Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vers les royaumes noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Vers les royaumes noirs   Mer 10 Oct - 9:35

ZALTKO
A peine rentrés dans la ville de Punta Verda située dans le nord-est de la Zingarie et après avoir bus quelques verres, nous fûmes mis en prison sous le prétexte fallacieux d'avoir déclencher une bagarre en ville. Et nous voilà devenus esclaves dans la cité dirigée par le comte Hispanossa. Après avoir été affecté au nettoyage des cages des animaux prévus pour se battre dans l'arène pendant les festivités du jubilé du comte Hispanossa qui auront lieu dans trois jours.

Alors que j'étais occupé à ramasser les fientes des lions, un homme m'accosta et me demanda de transmettre un message à un esclave affecté au secteur des gladiateurs, il me décrit celui-ci comme étant blond, avec des cheveux bouclés et portant une tunique verte. Le message était "l'oiseau quitte le nid quand le coucou fait reluire son plumage".

Je transmis ce message à Antonio De la Messa qui lui était affecté au secteur des gladiateurs. Il réussit à le trouver et lui fit passer ce message. Il s’agissait de Victor Fenestras, chef des Faucons Rouges, groupe souhaitant renverser le pouvoir en place dans cette ville afin de restaurer une plus grande égalité. Peu de jours plus tard, un nouveau message du être transmis « Quand le coucou étend ses ailes, il est temps de quitter son nid » signifiant que le jour de la révolte aurait lieu le jour du jubilé et que par conséquent Victor devait échapper à sa condition d’esclave ce jour-là. Grâce à l’aide du bras droit de Victor, Wolfram, un homme chauve, nous eûmes assez d’indications pour tenter une fuite en passant par un ancien couloir désaffecté. Malheureusement Wolfram jouait un double jeu, il souhaitait prendre la place de son chef et nous tendit une embuscade, dans les tunnels sous la ville. Le combat fut rude, la plupart d’entre nous frôlèrent la mort. Mais par Bel, nous réussîmes à nous en sortir.

Mais la route n’était pas finie, il fallait mettre en place Victor à la tête de la rébellion sinon la ville sombrerait dans le chaos d’une guerre civile. Victor ne pouvant se déplacer librement dans les rues, il nous envoya en émissaire auprès de Mac Tahar, le chef de la garde de la ville qui n’avait pas encore décidé qui il soutiendrait et dont la force armée ferait pencher la balance. Darkan fit preuve d’une diplomatie affligeante, l’obligeant à nous abandonner quelques heures pour aller tâter du fouet dans les geôles. Pour convaincre Mac Tahar, nous dûmes prouver qu’un complot destiner à le destituer était fomenté par un de ses hommes avec la complicité de l’infâme Wolfram. Un fois le complot éventé, Mac Tahar accepta de rencontrer Victor Fenestar et un accord fut rapidement trouvé, ramenant le clame dans la cité de Punta Verda. Nous devînmes citoyens d’honneur de la ville.

ANTONIO DEL AMESSA
Citoyen d'honneur d'une ville en perdition, nous roucoulâmes tranquillement nourri et logé par cette pauvre cité.

Mais l'heure est grave, le système économique de la ville ne tient plus. Les exportation de minerai, d'arme et de vin ne peuvent plus se faire a cause de pirate (j'aime pas les pirates).

Pour ce faire, nous somme mandaté pour allez apporter un présent somptueux à une personne se présentant comme le capitaine des briguant des mers. Un point étrange fut levé à l'écoute du nom de celui-ci, il n'est pas ce qu'il se dit être!

Fort bien, nous partons quand même, mais avant un petit tous à la capital s'impose pour récupérer le fameux présent, une magnifique épée d'apparat en argent qui doit ce faire sertir à la capital. En deux jours nous arrivâmes devant la demeure du marchand payé pour faire la finition.
La vie est une suite de drame, mais là ... ça s'arrête pas!
Nous vîmes très vite que quelqu'un était arrivé avant nous, sûrement un voleur (j'aime pas les voleurs) et fûmes repérer par le scribes du marchand. Soupçonneux, il nous crut responsable du saccage et constata la mort de son maître. Grâce au papier que nous avions, nous fîmes preuve de bonne foie, mais le marchand était mort et l'épée absente.

Le lendemain, nous pûmes, grâce au livre de compte du marchand retrouver l'orfèvre (j'aime pas les orfèvres). Le travaille non payé, nous dûmes usé de ruse pour payé une partie en partant comme des voleur. Il nous faillait encore attendre la nuit avant de prendre le bateau et des assassins (j'aime bien les assassins!) tentèrent de mettre fin à notre périple.
C'est là que notre scribe, toujours présent car il prétexta être le navigateur, se montra être un puissant sorcier (j'aime pas les sorciers) et nous permis de faire fuir la grande partie des agresseurs.

Avant de fuir, un visage nous parûmes familier ... un des assassin avait déjà attenté à notre vie dans une arène, il devait travailler pour l'oncle de Flavia et je suis sur qu'il travaille encore pour lui ... reviens assassin, j'ai encore quelque question !

DARKAN
Après avoir repoussé durant la nuit l'attaque de brigands, enfin brigands si on peut dire. Je pense plutôt qu'il s'agit de mercenaires envoyés par notre précédant ennemi car il me semble avoir reconnu un des assaillant. Nous sommes rejoint par Zaltko accompagné de deux demoiselles, celui ci nous explique avoir passé lui aussi une nuit agitée, enfin bref ceci est une autre histoire ...

Peu de temps après une femme d'une carrure impressionnante je dois l'avoué, nous rejoint également. Elle s'entretient avec notre navigateur, je comprend qu'elle fait partie du voyage et que notre bateau est prêt à prendre le large.

Nous la suivons donc à l'embarcadère, nous passons devant de magnifiques navires mais nous continuons notre chemin vers les navires de pêche. A notre grand surprise nous allons prendre un de ces rafiots, on se demande comment certains font pour encore flotter. Nous arrivons enfin devant celui qui nous est destiné, à son bord son capitaine un certain Rodrigue et un petit mousse « la grenouille ».

Nous prenons le large le plus vite possible, certains ne semblent pas avoir le pied marin, comme tout semble tranquille je décide de faire une petite partie de pêche afin de nourrir tous ce petit monde. Le lendemain matin « La grenouille »nous dit qu'un navire semble nous suivre depuis un bon moment déjà, cela ne présage rien de bon. Comble du malheur une tempête nous tombe dessus ce qui à pour conséquence de nous dévier de notre destination première avec toujours ce navire à nos trousses qui se rapproche. La grenouille qui s'agite beaucoup nous crie du haut de la vigie terre droit devant « argh c'est l île au loup garou nous sommes perdus ». Après discussion avec Rodrigue il nous dit que cette île est maudite et qu'un loup garou réside sur celle ci. Malgré le danger nous sommes contraint de mettre pied à terre car nos poursuivants décident à ce moment même de donner l'assaut, je me prit une flèche en protégeant la grenouille.

Une fois sur l'île nous nous cachons dans la forêt pour tendre une embuscade à la douzaine d'homme qui on débarqué juste derrière nous, il nous faut peut de temps pour terrasser les six premier qui se présentent ensuite nous somme parti à la recherche de six autres mais on ne retrouve que leurs corps complètement déchiqueté, la grenouille décide de prend la suite mais je rattrape et je lui dit qu'avec moi il n'a rien a craindre et je promet de le protéger. Ensuite nous prenons les vêtement des six pirate afin de dupé les autre qui sont resté sur le navire.

Une fois sur la plage nous somme attaqué par une créature humanoïde sur laquelle nos armes n'ont aucun effet, notre navigateur nous explique qu'il faut utiliser des armes en argent, à contre coeur je sort l'épée d'apparat qui elle a une lame en argent et en trois ou quatre coup bien placé la créature fini par disparaître dans un épais nuage au parfum de souffre. Sans plus tarder nous rejoignons le navire à la nage et nous retrouvons le corps de Rodrigue qui avait fuit avec la grenouille lors de l'apparition de la créature et ainsi que deux autre corps eux aussi déchiquetés, Antonio lui retrouve La grenouille en vie mais mort de peur caché derrière des cordages. Le navigateur nous explique que cette créature est en fait un démon qui a du être invoqué pour protéger quelque chose sur l'île et qui si nous partons au plus vite celle ci nous laissera sûrement tranquille

Nous voilà donc à bord dans un navire prêt à reprendre le large
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3783
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mer 10 Oct - 12:05

Qui tente de vous faire assassiner ? Qui a intérêt à ce que vous restiez esclaves, soyez faussement accusés, etc . ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Sam 2 Fév - 11:06

ZATLO
Une semaine après mon échouage sur l’île et mon errance pour essaye de subsister à travers les taudis de cette ville, je réussis, par Bel, à retrouver la trace de mes compagnons. Ceux-ci ont mieux réussi que moi, leur habitation sur la plage ressemble à une auberge de grand luxe comparée aux endroits que j’ai du fréquenté depuis une semaine. J’ai bien profité de leur paillasse pour récupérer, ayant choppé une saloperie avec la nourriture immangeable que j’ai avalée.

Pendant ce temps, mes compagnons ont essayé de s’immiscer dans les affaires de l’île au main d’un conseil de pirates, afin de mettre la main de nouveau sur l’épée bâtarde, perdue, je l’appris avec déception, donnée par Victor Fenestra en guise de cadeau pour de futurs accords commerciaux entre sa ville et l’île.

Après avoir suivi une piste concernant Dracken le Tigre, un des capitaines membre de du conseil, qui ne mena nulle part, nous nous intéressâmes à Amon En, prêtre de Seth venant de Stygie, débarqué en pays pirate depuis un mois et qui a très rapidement pris, semble-t-il, une influence importante au sein du conseil dirigeant.

Nos investigations portuaires auprès de pirates, à son sujet, ne nous apportèrent peu d’informations. La plus intéressant était la localisation de son lieu d’habitation. Darkan décida d’aller visiter de nuit sa demeure. A notre surprise, notre intrusion fut facile, seule une poignée de gardes nous barrèrent la route pour notre entrevue avec Amon En. Celui-ci, contrairement à la plupart de ses congénères, n’était pas trop bavard, préférant nous envoyer deux gardes du corps poilus, ressemblant vaguement à des hommes. Heureusement Jade fut très efficace, trouvant rapidement les points sensibles de ces bêtes. Darkan sembla apprécier le corps-à-corps effectué avec celles-ci. Vraiment bizarre, ces hommes noirs !

La confrontation avec Amon En tourna court. Mon adresse à l’arc le mit en défaut et Darkan se chargea de finir le travail. Nous repartîmes de sa demeure avec moult bijoux, argenterie, victuailles et deux cartes qui semblent receler beaucoup de riches secrets. Nous restâmes quelques jours à l’ombre, histoire de connaître les répercussions de nos actes sur l’île…
Nous l'apprîmes plus tard, le cadavre d'Antonio avait été repêché non loin du port; so long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 9:39

Après avoir laissé passer quelques jours, nous nous sommes présentés devant le conseil des pirates afin de mettre un terme à notre mission qui était de négocier un pacte de non-agression de la flotte de Victor de Fenestra. Grâce à l'habileté et la ruse de notre sorcier, nous réussîmes à convaincre le conseil. De plus le conseil nous donna un navire pour pouvoir retourner en Zingara afin d'apporter à Fenestra la bonne nouvelle. Une fois cela fait, nous décidâmes, suite à quelques recherches, de trouver l'endroit situé sur la carte découverte chez Amon En.

Malheureusement le début du voyage fut contrarié par le fait de croiser un navire stygien qui décida de nous attaquer. Après l'abordage de notre navire, ceux-ci semblaient en mesure de nous anéantir assez facilement, les stygiens étant plus nombreux et mieux armés que nos hommes. Heureusement, l'expérience aidant, je décida de prendre ces maudits stygiens à revers en passant sur leur navire dans le but de délivrer les esclaves noirs. Peu de temps auparavant, Jade réussit à embraser une des voiles de leur navire, ce qui apaisa le flot de flèches reçu.

L'incursion sur le navire stygien fonctionna étonnamment bien, Jade ayant profité de l'ouverture pour me suivre. Après avoir trucidé le tambour, nous libérâmes les esclaves qui se jetèrent à corps perdu contre leurs anciens maîtres. Ce qui fût d'un grand secours. Et les stygiens périrent rapidement à cause du grand nombre d'esclaves libérés. Jade et moi profitèrent du chaos pour fouiller le navire et nous récupérâmes des cartes maritimes, une boule de cristal, un symbole religieux de Seth et un livre.

Quelques esclaves libres décidèrent de rester avec nous car notre équipage était entièrement détruit, dans le but d'apprendre auprès de Darkan les rudiments de la marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 9:43

DARKAN

Une fois débarrassé du prêtre de seth nous avons attendu quelques jours pour voir les retombées de cette mort sur l'île de pirate, pendant ces quelques jours nous sommes rejoind par notre sorcier et son suivant. Ils nous expliquent qu'ils ont du se cacher quelques temps car ils avaient été trop curieux et avaient eu peur d'avoir éveillé des soupçons sur nous.

Voyant que cela ne donnait rien nous décidons donc d'aller acheter des tenues luxuriantes grâce à l'argent dérobe chez le prêtre afin de nous présenter à notre meilleur avantage au conseil des pirates afin d'honorer le contrat passé avec Victor. Nous avons réussi à avoir une audience grâce à notre sorcier. Après quelques tractations nous avons réussi à négocier un accord pour Victor ensuite nous leurs dévoilons que c'est nous qui avons tué le prêtre. Les pirates semblent être ravis de cela et nous récompensent en nous donnant un navire et un équipage; me voila enfin capitaine, pour pouvoir retourner en Zingara afin d'apporter à Fenestra la bonne nouvelle. Notre prêtre qui a également quelques compétences de cartographe arrive à situer l'île indiquée sur la carte découverte chez Amon En.

nous décidâmes donc de reprendre le large en quête de ce trésor mais comme d'habitude cela ne se déroula pas comme prévu. Apres quelques jours en mer tranquille, nous sommes rattrapés par un navire stygien qui décida de nous attaquer. Je décidai donc d'attendre qu' ils nous abordent car cela était une cause perdue, nos hommes ne sont que des moins que rien, il ne fallut que quelques minutes pour que je me retrouve seul face a une quinzaine de soldat armés jusqu 'aux dents, mais ils ne savaient pas a qui ils avaient à faire une vraie machine de guerre que je suis; pendant que je combattais sur notre pont Jade et Zalko décidèrent de se hisser sur le bateau de stygiens afin de libérer les esclaves. Et après il y eu une vague de barbares noir qui jaillit sur le pont et les stygiens en ont pris plein la tête. Et je pense que sans eux nous aurions fini par le fond.

Je décida donc d'embaucher une vingtaine de barbares noirs afin d'en faire notre nouvel équipage ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 9:45

Zlatko a écrit:
Après plusieurs jours de navigation, nous aperçûmes enfin les côtes. Malheureusement notre approche fut perturbée par l'attaque du baleine blanche fantomatique qui mis en panique notre nouvel équipage. Nous fûmes obligé d'accoster de manière périlleuse, notre navire s'arrêtant de manière forcée par la barrière de coraux. Notre navire sombra, nous obligeant à rejoindre difficilement la rive à la nage. Après avoir établi un campement de fortune, nous visitâmes l'îlot dans l'espoir de trouver une caverne correspondant au message inscrit sur la carte. Notre recherche fut vaine jusqu'au moment où la marée fut basse. En effet une grotte venait d'apparaître, nous la visitâmes et nous furent surpris d'y découvrir au fond un bateau achéronien dans un état encore correct après des centaines d'années passées sous les mers. Malheureusement il ne s'y trouvait aucun trésor à part peut-être celui de pouvoir rafistoler le bateau pour quitter cette île.

Lors de notre visite de l'îlot, Darkan avait remarqué un pont de corde suspendu entre deux îles situées en face de notre lieu de campement. Cela piqua notre curiosité et nous traversâmes à la nage pour rejoindre cet endroit. Accéder à ce pont de corde fut compliqué car il fallut gravir une falaise haute de 10 mètres, chose que Dion, érudit découvert sur le bateau stygien qui nous avait attaqués, ne réussit pas. Sa lourde chute le fit sombrer dans l'inconscience. Une fois en haut des falaises, nous découvrîmes une ancienne route de pierres menant jusqu'au pont de cordes et se poursuivant par la suite. Nous passâmes assez aisément le pont puis nous entrons dans une grotte dans laquelle deux léopards nous attaquèrent par surprise obligeant Darkan à user une nouvelle fois de ses muscles.

La route nous mena à une antique cité d'origine achéronienne. Après une visite succincte, nous nous établîmes dans un ancien palais où se trouvaient de nombreux objets et autres bijoux de valeurs. La nuit arriva rapidement et nous étions bien heureux d'avoir découvert un abri moins provisoire que notre campement ce qui permis à Dion de recouvrer ses forces. La seconde nuit fut moins tranquille. Lors du tour de garde de Drakan, celui-ci fut surpris par un gigantesque serpent. Celui-ci possédait une force monstrueuse que même Drakan n'arriva pas à juguler. Sans le sacrifice de Dion nous permettant de fuir de l'antique cité, je serais au côté de Bel à contempler la vie éternelle. Tragiquement dans notre fuite éperdue, nous avons laissé derrière nous nos maigres affaires ainsi que des trésors innombrables. Aurons-nous le courage d'y retourner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 10:12

Zlatko a écrit:
Après de nombreuses semaines sur cette île, nous avons enfin réussi à s'en éloigner et à retrouver le monde civilisé. Comment avons-nous réussi cela ? Par Bel, grâce à notre volonté de ne pas laisser tomber les richesses que l'antique cité détenait. Tout d'abord, notre amour propre avait été ébranlé, la veille, par ce serpent qui nous avait attaqué en traître digne de Seth. Nous voulions notre revanche ainsi que nos affaires que nous avions laissé dans son repaire. Nous retournâmes donc dans la cité, reprîmes nos biens et alors que tout semblait calme, le maudit serpent refit son apparition. Darkan, cette fois-ci, fut préparé et se fit un plaisir de le faire passer dans l'après vie.

La cité était à nous, nous continuâmes notre visite afin de récolter d'autres trésors de valeur. Lors d'une énième visite, nous eûmes la surprise de tomber sur un homme nommé Ank Somtek, érudit appartenant au cercle noir. Celui-ci est venu seul sur cette île avec l'objectif de récupérer un artefact situé à l'intérieur d'un temple. Curieusement il n'osait pas franchir le seuil de celui-ci, il nous engagea contre la promesse de nous accueillir sur son bateau afin de quitter cet endroit. Ce fut une erreur, le temple était piégé. Dès que je fis un pas à l'intérieur, une immense peur me saisit à la vision de l'immonde être présent en ces lieux. Je tournai rapidement les talons rejoignant mes compagnons d'infortune à l'extérieur du temple. Par chance, la chose ne pouvait pas quitter ce lieu. Nous décidâmes de rompre le pacte avec Ank Somtek, le laissant se débrouiller avec son maudit artefact. Nous nous retroussâmes les manches pour remettre à flots l'antique bateau découvert au début de notre arrivée sur l'île. Après quelques semaines, celui-ci fut utilisable nous permettant enfin de quitter ce terrible endroit.

Une fois arrivés sur la terre ferme en pays Kush, les richesses rapportées nous permirent de commencer une vie luxueuse permettant à chacun de concrétiser les rêves de gloire. Prochain objectif, l'achat d'une habitation plus au Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 10:14

Zlatko a écrit:

Après avoir profité de notre nouvelle demeure en terre zingarienne, le besoin de finances nous fit embarquer pour une mission d'escorte sur un navire de marchandises, la fierté de Messantia, appartenant à un riche négociant argossien Rand Artallios, vivant à Zabella, port kush.

Suite au voyage tranquille, nous avons profité de quelques heures de libre pour nous balader sur le port avant un rendez-vous en soirée avec le capitaine du navire, Callamos, pour toucher notre salaire. Lors de notre ballade, nous fûmes impliqués dans un étrange incident impliquant un lion. En effet la cage de celui-ci se brisa alors que l'on allait l'embarquer sur un navire. Retrouvant la liberté, il s'en prit à une fort jolie demoiselle, nommée Taratis, fille d'Erytens, prétesse de DERKETA, nous l'apprîmes par la suite. Darkan, n'écoutant que "son courage" s'interposa de brillante façon, trucidant le lion rapidement tandis que moi, je couvris ses arrières tout en observant la beauté fatale de Taratis. A notre surprise, suite à cet événement qui avait attroupé un grand nombre de personnes, nous eûmes la surprise de retrouver deux compagnons que nous pensions morts depuis de nombreuses semaines au moment de notre échouage sur l'île aux trésors.

Nous leur avons payer un coup dans la taverne "La Folie des Marins" afin qu'ils nous racontent leurs aventures tout en attendant le capitaine Callanos. Quelques discussions avec le tavernier nous apprîmes la présence dans la ville de mercenaires de la main rouge, sans malheureusement en savoir plus. Après quelques heures d'attente, celui-ci n'était toujours pas là quand soudain, un marin cria que la fierté de Messantia était en proie aux flammes sur le port. Nous nous dirigâmes vers celui-ci afin d'aider à l'extinction du feu mais à l'arrivée, le constat d'un acte malveillant semblait très clair. La proximité d'un bateau stygien ne semblait pas fortuit. Nous décidâmes donc d'aller à la ville haute afin de rencontrer le commanditaire du navire, Artallios afin d'essayer de comprendre ce qui se tramait et de toucher enfin notre salaire.

Alors que nous nous dirigions vers la ville haute, nous tombâmes sur Callamos ensanglanté, puis nous fûmes attaqués par des hommes peu armés et sans armures dirigés par un prêtre. Le combat fut bref, notre puissance au combat ne fit qu'une bouchée de ces hommes. Callamos avant de succomber à ses blessures, nous dit que la demeure d'Artallios avait été attaqué. Nous trouvâmes sur lui un bout de parchemin de cuir et des cartes maritimes que nous prîmes avec nous.

Nous courûmes vers celle-ci et effectivement le lieu semblait avoir subi une attaque, le portail d'entrée étant resté ouvert. Après avoir rencontré quelques hommes et récupéré pour ma part une partie de notre salaire, nous arrivâmes dans une salle où se trouvèrent des adorateurs de Tjula, le dieu-singe et un énorme gorille blanc tenant dans ses bras Taratis. Avant que l'on ne puisse agir, le gorille sauta par la fenêtre, s'enfuyant avec la jeune femme. Nous mimes facilement en déroute les adorateurs de Tjula.

Le père de Taratis est dévasté par la perte de sa fille et nous propose et après lui avoir rendu les objets trouvés sur Callamos il envisage de nous confier une mission .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
troll
Tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mar 29 Juil - 10:15

Résumé de la séance du 05/07/08

Zlatko a écrit:
Nous partîmes à la recherche de Taratis après que son père nous ait confiés cette mission. Une discussion avec sa mère nous permis d'avoir un nom, Eschiba, un sage qu'elle avait connu il y a des années. Celui-ci serait à même de nous donner des informations concernant les adorateurs de Djula et le grand gorille blanc. Il vit à Shimanza au sud près de la côte.

Après de nombreuses heures de marche, nous arrivâmes à Shimanza, village qui semblait désert. Après de longues recherches infructueuses, Eschiba vint à notre rencontre. Après une période de méfiance, il comprit que nos intentions étaient nobles. Et il fut d'accord pour nous aider à retrouver Taratis en nous montrant le chemin du repaire présumé des adorateurs
de Tjula.

Le repaire était une grotte , à l'extérieur une énorme tête de gorille y formait son entrée. Ce n'était pas un bon présage rapidement confirmé par l'apparition du gorille blanc, après que nous ayons pénétré dans la grotte. Darkan usa de toute son expérience pour se défaire de ce maudit animal. Une fois débarrassé de l'animal nous découvrîmes dans une cavité voisine, un grand nombre de femmes prisonnières au fond d'un trou. Avant de pouvoir les libérer, il nous a fallut se débarrasser des fanatiques qui protégeaient l'endroit. Alors que nous commencions la libération de ces femmes, nous fûmes attirés par des bruits provenant d'un endroit situé un peu plus au loin dans la caverne. De plus, nous constatons que Tarantis ne fait pas partie des prisonnières.

Nous nous dirigeâmes donc vers ces bruits et une fois sur place, nous vîmes Tarantis attachée sur un autel, prête à être offerte à Djhebal Sag par un prêtre fou. Autour de lui se dressèrent ses fidèles qui se ruèrent sur nous à notre arrivée. Pendant ce temps, le prêtre continua ses horribles incantations, faisant surgir au-dessus de l'autel une vision tellement terrible que je ne pus résister à une fuite éperdue. Grâce à l'aide d'Eschiba, je repris mes esprits et je retournais dans l'indicible lieu où je vis Darkan se battre vigoureusement contre l'entité tentaculaire venue d'ailleurs, lui tranchant même une de ses tentacules. La chose s'empara à notre grande surprise du prêtre, l'emmenant vers ses contrées. La lutte n'est pourtant pas encore finie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesnemedie.cultureforum.net/index.forum?sid=f3fda2
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5918
Age : 40
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   Mer 30 Juil - 13:23

pas encore tout lu mais purée c'est pas une virée pour un marin d'eau douce lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers les royaumes noirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers les royaumes noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les trois royaumes de Corée
» Elfes noirs 2000pts
» Discussion pour la sortie du Roster Elfes Noirs
» [Warhammer] Elfes noirs
» [Guilde] Les Archanges noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Médiéval - Fantastique :: Conan rpg-
Sauter vers: