaçant on s’y attache un peu, pour son coté mystérieux, Liz devient un peu le pivot de tout cela et Abe prend encore plus d’épaisseur (ce qui me fait penser qu’un spin off uniquement sur Abe sort en aout pour les fans). Du très bon scénario souligné par un excellent graphisme de G. Davis et vous obtenez un album digne de la qualité excellente de cette série avec ses monstres, ses intrigues et mystères, son questionnement sur le monstre et l’humain, une grand maitrise des mases de noir pour le graphisme et une envie d’en lire encore plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3782
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 12 Juil - 13:52

Un jour, promis!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5917
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   Lun 12 Juil - 14:33

baignoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
fab lyrr... point de vu (livre-bd-ciné-dvd...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Warbuilder - Créateur de liste d'armée
» Liste d'armée Elfes sylvains-2000pts
» [Cinéma] Star Wars le Livre Culte.
» partie casable et point faible des monstres
» Faire un rond point - Faire un pano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Domaines d'expressions :: Culture ingurgitée-
Sauter vers: